Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Empire. Saison 1. Episode 10. Sins of the Father.

12 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Empire

Critiques Séries : Empire. Saison 1. Episode 10. Sins of the Father.

Empire // Saison 1. Episode 10. Sins of the Father.


Empire n’est pas une série brillante mais elle sait ce qu’elle veut être et ce qu’elle veut faire. Ce qu’elle veut être c’est une sorte de Dynastie nouvelle génération et ce qu’elle veut faire c’est nous plonger dans le milieu d’une famille afro-américaine régnant en maître sur le monde du hip-hop. Si certains épisodes sont moins bons que d’autres, globalement elle a réussi à le faire dans problème et « Sins of the Father » rappel surtout ce qu’elle veut être. Lee Daniels a tellement présenté sa série comme une sorte de Dynastie dans le milieu du hip-hop que quand on regarde la série, on cherche un peu de la série des années 80. Les influences fonctionnent aussi très bien car l’univers est maîtrisé. Le monde du hip-hop, Lee Daniels semble l’avoir bien cerné, de même que les scénaristes de la série. Au delà de ça, ce qu’ils ont également compris c’est comment fonctionne un soap. Le soap dans Empire c’est une part importante de l’ADN de la série. On a donc des tas de révélations en long et en large, afin de faire jouir les personnages dans une histoire complètement différente. En tout cas, une histoire que je n’attendais pas nécessairement dans ce sens là. Les révélations pleuvent dans cet épisode, notamment que Lucious est en fait le père de Lola, alors qu’au départ cela devait être Jamal le père de Lola. Le retournement de situation ici me fait bien rire mine de rien.

Mais peu importe, c’est une révélation qui fonctionne. Le moment est d’ailleurs très bien amené, avec le retour d’Olivia au milieu d’une réunion de famille aux côtés d’un bad-boy armé. Ce dernier va même prendre le soin de menacer la famille Lyon de son arme histoire de leur faire peur. Mais il se passe tellement de choses dans cet épisode. Et pas seulement du point de vue de Lola (pour laquelle Jamal a écrit une chanson, mais je suppose qu’elle va disparaître de son futur album étant donné qu’il n’en est pas le père), également du point de vue des autres personnages. A l’issue de l’épisode précédent, Andre était interné en hôpital psychiatrique. On va découvrir de ce côté là qu’il est en fait atteint d’un problème psychiatrique sévère qu’il cache depuis le début. C’est une occasion en or pour donner une place plus importante à Rhonda et pour la faire passer pour la gentille de l’histoire. Je pense que Rhonda aime vraiment Andre et que les deux ont donc énormément d’amour à se donner. Ce qui fait aussi la force de leur relation c’est cette envie d’arriver au sommet. Rhonda s’est construite toute seule, elle n’a pas eu de cuillère en argent dans la bouche contrairement à bien des membres de la famille Lyon.

Rhonda prend donc un place importante dans cet épisode mais de la façon la plus judicieuse qu’il soit. Car Empire avait besoin de la sortir de l’ombre et Andre écarté de l’épisode en grande partie, cela permet de se concentrer sur elle et de lui donner la parole. Car elle n’a pas sa langue dans sa poche. Par ailleurs nous avons Hakeem qui se rend compte grâce à Camilla sa petite amie qu’il pourrait bien faire ce qu’il veut musicalement, sans avoir besoin d’entrer dans une case. La relation entre ces deux là reste assez malsaine tout de même mais Empire veut que l’on voit ça de cette façon, comme si Camilla était en train de devenir une mère de substitution à Hakeem. C’est un peu ce que ce dernier cherche chez une femme à cause de l’absence de sa mère dans son enfance. Cela peut donc se comprendre. Naomi Campbell n’est pas la meilleure actrice du monde mais je trouve qu’elle colle parfaitement à l’univers d’Empire. Jamal de son côté a envie de prendre soin de Lola. Enfin, jusqu’à ce qu’il apprenne que ce n’est pas vraiment sa fille. La révélation est un coup de couteau dans le dos de Jamal mine de rien. Surtout qu’avoir fait croire autant de choses à Jamal tout au long de sa vie.

Lucious n’a jamais fait vivre un rêve à ses enfants, à sa famille. Les flashbacks nous donnent alors plus d’informations sur le passé des Lyon. Notamment quand Lucious a refusé de faire traiter son fils pour ses problèmes psychiatriques (ce qui a probablement causé qu’il dégénère comme ça à la fin de l’épisode précédent). Lucious est malin, il a décidé de prendre des parts dans les porte-feuilles de chacun des membres de la famille Lyon afin de pouvoir en donner à Cookie. Il aurait bien pu prendre des parts de sa propre poche plutôt que de la poche de ses fils. Il sait très bien comment maîtriser Cookie même si entre ces deux là c’est toujours un pas en avant et deux pas en arrière. Jusqu’à la fin de l’épisode précédent, ces deux là partageaient vraiment quelque chose et semblaient enfin se retrouver. Mais cet épisode a fait tout ce qu’il ne fallait pas faire. Enfin, Lucious n’a rien fait pour séduire Cookie et a finalement tout fait pour la transformer en boule de nerf. J’adore ce qui se passe dans cet épisode mine de rien. Cookie n’est pas l’héroïne alors que souvent elle a tendance à être sous les feux des projecteurs. Mais je pense que Empire veut aussi nous démontrer qu’elle sait quoi faire des autres, avec Cookie dans le mix.

Vernon de son côté a aussi des choses à faire. Je ne suis pas si fasciné que ça pour Vernon mais plus le temps passe et plus ce qui gravite autour de lui semble cacher quelque chose de bien plus grand. Ce serait bête qu’ils ne tentent pas de toute façon. Enfin, des guests de choix apparaissent dans cet épisode entre Mary J. Blige lors d’un duo avec Terrence Howard dans le passé. Un joli moment. Et puis Jennifer Hudson (Smash) sous les traits de Michelle White lors d’un moment piano-voix avec Jamal que j’ai là aussi beaucoup aimé. Finalement, cet épisode colle parfaitement à l’idée que je me fais de Empire, de ce soap over-the-top. La série en fait parfois des caisses mais elle sait rester attractive et surtout se renouveler.

Note : 10/10. En bref, tout ce que j’aime dans Empire se retrouve ici.

Commenter cet article

yeahhh 12/03/2015 21:13

hONNETEMENT, j'attendais le commentaire sur l'episode et sur la serie en générale et je te rejoins en tout point....sauf peut etre Vernon...je reste septique avec lui je me dis qu'il est un peu Lucious Bis!!

delromainzika 13/03/2015 11:12

Ouais, difficile de savoir pour Vernon c'est clair ^^ je pense que la série se garde ça pour la saison 2 ou le double final

4evaheroesf 12/03/2015 20:22

Andre continue de s'enfoncer, et Cookie est égale à elle-même !
Et quand on pense que Lucious ne peut plus nous surprendre, il arrive à nous prouver le contraire !