Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 3. Episode 16. Red Rag the Bull.

11 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 3. Episode 16. Red Rag the Bull.

Chicago Fire // Saison 3. Episode 16. Red Rag the Bull.


Les changements opérés dans l’épisode précédent de Chicago Fire étaient globalement intéressants, surtout que c’était une façon presque surprenante de faire évoluer la série dans une toute nouvelle direction. Au delà de ça, cet épisode nous propose également quelque chose de réellement intéressant, ne serait-ce qu’en point de vue cas de la semaine. J’ai autant adoré que trouvé répugnant la scène sur la glace où un père se retrouve avec la lame d’un des patins de son fils dans le crâne. Je dois avouer qu’un cas comme celui-ci, j’aurais bien aimé le suivre dans le futur spin-off que NBC prépare : Chicago Med. Car j’aurais justement apprécié que l’histoire ait une vraie suite. Chicago Fire et Chicago Med pourraient d’ailleurs très deux séries très complémentaires et je vois mal NBC ne pas tenter de faire un duo entre ces deux séries le mardi soir car elles vont bien ensemble. Un cross-over permanent pourrait même être créé entre les deux séries avec des cas trouvés dans Chicago Fire que l’on pourrait suivre dans Chicago Med par la suite. Pour ce qui est de cet épisode, l’issue aurait été fatale pour Pat. Ce dernier a été trop loin, ce qui a même failli coûter à Casey son boulot. Donc forcément, ce n’est pas une grosse perte.

De toute façon, Pat n’est pas le meilleur personnage de Chicago Fire, loin de là. C’est un personnage que j’ai toujours eu énormément de mal à cerner et cet épisode vient de me le prouver une fois de plus. L’un des personnages qui ressort vraiment dans cet épisode c’est Welch. Il a beau ne pas avoir d’amis à la Caserne 51, c’est tout de même l’homme de la situation. Je me suis senti un peu mal tout de même qu’il ait dû quitter son boulot après avoir refusé de signer un papier qui aurait scellé le destin de Casey. Ce dernier lui doit une fière chandelle tout de même. Pat, lors de son petit passage à la Caserne, il a transformé l’Eden en Enfer. Il a fait en sorte que tout le monde voit son boulot comme quelque chose d’horrible alors qu’auparavant ils étaient tout de même heureux d’aller sur le terrain. Mais cela a permis de bousculer une routine qui commençait sérieusement à s’installer et pas forcément dans le bon sens du terme. Si cela n’a pas duré suffisamment longtemps à mon goût, cela a tout de même fait son petit effet. De toute façon, personne ne peut imaginer la Caserne 51 sans Casey car c’est un membre important de la série, beaucoup plus que n’a pu l’être Shay par exemple.

Bien évidemment, Chicago Fire pourrait l’éliminer sans problème du jour au lendemain, simplement car tout le monde peut mourir sur le terrain dans cette série mais ce serait aussi bousculer un peu trop les personnages et leur univers à mon goût. Surtout qu’il y a déjà eu suffisamment de mort en deux saisons pour qu’on nous laisse un peu tranquille maintenant. La petite visite de Mouch dans la série voisine, Chicago P.D., avait permis de nous apprendre des choses sur le personnage, et cette semaine c’est Platt de cette dernière qui vient rendre une petite visite dans Chicago Fire. Le cross-over constant qu’il y a entre les deux séries est parfois étrange dans le sens où cela semble légèrement forcé mais globalement cela fonctionne assez bien. Ce nouvel épisode de Chicago Fire était donc assez décent dans son ensemble par rapport à ce que la série a pour habitude de nous offrir. Il y a des personnages dont on se moque un peu des développements (Otis, Cruz, etc.) mais d’autres qui sont plutôt bien placés au milieu des diverses intrigues (je pense à Dawson et cette histoire de double rencard plutôt drôle).

Note : 5.5/10. En bref, la série poursuit ses petites aventures malicieuses.

Commenter cet article