Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Hart of Dixie. Saison 4. Episodes 5 et 6.

2 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Hart of Dixie

Critiques Séries : Hart of Dixie. Saison 4. Episodes 5 et 6.

Hart of Dixie // Saison 4. Episodes 5 et 6. Bar-Be-Q Burritos / Alabama Boys.


Zoe et Wade forment un couple maintenant bien installés et les deux partagent donc de bons moments de couple. La série n’en est plus au moment où elle se cherchait au sujet de ces deux là. Dans « Bar-Be-Q Burritos » ils vont être confronter au fait que le business au Rammer Jammer est en train de partir en sucette. Ils ont peur car avec ce qu’implique d’un point de vue financier un enfant, ce n’est pas très bon d’avoir un business qui est en train de ralentir. Ils vont alors demander au cousin de Meatball, qui est un chanteur populaire, de faire un petit concert au Rammer Jammer. Je trouve touchant toute l’histoire de Zoe et Wade car il y a quelque chose de tellement mignon chez eux dans cet épisode. Hart of Dixie ne fait rien de parfait mais elle fait les choses bien et je pense que c’est le plus important. Zoe et Wade vont bien ensemble et la série a su les exploiter de façon juste et équitable. Ce que j’aime beaucoup également c’est de voir à quel point Zoe tente d’être une femme forte qui n’a peur de rien dans « Alabama Boys ». Car Zoe a envie de prouver qu’elle est une femme forte, et c’est quelque chose qu’elle fait merveilleusement bien. Je ne m’y attendais pas du tout mais cela fonctionne car Rachel Bilson parvient à être réellement amusante.

Le premier épisode des deux permet d’impliquer de façon intelligente Lavon. J’ai souvent tendance à trouver Lavon ennuyeux alors qu’il est devenu au fil des épisodes peut-être l’un des pires personnages de la série, surclassant George. Sauf que depuis l’histoire avec Lemon, je trouve que finalement il est bien plus touchant qu’il ne pouvait le laisser transparaître au premier abord. Il se passe énormément de choses dans cet épisode en termes de retournement de situation au sujet la situation de notre couple préféré. Lemon et Lavon de leur côté continuent de former un petit duo que la série exploite de façon judicieuse, sans trop en faire. Ce que je trouve presque d’ironique maintenant c’est de voir à quel point George est mis à l’écart dans cette série. Il y a des tentatives de lui trouver des prétendantes intéressantes mais ce que je remarque c’est que finalement ce n’est peut-être pas aussi réussi que l’on aurait pu l’espérer. Annabeth et George c’est donc une histoire qui ne fonctionne pas parfaitement mais qui, au travers de ses petits moments de disputes, permet de pimenter un peu la série. Car le problème de Hart of Dixie c’est qu’elle est souvent trop tendre.

Tout le monde est plein de tendresse mais l’on a aussi envie de voir certains personnages s’agiter un peu. C’est ce que l’on voit notamment dans « Alabama Boys ». Ce que Annabeth et George réalisent dans l’épisode précédent c’est qu’ils sont finalement peut-être que des amis. Je trouve presque ironique de voir que c’est ce qui se passe autour de George depuis le début de la saison. Il y a eu Lemon et maintenant Annabeth. Il n’a vraiment pas de chance. Si l’on m’avait dit au début de la série que Lemon et Lavon ce serait un duo qui fonctionne, j’aurais probablement ri au nez de la personne qui n’aurait dit ça. Je change maintenant d’avis car la série a réussi à me prouver qu’elle pouvait faire de bonnes choses dans tout ce qu’elle a pu faire de médiocre par moment. Notamment l’an dernier. Crickett de son côté manque un peu d’originalité ou en tout cas de surprises. J’ai l’impression que Hart of Dixie veut s’enfoncer sous les clichés alors qu’ils pourraient faire des choses bien différentes avec tant de bons personnages. Dans le second épisode, Zoe et Wade vont apprendre au cours d’un sonagramme que l’enfant qu’ils vont avoir est… un garçon.

Je savais bien que l’on allait tôt ou tard apprendre qu’ils vont avoir une fille ou un garçon. Zoe a peur d’élever un garçon, un « Alabama boy » en somme. Elle tente alors d’être prête et c’est pour cela qu’elle va demander des conseils afin de voir à quoi ressemble un garçon de l’Alabama. C’était probablement la séquence la plus drôle de l’épisode car je en m’y attendais pas du tout. Mais Rachel Bilson colle encore une fois parfaitement à ce genre de choses et son personnage s’y prête à merveille. En parallèle, Wade a hâte d’avoir un petit garçon dans ses bras jusqu’à ce qu’il rencontre le nouveau petit ami de Magnolia qui est finalement comme lui à la même époque. Cela va faire peur à Wade à l’idée d’avoir un garçon. Zoe et Wade sont donc flippés à l’idée d’avoir un petit garçon et de l’élever dans un monde où ils pourraient se heurter à un fils qui devrait comme Wade quand il était plus jeune ou comme le petit ami de Magnolia. C’est drôle, mignon et normal d’avoir peur mais la morale de Hart of Dixie est toujours là pour les rappeler à l’ordre. Car la série est comme ça et qu’elle est tout simplement parfaite comme ça.

La peur des parents est bien représentée dans Hart of Dixie, avec le grain de folie de la série qui fait tout son charme. J’aimerais qu’ils en fassent encore plus de ces petites séquences assez drôles car c’est ce qui fait la force de cette série même si elle n’a pas besoin de foncer droit dans la comédie tout le temps non plus. Brick de son côté est choqué quand son ex femme, Alice, débarque au bureau avec sa petite fille. Elle part avant que Brick ne puisse dire quoi que ce soit. Brick n’a jamais été mon personnage préféré de Hart of Dixie et il a parfois eu tendance à devenir l’un des personnages les plus ennuyeux de la série même si j’ai toujours apprécié ses romances. Dans cet épisode George a peut-être gagné quelqu’un : Annabeth. Si dans un premier temps ils se rendent compte de quelque chose ne va pas entre eux, dans cet épisode c’est complètement différent alors qu’Annabeth réalise qu’elle en a fini avec Lavon et qu’elle accepte maintenant enfin de sortir avec George. Je me demande cependant ce que la conclusion de l’épisode 4.06 veut dire pour Lemon, sa mère et Brick. Il y a quelque chose là dedans qui me plaît et qui m’effraye car la série peut très bien réussir et complètement rater cette histoire. Et la rater serait bien dommage.

Note : 6.5/10 et 7.5/10. En bref, une saison qui prend encore ses marques mais qui pose de jolies questions.

Commenter cet article

Fatou 03/03/2015 00:20

Mignon, tendre et drole...dernière saison réussi
Et oui agréablement surprise pour Layes ou Bravon (euh ne me jette pas de pierres virtuelles, j'essaie)