Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fortitude. Saison 1. Episode 5.

24 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Fortitude

Critiques Séries : Fortitude. Saison 1. Episode 5.

Fortitude // Saison 1. Episode 5. Episode Five.


L’épisode 1.04 avait réussi à faire quelque chose des personnages et notamment de l’enquête de DCI Morton. Ce cinquième épisode prouve encore une fois que le problème avec Fortitude comme avec toutes les séries de ce genre là, c’est que l’on ne sait pas vraiment que penser de ce que l’on a pu voir jusqu’à présent. Mais malgré tout ce que l’on peut dire de Fortitude, je trouve qu’elle a plutôt bien réussi à faire ce qu’elle se devait de faire pour ne pas trop tomber dans le classicisme d’un genre déjà vu des centaines de fois. Cela me fait un peu penser au fait que finalement, tant que l’on n’a pas la dernière clé, le dernier petit secret, on ne va pas comprendre la globalité de la chose que l’on nous propose. Car justement, le plus est qu’il y ait un twist à la fin de l’épisode, que le meurtrier ou la meurtrière soit quelqu’un que l’on n’attendait pas, que l’on nous leurre encore et encore tout au long des épisodes. Cet épisode est tout ce qu’il y a de parfait dans le registre du leurre et de la série qui nous donne des indices mais pas trop histoire de faire durer le suspense. Cela aurait pu être complètement raté sauf que c’est le contraire, car bien que cela ne soit pas parfait il y a quelque chose qui là dedans fonctionne suffisamment bien.

Il y a tellement de choses dans cet épisode autour des personnages de la série que l’on ne peut qu’avoir envie de voir ce que cela peut encore cacher. Ce qu’il y a de bien avec ce genre de séries généralement c’est que l’on ne sait pas si tel ou tel élément est important pour décoder la suite de la série. Prenons par exemple le cas d’Hildur qui espionne Erik et Trish. Le problème dans cette série c’est que les relations sont si compliquées qu’il est difficile de savoir où est-ce que cela va bien pouvoir nous emmener. Mais est l’enjeu le plus important finalement. D’autant plus que l’interrogatoire de la scène, mené de main de maître par DCI Morton tend à prouver que Fortitude sait très bien ce qu’elle raconte. Petit à petit les personnages révèlent bien plus que leurs secrets et je parle bien évidemment de leur intimité. C’est la seconde étape afin de nous attacher à certains personnages, probablement parmi ceux qui sont les plus impliqués dans cette sale histoire (ou une sale histoire qui n’a rien à voir). Fortitude est un univers froid, glacial, bourré de mystères et de secrets. C’est justement pour cela que cette série est réussie à mon humble avis.

Cet épisode nous introduit également tout un tas de détails qui n’ont pas forcément de sens et qui nous donne l’occasion de nous poser encore un peu plus de questions, en tout cas beaucoup plus qu’il ne nous donne de réponses. Il est révélé qu’Elena est une ancienne criminelle qui a passé du temps en prison pour un crime qu’elle (ou son amant) a commis, que Frank a été évincé de l’armée et que le t-shirt de ce dernier était couvert du sang de Charlie Stoddart. Mais comme celui de Liam. Peut-être que finalement tout ce que l’on nous introduit jusqu’à présent n’a aucun rapport avec l’issue à venir de l’histoire, comme cela peut aussi avoir quelque chose à faire. Il y a des choses étranges dans cette série et je dois avouer que je les trouve globalement intéressantes. Morton de son côté reste encore une fois le personnage le plus à même d’avoir des réponses (même si tien n’est vraiment fait pour nous le démontrer). Petit à petit, il semble prendre une place de plus en plus important (contraire à ce que j’avais trouvé de fascinant dans cette série à ses débuts).

Note : 7.5/10. En bref, la série continue d’être fidèle à elle même.

Commenter cet article