Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nashville. Saison 3. Episode 15. That’s the Way Love Goes.

18 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Nashville

Critiques Séries : Nashville. Saison 3. Episode 15. That’s the Way Love Goes.

Nashville // Saison 3. Episode 15. That’s the Way Love Goes.


Le Grand Ole Opry organise une petite soirée spécialement pour Rayna. Autant dire que c’est une très bonne chose pour elle mais Deacon va t-il venir ? La réponse, on va rapidement l’avoir. Le petit duo entre Rayna et Deacon était vraiment beau. C’est l’un des plus beaux moments de cet épisode et accessoirement de la scène. Musicalement, je trouve que Nashville est irréprochable car elle parvient à faire des choses inattendues et surtout très différentes de ce que l’on a pour habitude de voir dans les séries musicales. Cela me fait un peu penser que Empire est dans le même registre (bien que cette dernière soit dans le milieu du hip-hop et que Nashville est dans le milieu de la country). La petite scène entre Deacon et Maddie est l’un de ces autres très beaux moments. Bien qu’au fond Maddie dise toujours plus ou moins la même chose, elle va aussi avoir droit à son moment de gloire quand Rayna va annoncé à ses filles qu’elles pourront chanter sur scène. Rayna sait très bien que sa fille veut qu’elle soit à nouveau avec Deacon mais les choses ne sont pas si simples. J’aime beaucoup la façon dont Nashville tente d’exploiter la relation entre Deacon et Rayna et traite la révélation de son cancer. C’était un beau moment que Nashville parvient à empreinte de sa générosité.

Quand elle le veut, elle peut le faire. Je n’ai rien à redire sur Nashville, sauf quand elle se concentre sur ses idées les moins savoureuses et surtout les moins attachantes. Je préfère largement quand elle se transforme en série musicale familiale et pas en soap politico-étrange qui ne fonctionne pas (en grande partie car Eric Close me sort par les yeux). L’histoire de Will et Kevin, ce jeune parolier qui se trouve aussi être gay, est touchante. Cela nous permet de creuser un peu plus le personnage de Will en dehors de sa relation avec Layla. C’est tout de suite plus intéressant d’apprendre que son père l’a mis dehors quand il était jeune et qu’il n’était pas le garçon le plus aimé. C’est touchant l’histoire qu’il va raconter et la chanson qu’ils vont en tirer. Je suppose que Kevin va jouer un grand rôle dans la vie de Will et j’espère qu’il sera celui qui va lui permettre de se rendre compte que son homosexualité n’est pas un obstacle à sa carrière ou à sa vie, mais simplement quelque chose qu’il faut qu’il apprenne à embrasser car c’est ce qu’il est et puis c’est tout. C’est à mon sens le message qui va arriver très prochainement. Nashville parvient à donner à Will l’occasion de grandir et surtout de changer de registre alors que j’avais l’impression que la série tournait en rond autour de lui depuis quelques épisodes.

Pour ce qui est d’Avery, Scarlett et Gunnar, ils vont l’ouverture des Rascal Flatts. Autant dire qu’ils ont maintenant besoin d’un nom de groupe. C’est peut-être la meilleure idée que Nashville ait pu avoir avec ces trois personnages. Ils erraient un peu dans tous les sens, dans leur vie et musicalement. Le fait qu’ils se mettent en groupe pourrait permettre de parler aussi des groupes de country et de la façon dont ils se construisent (et peut-être se déconstruisent). Ce que j’ai un peu de mal à comprendre dans cet épisode c’est pourquoi Nashville continue de donner à Luke la tête du personnage que l’on aurait envie de pleurer et d’égorger à la fois. Je n’arrive pas à cerner Luke, encore moins à quoi sert réellement l’histoire de son fils, Colt, qui a absolument envie de voir Maddie et Rayna à l’Opry. Musicalement, cet épisode emporte tout avec lui et je pense que c’est, de ce point de vue là, le meilleur épisode de la saison. En plus de ça il y a de belles scènes mais aussi de belles histoires. Reste alors Sadie qui va avouer devant l’Amérique entière à Good Morning America que son mari l’a battait et tout ce que cela implique pour elle maintenant. C’était une déclaration un peu trop facile mais qui fonctionne très bien malgré tout. Finalement, je n’ai rien à redire sur cet épisode et je dois avouer que j’aimerais même en voir un peu plus.

Note : 8/10. En bref, l’un des meilleurs épisodes de la saison.

Commenter cet article