Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House of Cards. Saison 3. Episode 13.

16 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #House of Cards

Critiques Séries : House of Cards. Saison 3. Episode 13.

House of Cards // Saison 3. Episode 13. Chapter 39.
SEASON FINALE


Netflix n’a toujours pas annoncé le renouvellement de House of Cards pour une saison 4 mais il semble difficile de voir la série être annulée car il y a encore au moins un chapitre à raconter, celui de la prochaine saison. Je pense que le non renouvellement est en grande partie dû aux négociations avec les acteurs de la série qui doivent prendre du temps. James Foley (Dangereuse Séduction) est de retour à la mise en scène pour un dernier épisode qui me laisse un peu sur ma faim. Je pense par exemple au passé de Doug. Je dois avouer que cela tombe un peu comme un cheveu sur la soupe et que cela n’a donc pas de grand intérêt. La forme est là mais le fond manque. Les discussions entre Doug et Rachel n’ont donc pas vraiment d’impact alors que cela ne semble être là que pour choquer le spectateur. Rachel reste cependant un personnage important dans House of Cards, mais Doug n’a plus envie qu’elle soit dans les parages, et quoi de mieux que de l’éliminer purement et simplement. C’est un peu facilement amené malgré un face à face presque plein de tendresse où Doug décide finalement de laisser tranquille (ce qui à mon humble avis était une mauvaise idée dès le départ et la façon dont elle meurt s’avère finalement être beaucoup plus ridicule que cela ne devait l’être au premier abord).

Ensuite, nous avons le mariage des Underwood qui est en train de partir dans tous les sens. Yates a été suffisamment intelligent pour voir que Francis et Claire étaient égaux, aussi puissants et forts, ce qui a beaucoup intéressé Claire. Cette dernière s’est rendu compte dans l’épisode précédent qu’elle pouvait finalement vivre de ses propres ailes et faire sa carrière de son côté, comme elle l’entende. Ce qu’elle sait également c’est qu’en arrêtant de soutenir Francis et donc en le quittant purement et simplement, Francis s’assure de perdre. Car il ne peut plus avoir d’ennemis, encore moins son épouse. Il est presque au bout de la course pour la Maison Blanche et la prochaine saison serait parfaite si elle se concentrait sur la chute de Francis et la montée en puissance de Claire. Je ne serais pas surpris qu’elle rejoigne le camp Dunbar, qu’elle lui demande d’être sa future Vice Présidente et ensuite de tenter sa chance aux élections suivantes. Mais cet épisode prépare le face à face final de façon assez intelligente. Cela manque d’originalité mais cela reste malgré tout efficace dans le sens où Robin Wright et Kevin Spacey sont au sommet de leur forme.

Rien que le moment où l’on peut voir Francis agripper Claire à la gorge au début de l’épisode, on se rend compte que quelque chose s’est réellement brisé chez ces personnages. Nous arrivons à une fin de saison après une salve d’épisodes tous plus réussis les uns que les autres (enfin, sauf le précédent qui m’avait réellement déçu). Mais ce que je trouve dommage dans ce dernier épisode, c’est que si House of Cards parvient à mettre les formes, elle ne trouve pas de façon de mettre le fond. Le fond manque cruellement de caractère et de glu pour donner envie aux téléspectateurs de rester jusqu’au bout. Le besoin d’indépendance de Claire est quelque chose de prévisible, à quoi on pouvait s’attendre mais la bonne nouvelle c’est que cela se déroule à la fin de l’épisode. On passe donc 45 minutes à voir tout cela se préparer. Claire n’obéit plus à Francis même si ce dernier semble menaçant et le plus intéressant c’est finalement ce que l’on a hâte de voir l’année prochaine. Cet épisode donne plutôt l’impression d’être un épisode de transition vers la suite de la série. Les transitions c’est sympathique mais pas en guise de dernier épisode. L’an dernier, le dernier épisode souffrait lui aussi de prévisibilité. C’est encore une fois le cas, je me demande donc si House of Cards est une série qui peut réellement surprendre dans son dernier épisode un jour.

Note : 4.5/10. En bref, un épisode parfois ennuyeux (Doug/Rachel), mais aussi ultra prévisible (Claire/Francis) qui ne décolle pas vraiment.

Commenter cet article

daiz 05/09/2015 14:38

Saison 3 en demi-teinte. Ce que je comprends pas c'est pourquoi francis serait le seul grand mechant dans l'histoire vu toutes les atrocités qu'a fait Claire. Et je suis d'accord avec Francis, si il ne serait pas là elle n'aurait jamais eu cette place, c'est un peu une femme ingrate qui a chaque fois qu'elle a fais une bourde (conference de presse en russie) son mari a dû la rattraper.

Yapi75 18/04/2015 00:01

Un épisode prenant qui conclut pour moi la meilleure saison de House of Cards à ce jour. Remarquable.

jbay 16/03/2015 15:44

Je vous trouve quand même très dur avec ce dernier épisode. Ce n'est pas vraiment un épisode de transition, dans le sens ou toutes les thématiques étudiées cette saison trouvent ici leur aboutissement. Que ce soit les primaires, et donc le côté politique de la série (qui a clairement été relégué au second plan cette saison), ou les relations entre les personnages (Doug/Rachel, et bien sur Frank/claire), chaque élément arrive à une conclusion logique de toutes les accumulations de péripéties de cette saison 3.
Saison 3 brillante au passage, pour moi la meilleure de la série.

Sinon, concernant la difficulté de Doug à savoir si il doit supprimer Rachel ou non, c'est tout sauf ridicule. Le personnage a constamment été tiraillé entre son attirance pour elle et le fait qu'elle l'ait laissé pour mort, mettant en danger sa vie professionnelle (et sa vie tout court d'ailleurs). Donc le fait que Doug hésite n'est pas anodin, c'est d'ailleurs pour ça qu'il demande à Rachel ne pas parler dans le van, car il sait qu'il pourrait se laisser convaincre (et ça a failli être le cas).

delromainzika 17/03/2015 13:55

Ma déception face à cet épisode n'enlève en rien au fait que pour moi ausis c'est la meilleure saison de la série :)