Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New Girl. Saison 4. Episode 18. Walk of Shame.

19 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : New Girl

Critiques Séries : New Girl. Saison 4. Episode 18. Walk of Shame.

New Girl // Saison 4. Episode 18. Walk of Shame.


Cet épisode est bourré de comique de situation et sincèrement, c’est l’une des plus grandes forces de cet épisode. Jess et Cece forment un duo d’enfer tout de même et c’est pour cela qu’en grande partie cet épisode fonctionne. C’est déjà arrivé à tout le monde d’avoir honte d’un de ses amis à un moment donné ou honte de quelque chose. Cet épisode est bourré de moments de ce genre là où chacun va avoir honte de quelque chose. Tous les personnages de New Girl vont alors trouver une façon de nous amuser avec leur petite « walk of shame », ou marche de la honte en bon français. Mais ils ne sont pas forcé de se sentir honteux s’ils n’ont pas envie. Cet épisode sort d’une série d’épisodes qui avaient permis aux personnages de se retrouver ensemble dans le loft. Le dernier épisode en date était une façon pour New Girl de conclure un chapitre de son histoire et cet épisode m’a donné l’impression que la série était complètement différente, comme si elle avait pris une barre de lion et qu’elle avait voulu nous faire rire jusqu’au bout. Car il n’y a rien dans cet épisode qui est laissé au hasard. On sent que chacune des petites histoires que l’on nous raconte est nécessaire et surtout qu’elle est nécessaire pour faire évoluer l’histoire de tous les personnages dans une toute nouvelle direction. L’intégration d’un nouveau personnage, le retour de Justin Long, etc. rien de mieux pour nous rafraîchir un peu la façade.

Car New Girl est en pleine forme cette année. Les quelques épisodes précédents s’étaient concentrés sur la façon dont New Girl fonctionne et dont la série peut conclure une partie de son histoire. Les relations entre chacun des personnages avaient besoin d’un peu de nouveauté et quoi de mieux que de nous donner l’impression que l’on était arrivé au bout de la série. Maintenant, « Walk of Shame » est une reprise qui va dans le sens inverse. On oublie alors les bons sentiments et l’on nous goinfre de répliques hilarantes et de petites séquences tout simplement brillantes. Car cet épisode est brillant à mon humble avis et va bien au delà de ce que j’aurais probablement pu imaginer au premier abord. Je m’attendais cette semaine à laisser les charentaises sous la table du salon et assister à un nouvel épisode dans le loft mais quand j’ai débuté cet épisode, je me suis aussi rappelé à quel point l’épisode précédent ressemblait à une vraie conclusion avec tout le monde rassemblé autour d’une table. Du coup, quand cet épisode débute et que l’on voit Cece et Jess complètement torchée par la soirée de la veille, sortant prendre un bain de soleil brulant, on sait que l’on va voir quelque chose de différent. Le moment où elles passent le pas de la porte et que l’on voit le soleil les éblouir est à mon sens une façon de fêter tous les épisodes passés dans le loft jusqu’à présent, comme si l’on pouvait enfin sortir.

Et surtout faire des choses différentes. Cet épisode suit donc Jess et Cece avec la gueule de bois, prête à tout et surtout à se rendre ridicule. Mais elles n’ont peur de rire. Nous avons également l’histoire de ce musical qui était à tomber par terre là aussi. Surtout que Bearclaw était lui aussi de retour (toujours incarné par Josh Gad). Le côté comédie musicale fonctionne très bien car c’est quelque chose de naturel et l’on n’a pas l’impression que cela a été ajouté simplement là pour faire rire mais car cela devait avoir sa place ici. Coach et May de leur côté passent eux aussi de bons moments mais c’est complètement différent de Jess et Cece pour qui s’excuser ne sert à rien. Le but de May est d’apprendre à Coach à être différent. Je pense que l’on est en train de faire le tour petit à petit du personnage de Coach histoire que les scénaristes n’aient pas l’impression d’avoir oublié de faire quelque chose avec Daman Wayans Jr car ce dernier est tout de même un atout dans une comédie et le moins que l’on puisse dire c’est que New Girl va avoir du mal à s’en passer tant elle l’a rendu indispensable à certains moments de son histoire. Mais l’on sent que la conclusion approche à grands pas malgré tout. Finalement, cet épisode était hilarant à souhait et fonctionne sur une association de répliques énergiques et de scènes comiques de situation drôles.

Note : 9/10. En bref, du très bon New Girl.

Commenter cet article