Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : House of Cards. Saison 3. Episode 9.

12 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #House of Cards

Critiques Séries : House of Cards. Saison 3. Episode 9.

House of Cards // Saison 3. Episode 9. Chapter 35.


Cette année, House of Cards a réellement voulu se réinventer. Avec les événements surprenants de l’épisode précédent, on nous a prouvé que la politique a beau être un jeu, il est la plupart du temps aléatoire. Francis ne pouvait pas prévoir qu’un ouragan allait potentiellement menacer les Etats-Unis, il ne pouvait pas prévoir que cela allait ruiner sa campagne et son idée pour devenir le héros : America Works, et il ne savait pas qu’il devrait donc annoncer dès à présent qu’il se présente aux prochaines élections. Cet épisode s’ouvre donc sur l’un de ses discours de campagne. Francis quitte le costume trois pièces et les chaussures cirées pour une tenue plus décontractée. Si tout le monde ne boit pas forcément les paroles de Francis, c’est un joli point de départ qui permet de réellement lancer les hostilités entre Francis et Heather, la candidate adversaire. S’il y a bien quelque chose qui me fascine dans cet épisode c’est la façon qu’il a de nous emmener à son issue funeste. Car l’épisode débute avec une certaine note d’optimisme. Pas total mais disons que le public de Francis semble apprécier son idée d’America Works. A ce même nom, il n’a vraiment pas de chance alors que la vallée jordanienne plonge dans le chaos et qu’il doit donc montrer la valeurs des Etats-Unis sur la scène internationale.

Je trouve tout de même que House of Cards est brillante dans sa façon de porter la poisse à son héros. Francis a envie de revenir, d’être élu Président sauf que le pauvre il enchaîne vraiment tout ce qu’il y a de pire pour un mandat en très peu de temps : un ouragan qui va le pousser à abandonner son projet qui aurait pu le mettre au sommet, une guerre qui risque bien de lui coûter plus que son job, etc. D’ailleurs, ce que j’apprécie dans cette histoire de guerre, c’est que cela permet aussi de montrer qu’un Président vit au rythme du monde et pas forcément que de son pays. Francis a beaucoup changé depuis « Chapter 33 ». House of Cards s’est accordée pour qu’il devienne beaucoup plus humain et le moins que l’on puisse dire c’est que cela a très bien fonctionné. Je ne m’attendais pas du tout à ce que la série nous offre une vision aussi différente de son héros. Francis va aussi se rendre compte à quel point Heather est une adversaire redoutable, capable de tout, surtout quand elle s’est tournée vers Doug. Le retournement de situation à la fin de l’épisode m’a étonné. Je ne m’attendais pas du tout à ce que les choses évoluent aussi rapidement et facilement. Mais cela permet juste aussi de parler des faiblesses d’Heather, obnubilé par l’idée de sortir Francis de son siège et rien d’autre.

Au fond, si l’on regarde de plus près, c’est la seule chose à laquelle pense Heather. Elle ne même pas vraiment à son pays et elle n’a pas construit sa campagne sur ce qu’elle a envie de faire pour les Etats-Unis, mais simplement sur le contraire de ce que fait Francis afin de le battre à son propre jeu. On pourrait croire que Heather n’est pas pire que Francis et je pense que c’est tout le contraire. Je me demande si ce n’est pas prévu depuis le début : montrer que Heather a envie de battre Francis à tout prix, et montrer que Francis a un vrai côté humain. Cela permet de changer la place du gentil et du méchant dans cette histoire et Francis risque donc bien d’être réélu là dessus. C’est en tout cas comme ça que je l’imagine et que j’espère sincèrement que cela va se passer. Le seul personnage que j’ai un peu de mal à cerner dans cet épisode c’est Danton. J’aimerais bien apprécier ce que House of Cards fait de lui mais ce n’est pas avec son arrestation que les choses vont réellement évoluer. Surtout que cette arrestation était un peu facile, trop facile. Il manque peut être quelque chose de ce point de vue là, mais au fond ce n’est pas ce qu’il y a de plus important dans l’immédiat. Finalement, cet épisode est une nouvelle préparation à la fin de la saison mais une préparation très réussie. J’ai l’impression à ce moment que la série délivre ici sa meilleure saison.

Note : 9.5/10. En bref, Francis en pleine débandade.

Commenter cet article