Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Girls. Saison 4. Episode 7. Ask Me My Name.

6 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Girls

Critiques Séries : Girls. Saison 4. Episode 7. Ask Me My Name.

Girls // Saison 4. Episode 7. Ask Me My Name.


Je trouve que Girls a beaucoup changé de ce qu’elle voulait être à ses débuts mais pas dans le mauvais sens. Au contraire, je trouve que cela s’est fait dans le bon sens. En effet, les personnages ont grandi et c’est pour cela que les choses ne vont pas du tout dans le même sens qu’auparavant. Ce que j’aime énormément dans Girls c’est la façon dont elle instrumentalise la ville de New York. C’est loin d’être comme dans Sex & The City qui était pourtant l’inspiration de Lena Dunham dans son idée de base. Mais la série s’en est éloignée tout simplement. Cet épisode débute avec Hannah alors qu’elle tente de réussir en tant que remplaçante à St Justine. Je l’ai trouvé vraiment mignonne et surtout mature dans cet épisode. Hannah a vraiment grandi et je pense que de la voir dans le rôle de la prof est une preuve suffisante pour montrer à quel point elle a grandi. On voit Hannah confortable, à l’aise dans sa peau, et je trouve que c’est assez nouveau de la voir comme ça. Surtout que dans l’épisode précédent elle était en train de se morfondre de sa rupture avec Adam. Maintenant elle est de nouveau d’attaque, prête à faire face à la vie car il faut bien vivre et aller de l’avant. Surtout qu’après sa rupture et le désastre que fût son voyage dans l’Iowa, je ne m’attendais pas du tout à la voir comme ça.

La façon dont elle se prépare à son rencard avec Fran (incarné par Jake Lacy) était un moment assez drôle qui permet aussi de voir à quel point Elijah et Hannah ont une vraie complicité et à quel point ils vont bien ensemble. J’ai trouvé le rendrez-vous avec Fran plutôt intéressant car l’on voit à quel point Girls tente de donner à Hannah l’occasion d’aller de l’avant et de faire d’autres choses. Adam n’est pas le centre névralgique du personnage après tout. Mais rapidement, les choses vont de mal en pis car finalement on sait aussi que Hannah n’est pas complètement guérie et qu’il y a encore des blessures qu’elle doit panser. Tout cela à cause de Mimi-Rose, l’ex d’Adam et ennemie d’Hannah. Ce qu’il y a de problématique c’est qu’il y a aussi Adam, Marnie, Desi et Jessa. Dès que l’on arrive à ce moment là de l’épisode, on sent que Hannah ne va pas bien. C’est une façon assez brutale de casser l’épisode et de lui casser tout ce que l’on a pu voir d’heureux pour Hannah. La pauvre, elle n’a vraiment pas de chance mais Girls a déjà prouvé à plusieurs reprises que son but n’était pas de rendre ses personnages heureux. En tout cas, il n’y a pas vraiment d’enjeux et d’intérêt à être heureux.

Mais le truc c’est que Hannah n’arrive pas à prendre conscience du fait qu’elle va mal. Elle se rend pas compte qu’elle invite un rendez-vous galant à un endroit où elle ne peut que tomber sur son ex et utiliser ça pour sonner une sorte d’alarme. Sauf que Adam ne fonctionne pas comme ça et Hannah n’a plus besoin d’Adam. Ensuite, nous avons l’ex de Mimi-Rose, Ace (incarné par Zachary Quinto). C’était une apparition assez inattendu qui fonctionne très bien. Ace est un personnage que j’aurais peut-être apprécié de voir un peu plus même s’il n’y avait pas grand chose à raconter dessus au fond. Hannah est donc une fois de plus quelqu’un qui a du mal à accepter la défaite, qui a du mal à aller de l’avant dans sa propre vie et c’est tout de même sacrément dramatique. La pauvre, elle ne sait pas trop où elle en est, même si le début de l’épisode donnait une impression de consistance. La confrontation entre Marnie et Hannah était pleine de sens d’ailleurs et permet de mettre Hannah face à ses problèmes. Surtout quand elle lui demande pourquoi elle est à la soirée de Mimi-Rose alors qu’elle sait pertinemment qu’elle n’a pas envie de la croiser. Mais au fond d’elle c’est différent, elle cherche le conflit tout simplement.

Note : 7/10. En bref, Hannah fait des bêtises.

Commenter cet article