Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Les Témoins. Saison 1. Pilot et Episode 2 (France).

18 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Les Témoins

Critiques Séries : Les Témoins. Saison 1. Pilot et Episode 2 (France).

Les Témoins // Saison 1. Episodes 1 et 2. Pilot / Episode 2.


France 2 s’est illustrée depuis des années dans le registre des séries qui sortent un peu plus des sentiers battus que la plupart des chaînes gratuites. Elle s’est essayée à la comédie familiale, au drame politique, aux diverses séries policières mettant en scène des personnages tous plus différents les uns que les autres. Les Témoins est la dernière création de la chaîne. Elle a fait appel à Marc Herpoux (Pigalle la nuit, Signature) et Hervé Hadmar (Pigalle la nuit, Les Oubliées) afin de nous offrir un thriller sombre qui n’est pas sans faire écho à une certaine Broadchurch. Ces deux premiers épisodes nous plongent dans un univers glaçant, sombre, inquiétant, dans lequel tout peut arriver tant que cela a un lien avec cette affaire étrange. Les Témoins me rappelle les meilleures heures des sagas estivales (et je pense qu’avec une même histoire dans un endroit plus ensoleillé, cela aurait très bien pu en faire office) où des tas de meurtres en lien avec une seule et même personne sont commis. Pour ce qui est de l’histoire de Les Témoins, ce n’est que des tombes profanées. Toutes ont un lien avec un homme, Paul Maisonneuve, incarné par un Thierry Lhermitte (Doc Martin) que l’on n’a pas pour habitude de voir dans un registre aussi lourd et dramatique et qui s’en sort pas trop mal.

Le nord de la France. Des tombes profanées. Des morts qu'on déterre et qu'on installe dans des maisons-témoins. A chaque fois, une femme, un homme, une adolescente qui ne se connaissaient pas et qui forment à présent "une nouvelle famille". Au milieu des corps, des meubles immaculés et des photos de familles idéalisées, Sandra Winckler, jeune flic chargée de l'affaire, découvre la photo de Paul Maisonneuve : une ancienne légende de la PJ de Lille qui va devoir "revenir aux affaires". Qui déterre ? Qui installe ces corps ? Pourquoi et comment ? Sandra Winckler et Paul Maisonneuve. Une femme, un homme. Deux flics pour qui la vie ne sera plus jamais la même...

La vraie révélation de Les Témoins c’est Marie Dompnier qui incarne le rôle de la jeune flic Sandra, en charge de l’affaire de Lille. Lille est une ville très peu exploité dans le monde des fictions en France. Je trouve donc l’idée originale et surtout la façon d’utiliser le lieu judicieuse. Les Témoins ne veut pas faire de Lille une ville comme les autres. On a donc l’impression d’avoir notre Seattle (référence à The Killing), cette ville morose où ce genre de choses peut arriver et pas ailleurs. Petit à petit, le premier épisode installe les personnages et les liens qu’ils ont les uns avec les autres. Sandra est une ancienne élève de l’école de police qui a connu Paul puisque c’était l’un de ses professeurs. Leur relation est forcément importante et peut-être introduite de façon simpliste. Disons que j’aurais apprécié que les liens tissés soient peut-être un peu moins tape à l’oeil et donc moins faciles. Mais ce que j’apprécie c’est la façon dont le suspense est gardé. Tout le monde est capable d’être le tueur, même Paul (même si je doute que cela soit lui pour la simple et bonne raison que ce serait beaucoup trop facile). L’ambiance sombre est installée dès les premières minutes du pilote.

C’est forcément quelque chose qui fonctionne car je suis friand de ce genre de séries mystérieuses avec des meurtres et une vraie mythologie derrière. On est tout de même loin de Broadchurch dans le sens où Les Témoins repose sur quelque chose d’un peu plus complexe (en tout cas en apparence) qui permet de faire des liens entre plusieurs intrigues (le promoteur immobilier, des évadés de prison, etc.). Dans le second épisode le mystère ne s’épaissi pas forcément. Le but est avant tout de construire la relation entre Paul et Sandra qui n’est développée que de façon très superficielle dans le premier épisode. Il faut dire que l’issue de l’épisode 1 et de l’attaque dont a été victime Paul, permet forcément d’en attendre un peu plus. La vie personnelle de chacun n’est pas oublié non plus (cela se voit notamment avec Sandra dont la vie de famille est en train de sombrer petit à petit - je me demande même si la séparation n’est pas proche -). Le cliffangher de fin du second épisode et cet accident de voiture mettant en scène Sandra est un peu too-much et n’arrive pas au bon moment. A mon humble avis Les Témoins aurait très bien pu faire d’autres choses et de façon un peu plus intelligente. Mais le plaisir pris durant ces deux premiers épisodes auraient tendance à me rendre confiant pour la suite.

Note : 7/10. En bref, malgré quelques facilités, l’ensemble reste curieusement efficace grâce à une ambiance inquiétante voire glaçante. Saluons également la prestation de Marie Dompnier.

Commenter cet article