Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Madam Secretary. Saison 1. Episode 14.

15 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Madam Secretary

Critiques Séries : Madam Secretary. Saison 1. Episode 14.

Madam Secretary // Saison 1. Episode 14. Whisper of the Ax.


Bien évidemment que les taupes dans le gouvernement c’est quelque chose de logique et surtout de courant. En tout cas, Madam Secretary parvient à exploiter le filon à sa façon et cela donne quelque chose d’assez plaisant à suivre. Liz est une héroïne que j’aime beaucoup car ce n’est pas la figure autoritaire par excellence, elle a quelque chose d’un peu plus touchant aussi qui la rend bien plus intéressante. Cet épisode était assez solide dans son ensemble, permettant de retrouver tout ce qui fait le succès de cette série mais aussi ce qui nous donne envie de nous y attacher. En regardant les premières minutes de cet épisode, j’ai eu l’impression que cela faisait une éternité qu’elle avait été en pause alors qu’au fond ce n’est pas vraiment le cas. Cet épisode me rappelle surtout pourquoi je regarde Madam Secretary depuis le début. Les enjeux pour Liz ne sont pas aussi importants que l’on ne pourrait le penser. Elle a des problèmes et les solutions arrivent à elle assez facilement, rien de mauvais ne semble donc vraiment l’atteindre même si par moment la série tente de nous démontrer le contraire le temps de quelques épisodes (notamment avec l’histoire de la taupe). Disons que la façon dont elle est touchée c’est émotionnellement par rapport à ce qu’elle vit au quotidien dans son travail. On veut nous prouver qu’être Secrétaire d’Etat n’est pas si facile que ça.

Et je peux comprendre Liz. Ils doivent prendre des décisions parfois difficile, surtout quand des gens sur le terrain sont plus ou moins sacrifiés pour la bonne cause ou pour sauver le pays. J’aimerais cependant que Liz prenne un peu plus de lion et qu’elle nous offre donc le meilleur d’elle-même dans ce registre là. J’ai besoin qu’elle prenne les devants et qu’elle montre qu’elle est celle qui dirige tout dans son bureau. Si cela se voit sur son visage et dans la prestation de Tea Leoni (qui est toujours aussi impeccable), cela ne se voit pas toujours dans les actions qu’elle met en place. Mais ce n’est qu’un petit problème qui sera très rapidement réglé sans problème. Si cela est quelque chose de problématique pour moi, cela ne veut pas dire que Madam Secretary est une mauvaise série. Car ce qui fait aussi le succès de cette série c’est le côté chaleureux de l’héroïne. Je ne sais pas si Madam Secretary serait aussi attachante si Liz était plus pugnace. Liz est aussi la source de jalousies diverses et variées. C’est normal car après tout elle fait du bon boulot et elle est reconnue pour ce bon boulot. Mais les menaces arrivent petit à petit, ne serait-ce que pour cette histoire de photos compromettantes.

Je retrouve dans Madam Secretary énormément de Borgen. Cela peut vous paraître étrange que je dise ça mais il y a la même façon de gérer la vie familiale et politique de l’héroïne, surtout sur la scène internationale que Borgen avait plutôt bien exploitée. Dans Madam Secretary on retrouve aussi des scènes de famille, notamment autour de la fille de Liz. J’aime bien la façon dont elle évolue. C’est un personnage intéressant qui à mon sens pourrait devenir un peu la Grace de The Good Wife. Du point de vue des opérations en cours, les choses prennent une forme réellement intéressante. Isabelle de son côté devient tout d’un coup intéressante. On ne peut pas lui en vouloir de toute façon et avec la présence d’une taupe, forcément elle devait admettre son rôle dans l’enquête de Jackson. Finalement, ce nouvel épisode de Madam Secretary est un retour réellement intéressant qui nous offre l’occasion de passer un très bon moment. L’évolution de cette série au fil des épisodes me plaît énormément mine de rien et la révélation sur la taupe n’était pas forcément la grande surprise de l’épisode, surtout que c’est amené avec une telle délicatesse que forcément, on ne se doute pas trop.

Note : 6.5/10. En bref, un retour réussi pour Madam Secretary.

Commenter cet article