Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Blue Bloods. Saison 5. Episodes 16 et 17.

13 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Blue Bloods

Critiques Séries : Blue Bloods. Saison 5. Episodes 16 et 17.

Blue Bloods // Saison 5. Episodes 16 et 17. In the Box / Occupational Hazards.


Blue Bloods tente encore des choses nouvelles avec ces deux épisodes en mettant en danger ses personnages. J’ai bien aimé le fait que Danny et Baez se retrouvent dans cette situation au commissariat. Baez est prise en otage, Danny doit prendre en charge la prise d’otage pendant que l’équipe du SWAT est prête à intervenir. Baez tente de garder Anthony calme dans la salle d’interrogatoire, sauf que tout cela ne va pas se passer comme prévu et il y a tout un tas de rebondissements qui vont transformer cet épisode en bon épisode. C’est bourré de facilité et il n’y a pas vraiment de personnage qui peut mourir mais peu importe, ce n’est pas le plus important. Le plus important est de nous maintenant dans une climat de tension extrême, sans que l’on ait envie de zapper. Et je n’ai pas eu envie de zapper tout au long de cet épisode. Si « In the Box » fonctionne c’est aussi grâce à l’attachement que Danny a envers Baez. Les deux forment un duo que j’ai eu du mal à appréhender au départ car Danny enchaînant les partenaires différentes, on ne sait plus s’il fallait faire confiance à Blue Bloods pour Baez ou bien attendre qu’elle disparaisse le plus rapidement possible. On sait de toute façon que c’est un personnage dispensable puisque Blue Bloods c’est avant tout la famille Reagan.

Cet épisode ne manque pas d’impliquer les autres personnages et notamment Erin qui doit convaincre l’ex femme d’Anthony de venir rendre une petite visite avec sa fille à Anthony. Tout cela pour mettre un terme à cette prise d’otages ridicule. Cet épisode n’a pas vraiment de message et au fond tout ce qui se passe est prévisible à souhait mais ce n’est pas ce qui m’a le plus intéressé. Je préfèrerais parfois que Blue Bloods soit bourrée de bonnes surprises mais je ne peux pas en vouloir à cet épisode car ils ont réussi à faire quelque chose d’intéressant autour des personnages mine de rien. C’est rythmé et l’on ne s’ennuie pas. C’est déjà un très bon point pour un épisode de série policière ultra classique. Le manque de surprises est bien présent et du coup, pour trouver des choses un poil plus intéressant, il faut aller creuser du côté de Jamie par exemple. Je pense que ce dernier n’évolue toujours pas même si l’issue de cet épisode était presque une sorte de cliffangher à mes yeux (que la série n’a pas exploité dans l’épisode). Mon seul vrai regret dans cet épisode c’est le dîner familial à la fin qui était un peu trop court à mon humble avis. Je trouve dommage que Blue Bloods n’ait pas fait des choses différentes et beaucoup plus intéressant. Ce n’était donc pas un mauvais épisode mais pas le plus intéressant de la saison non plus.

L’épisode suivant était tout de même plus intéressant alors que Erin pense que quelqu’un pénétrer chez elle afin de bouger des choses. C’est quelque chose qui existe et qui fait pour rendre les gens complètement fous. Après trois fois, elle décide alors d’appeler 911 plutôt que d’aller directement voir Danny (mais ce dernier va l’apprendre, forcément). J’ai bien aimé l’histoire d’Erin. Cela permet de mettre cette dernière dans le feu de l’action. C’est un personnage que Blue Bloods a souvent maltraité dans le sens où ce n’est pas le personnage auquel Blue Bloods fait appel en premier alors qu’à mon humble avis c’est l’un des personnages les plus intéressants maintenant. En effet, on a déjà appris à connaître tous les autres personnages de la série, et Erin n’a pas vraiment été le personnage central de Blue Bloods. Du coup, quand on lui donne l’occasion d’être sous le feu des projecteurs, je suis tout de suite intrigué de ce que la série peut faire avec elle. Cet épisode est une occasion unique de nous plonger dans son quotidien tout en installant une paranoïa ambiante assez efficace. Jamie et Eddie de leur côté ont eux aussi des choses à nous raconter alors que Eddie est touchée personnellement. Jamie est quelqu’un que j’ai énormément de mal à cerner parfois, surtout dans ce genre d’épisodes.

On tente de nous montrer que Eddie et Jamie sont un duo impossible à défaire, que leur relation pourrait bien être un peu plus que ça mais qui n’est finalement jamais plus. Jamie est quelqu’un que j’aime beaucoup mais il serait peut-être temps d’aller de l’avant car Blue Bloods ne sait pas trop dans quelle direction aller avec ces deux là. Si ce n’est pas pour les mettre ensemble, il serait temps de résoudre le tout non ? Et de passer à autre chose car franchement, il n’y a rien de pire qu’une série qui prend autant son temps.

Note : 6/10 et 7.5/10. En bref, deux épisodes efficaces de Blue Bloods.

Commenter cet article