Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Secrets and Lies (US). Saison 1. Episode 3.

30 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Secrets and Lies

Critiques Séries : Secrets and Lies (US). Saison 1. Episode 3.

Secrets & Lies (US) // Saison 1. Episode 3. The Affair.


Combien de secrets peut réellement avoir une seule famille ? C’est ce que semble vouloir nous dire ce nouvel épisode de Secrets & Lies. Ben veut faire en sorte que sa famille soit saine et sauve sauf que ce n’est pas facile surtout quand la plupart des membres de sa famille sont là aussi pour lui mentir. Tout le monde cache quelque chose et pas toujours les secrets les plus roses dans une famille mais je crois que dans Secrets & Lies c’est le pompon. Le souci que j’ai cependant avec cette série c’est le gâchis qui est fait de la plupart des éléments importants. Ryan Philippe est bon dans son rôle de Ben sauf que ce n’est pas le personnage le plus important dans la série. Ben n’est là que pour subir le reste. Les autres personnages qui gravitent autour sont donc bien plus importants et le moins que l’on puisse dire c’est que la série ne sait pas du tout qui faire d’eux. Je pense par exemple à la fliquette de Secrets & Lies. C’est probablement l’un des personnages les plus désolants qu’il puisse exister. Outre le fait que l’actrice s’avère être plutôt médiocre dans le rôle, le personnage manque cruellement d’envergure et de perspective. Du coup, j’ai l’impression que les scénaristes se moquent vraiment de nous. Ils ne cherchent même pas à nous surprendre, seulement à nous ennuyer terriblement.

Pourtant, ce troisième épisode n’est pas ce que j’ai vu de plus ennuyeux mais comme la série originale, Secrets & Lies souffre d’une narration qui manque cruellement de force. On sent qu’ils ont des choses à raconter mais ils nous les balancent plus ou moins toutes sans que l’on ait de réelle vision de ce que cela peut apporter à l’univers de la série. Je ne pense pas que Ben ne se souvienne pas de ce qui s’est passé le soir de la mort de Tom. Je pense que quelque chose s’est passé et qu’il bloque simplement dessus. Cela n’explique pas tout bien évidemment mais je ne pense pas que ses visions soient celles d’un meurtrier. La série australienne a eu énormément de mal à nous faire croire que Ben était le tueur alors que la version américaine tente de le faire, un peu plus subtilement. Ce n’est toujours pas ça mais c’est en tout cas assez bien tenté. Je ne peux donc pas trop en vouloir à Secrets & Lies de tenter des choses et de faire en sorte de nous surprendre. Ce que j’ai cependant du mal à comprendre c’est comment les choses évoluent aussi étrangement. Les révélations sont amenés de façon assez lourde, sans que la série ne cherche à faire quelque chose de subtile. On est loin des bonnes petites séries policières avec cliffanghers d’il y a quelques années.

Dans le genre, je me demande si je ne préfère pas des séries comme Happy Town (ABC) qui étaient ridicules mais ridiculeusement bonnes. Car ici, avec Secrets & Lies, on a l’impression que la série se prend un peu trop au sérieux pour pas grand chose. Elle fonctionne énormément sur les petits secrets de chacun mais contrairement à une série comme Pretty Little Liars par exemple, qui a su faire des secrets de chacun, une vraie histoire construite de A à Z (surtout lors de ses 10 premiers épisodes), ici on n’a que la façade, comme si l’intérieur n’avait jamais été terminé ou creusé. « The Affair » était donc un épisode qui a énormément de mal à nous surprendre car Secrets & Lies ne sait pas trop dans quelle sens aller. La série tente de prendre un chemin, qui n’est pas celui que je préfère, mais l’histoire reste malgré tout assez intrigante pour quelqu’un qui a déjà vu la version originale et qui aurait envie de découvrir ce que cette version américaine peut faire de mieux (car il est difficile de faire pire). Pour le moment, je suis sacrément déçu du résultat car c’est tout aussi médiocre sauf peut-être pour Ryan Philippe, bien plus charismatique à mes yeux que Martin Henderson. Mais pour le coup, ce n’est que mon avis personnel.

Note : 4/10. En bref, Secrets & Lies a toujours du mal.

Commenter cet article