Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D.. Saison 2. Episode 11.

5 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Agents of S.H.I.E.L.D.

Critiques Séries : Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D.. Saison 2. Episode 11.

Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. // Saison 2. Episode 11. Aftershocks.


Cela fait trois mois que l’on n’a pas vu de nouvel épisode de Agents of S.H.I.E.L.D. et sincèrement, cela m’avait un peu manqué. Sauf que cet épisode est loin d’être à la hauteur de mes attentes. Cet épisode met au centre de l’histoire les fameux Inhumans, ces personnages que l’on nous a introduit au travers de la première partie de la saison, rappelant que tout Agents of S.H.I.E.L.D. est connecté à l’univers cinétique de Marvel. Sauf que cet épisode est assez sinistre dans tous les sens du terme et franchement, je me suis un peu ennuyé. Trip est donc mort, Skye est en quarantaine, et chacun se renvoie plus ou moins la balle, ce qui fait de cet épisode un épisode assez austère. Après avoir passé près de 7 semaines avec Peggy Carter dans Marvel’s Agent Carter, je dois avouer que j’ai appris à voir l’univers des séries Marvel autrement. Mais cet épisode de Agents of S.H.I.E.L.D. semble vouloir démontrer que cette série est complètement différente de l’autre. Cet épisode est tout de même visuellement très sombre et bien que cela ne soit pas une mauvaise chose, cela a énormément de mal à passer pour moi pour un épisode de retour car il n’y a rien de flamboyant. J’avais envie d’être surpris, pas nécessairement avec de grosses scènes d’action mais des scènes avec une vraie amplitude.

Et il n’y a pas vraiment ça dans cet épisode. Cet épisode vaut donc surtout pour son scénario plus que ce que l’on voit à l’écran. La façon dont le scénario est mis en scène manque cruellement d’énergie sans pourtant que cela ne soit complètement raté non plus. Gordon apparaît au début de l’épisode qui est récemment devenu Terrigenesis et qui a du mal avec ses nouveaux pouvoirs de téléportation. Il va alors apprendre à se servir de ses pouvoirs avec l’aide de la mère de Skye, Jiaying. Je ne connais rien des comics de Agents of S.H.I.E.L.D. et je dois avouer que cela m’embête presque car quand je fais des recherches j’apprends parfois des choses intéressantes sur l’univers de Agents of S.H.I.E.L.D. qui ne sont pas forcément représentés dans la série. Mais malheureusement, je trouve que je n’ai pas le temps de lire aussi les comics, n’étant même pas forcé à ce format dans lequel je n’ai pas envie de tomber (je regarde déjà tellement de choses, lit aussi beaucoup de choses, si je commence à lire des comics je peux dire au revoir à ma vie sociale). Le retour de Gordon à la fin de l’épisode afin de sauver Raina était un bon moment qui permet de voir aussi l’évolution drastique du personnage (bien que cela ne soit pas fait au long de l’épisode mais d’une timeline que l’épisode parvient à réduire).

Raina est un personnage que j’aime bien mine de rien car l’on sent que Agents of S.H.I.E.L.D. a réellement quelque chose à faire avec elle sur la longueur et que tout n’est pas uniquement fait de façon sporadique. Je n’ai pas vraiment envie de comparer Agents of S.H.I.E.L.D. avec Agent Carter mais au fond les deux séries sont vraiment complémentaires dans leurs visions des choses. Sans compter qu’il y a des personnages féminins forts aussi dans Agents of S.H.I.E.L.D. qui a presque délaissée Coulson. Ce dernier était auparavant le seul héros de cette série alors que maintenant il est au même niveau que les autres et notamment que Skye, May ou encore Simmons. Ces trois femmes ont pris la tête de la série sans que l’on ne s’en rende vraiment compte. Skye c’est le cas depuis la première saison, May depuis le milieu de la saison 1 et Simmons depuis le début de la saison 2. Avec l’arrivée de Bobbi Morse dans un rôle récurrent, je pense que c’est elle qui va apporter encore plus à la série dans la seconde partie de la saison. Les femmes sont importantes, plus que les hommes qui ne sont là que pour jouer des rôles de méchants sauf Raina qui elle est une méchante.

D’ailleurs, Raina a su s’imposer au fil des épisodes comme un personnage dont Agents of S.H.I.E.L.D. a réellement besoin et cet épisode ne lui fait pas défaut. La saison 2 de Agents of S.H.I.E.L.D. a une narration beaucoup plus efficace que l’on ne pourrait le penser mais les scénaristes ont besoin de nous montrer que les personnages ne vont pas se retrouver noyés derrière tout un tas d’autres choses. Car il y a tellement d’intrigues parallèles qu’il est difficile de voir parfois où en sont les personnages. L’avantage de cette seconde partie de saison est donc de pouvoir se concentrer sur les Inhumans. C’est une partie de la série que j’aime déjà beaucoup mais il faut que les scénaristes fassent attention à ne pas nous offrir que des épisodes aussi lugubres que celui-ci.

Note : 5/10. En bref, ce n’est pas un mauvais épisode au fond, juste un épisode sinistre et bien trop sombre pour une reprise.

Commenter cet article

logan 06/03/2015 00:49

C'est vrai visuellement ce n'était pas un épisode qui claque mais je trouve que le scénario était plutôt bon dans le sens où l'introduction des inhumains est bien menée. On commence à sentir des clivages assez drastiques notamment entre jemma et skye. Jemma qui nous suggère l'élimination d'un inhumains car elle a trop souffert de son désir de vouloir découvrir des personnes capable de chose incroyable mais que cela a un prix notamment la mort de trip ici. La petite tension à la fin ou skye se méfie de tout le monde même de May alors qu'il n'y a aucune raison sauf qu'en voyant la réaction de jemma on ne peut plus savoir la réaction des autres. L'inconnue fait peur, cette peur va diviser tout se petit monde dans agent of shield c'est tout l'intérêt de la trame de fonds instauré dans cette épisode. Enfin on verra, j'espère juste qu'il y aura des problématiques plus intéressante que hydra méchant shield gentil !