Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 6. Episode 14.

9 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Good Wife

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 6. Episode 14.

The Good Wife // Saison 6. Episode 14. Mind’s Eye.


Après 6 saisons il est toujours difficile de trouver de nouvelles façons d’écrire un épisode d’une série. The Good Wife a su prouver au fil des saisons qu’elle pouvait très bien se renouveler et nous faire des propositions complètement différentes d’épisodes en épisodes. L’épisode précédent était décevant, probablement l’un des pires épisodes de The Good Wife depuis plusieurs années. Je ne savais pas trop quoi en penser mais les choses sont maintenant bien plus claires, c’était vraiment mauvais. Ce qu’il y a d’intéressant avec ce nouvel épisode de The Good Wife c’est le fait que l’on passe près de tout l’épisode dans la tête d’Alicia. Dès l’ouverture, l’épisode respire déjà la réussite. On sent dans le cold-open de l’épisode que l’on va assister à un excellent épisode car il y a quelque chose qui, dans la dynamique et dans la façon de voir les choses qui fonctionne très bien de façon instantanée. Il y a quelque chose dans la mise en scène, dans la musique, etc. qui permettent de transformer les fantaisies et rêves d’Alicia en quelque chose de presque complètement nouveau pour la série. On a l’impression d’être au milieu d’être au milieu d’un spectacle grandiose, tout ce que j’apprécie dans cette série en somme. Car l’on retrouve sa façon de faire des grandes scènes aux dialogues savoureux, à la mise en scène élégante et à la musique donnant l’impression de vivre une partition.

Au fond, cet épisode n’apporte rien de plus au schmilblic. Il semble être là pour remplir les trous d’une saison qui montre peut-être aussi les faiblesses de la série par moment. Mais au delà de cette sensation là, on occulte très rapidement le remplissage car l’épisode est si nouveau dans sa façon de narrer son histoire que l’on a l’impression de voir quelque chose de complètement différent. The Good Wife sait se renouveler et le prouver encore une fois ici. Car dans cet épisode, le but de la série est réellement de nous surprendre et de nous mettre au milieu d’une petite histoire qui permet de mieux cerner ce que pense Alicia. Ce n’est pas facile de savoir où elle est en dans sa vie, surtout depuis la mort de celui qu’elle aime. L’épisode explore les problèmes d’Alicia, le fait qu’elle a du mal à aller de l’avant dans sa vie. Elle veut être élue mais elle ne sait pas encore mettre de côté tout ce qui s’est passé auparavant : sa vie d’avocate qu’elle ne peut pas laisser tomber (surtout quand Canning est là pour demander des dommages pour avoir été viré de ses propres locaux alors qu’il est sur le point de mourir) ou encore la relation qu’il y a eu entre Peter et Kalinda. Cette aventure a été l’un des points forts de The Good Wife lors de sa seconde saison. Désormais, on n’en parle plus du tout.

Mais je suis content de voir qu’ils ont réussi à remettre sur le devant de la scène cette aventure, sans pour autant en faire tout un plat. Il y a même quelque chose de drôle dans l’imagination d’Alicia. Elle imagine tellement de choses, à la fois du point de vue de Peter, mais aussi de Bishop ou encore d’autres personnages. Cet épisode tente de conclure une partie de l’histoire de la saison. Cet épisode est aussi une manière assez amusante de boucher un peu les trous. Car si cet épisode parvient à faire évoluer certaines intrigues (je pense surtout à celle de Canning), c’est aussi l’occasion de parler d’où est Alicia désormais. Le fait qu’elle soit complètement aphone permet aussi de donner à l’épisode un ton complètement différent. Elle imagine tout ce qui peut se passer dans sa vie avec tout ce qui va lui tomber une fois qu’elle va être en forme. Cet épisode permet aussi de faire écho à tout un tas de choses précédentes de la série. A la fois l’histoire de Canning, de Will, etc. C’est un moyen de nous dire où l’on en est maintenant et où est-ce que The Good Wife se prépare à aller. Car cet épisode a beau faire du remplissage, c’est aussi l’occasion de rêve de nous dire que tout n’est pas terminé. Qu’il y a encore beaucoup plus à découvrir par la suite.

La musique joue elle aussi un rôle très important dans l’épisode alors qu’elle semble pour la plupart du temps commandée par Alicia et son iPod. J’ai adoré la façon dont elle change les musiques suivant son humeur à plusieurs reprises dans l’épisode. Etant donné que l’on est dans The Good Wife, tout ce que Alicia vit dans sa tête dans cet épisode lie sa vie privée à sa vie professionnelle d’une façon bien à elle. Finalement, avec ce nouvel épisode The Good Wife revient en forme. On a envie d’oublier ce qui s’est passé dans l’épisode précédent qui était catastrophique.

Note : 9/10. En bref, un épisode brillant par son originalité et sa façon de revenir sur le passé de la série.

Commenter cet article