Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 3. Episode 17. Forgive You Anything.

15 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire

Critiques Séries : Chicago Fire. Saison 3. Episode 17. Forgive You Anything.

Chicago Fire // Saison 3. Episode 17. Forgive You Anything.


Cet épisode m’a terriblement ennuyé. C’était un retour à la formule et l’un des épisodes les plus faibles de la série depuis un sacré bout de temps. C’est sympathique de rencontrer de nouveaux personnages sous les traits de Scott et Jack, mais ce n’est pas ce dont Chicago Fire a réellement besoin actuellement. Je pense que la série a besoin d’autres choses et probablement de nous surprendre. On a aussi besoin de plus de femmes dans la série. Je ne dis pas qu’ils devraient se séparer de Brett ou encore de Dawson, mais on a besoin d’un nouveau personnage féminin car à moins de vouloir créer une romance gay (ce que Chicago Fire ne semble malheureusement pas prête de faire), on a réellement besoin de nouveaux intérêts amoureux et quoi de mieux que des femmes pour s’ajouter aux femmes de la série. De plus, les femmes ont souvent l’atout d’être plus combattantes que les hommes dans ce genre de registre. Dawson le prouve par exemple. Elle est excellente en pompier. Et je pense que l’on a besoin d’autres personnages féminins de cette trempe. Non pas que Brett soit moins forte, mais elle est plus sur la corde sensible (ce qui n’est pas une mauvaise chose non plus pour autant).

Une grande partie des intrigues de la saison sont arrivées au bout du fil. La conclusion se fait donc naturellement et du coup, cet épisode n’a plus grand chose à nous raconter. C’est comme si tout d’un coup, Chicago Fire avait été complètement rincée de tout ce qu’elle peut réellement faire et de tout ce qui faisait son efficacité. Le cas de la semaine, si c’est pour voir Mills avoir le vertige, c’est tout simplement inutile. Surtout que la série n’exploite pas cela comme quelque chose d’intéressant mais simplement comme un petit incident isolé. Je trouve dommage que Chicago Fire ne cherche pas à creuser un peu plus la personnalité de ses personnages car elle s’est concentrée sur cette année sur un lot : Dawson, Brett et accessoirement Severide, à cheval entre les deux séries à cause de la mort de Shay. La mort de Shay a finalement beaucoup plus impacté la série que l’on aurait pu l’imaginé. Je ne pensais pas que cela faisait autant de mal aux personnages la disparition de ce personnage car au fond c’est les aléas de ce métier. Severide quant à lui continue d’errer d’épisodes en épisodes sans trop savoir dans quelle direction les scénaristes veulent le parachuter. C’est ce qui se passe pour beaucoup, notamment Mouch qui m’a légèrement pompé l’air.

Mills n’était pas très heureux à l’idée que Scott prenne la place sauf qu’à la fin de la journée, pourquoi cette intrigue avait besoin de rester aussi ouverture. Car il manque énormément de choses dans cet épisode finalement. A la fois de l’action, de l’émotion, une vraie histoire, les personnages sont même amorphes. C’est le problème qu’a semble t-il Chicago Fire cette année dans la seconde partie de la saison. Depuis deux ou trois épisodes les choses ne sont plus comme avant, comme si tout d’un coup la passion avait disparue et les personnages étaient alors devenus l’ombre d’eux-mêmes. La résolution de la mort de Shay a conclu une bonne partie de ce que la saison avait voulu faire. C’est d’ailleurs l’un des plus gros problème de cet épisode de Chicago Fire qui ne sait pas trop dans quelle direction aller pour tenter de se renouveler et de nous apporter quelque chose de légèrement différent. J’ai besoin que la série nous donne réellement l’impression que tout le monde est soudé, que cette caserne n’est pas éclaté dans tout un tas de direction car l’éclatement des personnages fait que l’on ne peut plus s’attacher à un groupe et simplement à quelque chose de beaucoup plus restreint. Par ailleurs, je me demande si Platt ne pourrait pas devenir régulier dans les deux séries car il apporte finalement beaucoup à Chicago Fire.

Note : 2/10. En bref, on s’ennuie terriblement dans un épisode qui ne sait pas trop où il va.

Commenter cet article