Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 4. Episode 18.

26 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 4. Episode 18.

Person of Interest // Saison 4. Episode 18. Skip.


J’aime énormément Person of Interest mais ces derniers temps elle avait tendance à devenir une série un peu plus ennuyeuse qui ne faisait pas suffisamment évoluer son univers. Les cas de la semaine n’était pas aussi passionnants qu’ils ne pourraient l’être alors « Skip » arrive à point nommé. Cet épisode permet d’explorer un terrain que la série aime énormément et c’est les priorités de chacun et la façon dont chacun voir l’univers de la série. Car tout le monde n’a pas la même vision des choses. La confrontation entre Root et Finch est d’ailleurs l’un des éléments les plus intéressants de cet épisode, permettant de nous démontrer qu’au fond l’histoire de ces deux là est étroitement liées et que l’un peut avoir des bénéfices sur l’autre. Root a perdu Shaw et n’a pas envie de perdre Finch. C’est là que l’émotionnel prend le dessus. L’émotionnel est quelque chose d’important dans une série comme Person of Interest, surtout que l’on s’est attaché aux personnages. Shaw était un personnage que j’aimais beaucoup et si la série a un peu de mal à aller de l’avant sans elle, cet épisode permet de nous démontrer que même si Shaw n’est plus là, on peut encore aller de l’avant tout en mettant en avant le fait qu’elle n’est plus là. La série a tout tenté, de cacher son absence à tenter de nous changer les idées sauf que cela n’a pas fonctionné. Il n’y a donc rien de mieux que de rappeler que Shaw est un personnage tout ce qu’il y a de plus important.

On se retrouve cette semaine avec la chasseuse de prime Frankie qui travaille sous couverture en tant qu’hôtesse dans un lieu de paris clandestins. Elle a pour cible son patron, Ray, qui est recherché pour conspiration. L’histoire va rapidement devenir personnelle pour elle quand elle va découvrir qu’il est aussi responsable de la mort de son frère et la mission de Frankie va alors complètement changé. Elle ne veut plus le kidnapper mais maintenant le tuer. Ce que Person of Interest ne fait pas forcément de façon très subtile c’est le fait que cette histoire sert de miroir à l’histoire de Finch et Root. Certes, Finch n’est pas un ennemi pour Root mais justement, il y a chez Root un peu de Frankie, elle a soif de vengeance car elle ne veut plus perdre les gens qu’elle aime. Le pire pour Root est que Finch ne veuille pas que Root suive son chemin. Il va la mettre face à un piédestal, face à ses doutes mais aussi sa colère, surtout quand il va avaler ce qui était sensé tuer. L’affaire de la semaine n’est pas mauvaise mais elle n’est pas suffisamment forte pour fonctionner toute seule. Elle a besoin de tout ce qui gravite autour. A commencer par Reese. Forcément, dès que le cas de la semaine est une femme d’action, les choses sont tout de suite plus intéressantes.

Person of Interest fait un usage intelligent de ses personnages et notamment de Reese. A la fois quand ce dernier perd son badge (et doit tout faire pour le retrouver afin de ne pas être suspendu) mais aussi car il y a un petit jeu entre les deux personnages qui force un peu le côté léger de l’épisode et donc l’intérêt que je peux lui donner. On sent cependant que la série a énormément de mal avec les relations personnelles quand cela implique de la romance. La romance n’a jamais été l’élément le plus important de Person of Interest mais à certains moments cela refait surface. Cela se voit par exemple avec Root et Shaw. La série a mis du temps avant de nous offrir ce baiser échangé (juste avant la mort de Shaw), cela s’est aussi vu avec Reese et Carter. Il y a eu quelque chose de très léger entre les deux personnages. Le plus important dans la romance c’est donc généralement le passé, que cela soit celui de Finch avec sa femme ou encore Reese avec celle qu’il a aimé par le passé. C’est tout un tas de petites choses dans ce genre là. Du coup, la romance n’a jamais été un élément très important pour la série.

De toute façon, la série n’a pas besoin de la romance pour avancer non plus mais c’est une suite logique dirons nous. Le fait que Root sache pour le Trojan Horse et a prévu de tuer Beth. Sauf que cela m’a tout de même énormément surpris, surtout de la part de Root même si ses motivations vont bien au delà de ce que l’on pourrait penser, l’affect prenant réellement le dessus. La révélation va tout de même être intéressante car elle va privilégier la vie de Finch plutôt que sa mission de détruire Samaritan. Finch et Root sont les véritables atouts maître de cet épisode sans qui le spectacle ne serait tout simplement pas suffisamment intéressant. L’association de ces deux personnages fait son effet et permet de voir qu’au fond Person of Interest a très bien su s’y prendre depuis le début. Je me demande maintenant comment tout cela va évoluer par la suite mais l’ensemble fonctionne suffisamment bien pour que j’ai envie d’en voir encore plus de ces deux là. Sans compter que l’épisode fait un choix judicieux dans a façon d’exploiter l’univers de Person of Interest. L’affaire de la semaine prenait ces derniers temps le dessus sans jamais être à la hauteur des attentes. Ici c’est en partie le contraire et cela fait plaisir à voir.

Note : 8.5/10. En bref, je retrouve le Person of Interest que j’aime.

Commenter cet article