Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 6. Episode 16.

23 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Good Wife

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 6. Episode 16.

The Good Wife // Saison 6. Episode 16. Red Meat.


Citer The West Wing dans The Good Wife est une excellente idée car cela me rappelle à quel point la série de Aaron Sorkin était brillante dans sa façon de dépeindre la politique aux Etats-Unis et le fait que The Good Wife semble avoir un petit problème pour aller de l’avant depuis quelques temps. Fort heureusement, cet épisode fait bouger les choses de façon assez drastique. Les élections sont là et l’on va enfin connaître le verdict : Alicia ou Prady, qui va gagner ? Disons que cela fait beaucoup trop de temps qu’Alicia est en campagne pour les élections et que la série semble avoir du mal à enfin nous dire qui est le grand gagnant. Cela se ressent depuis quelques temps et cet épisode apporte enfin la conclusion que j’espérais depuis au moins deux ou trois épisodes. « Red Meat » n’est pas parfait mais disons qu’il permet surtout de souffler. Durant tout cet épisode nous oscillons donc entre de bonnes idées et d’autres un peu moins prenantes. J’aime bien la relation entre Diane et Kurt qui partent dans le Wyoming pour une petite partie de chasse. Leur histoire est très différente de ce qui se passe à Chicago et je dois avouer que c’est une bouffée d’air frais. J’aime quand les séries sortent un peu de leur zone de confort afin de faire des choses complètement différentes. Il n’y a pas besoin de faire encore et encore des histoires de cas de la semaine et Diane est quelqu’un que j’aime beaucoup. Sa romance a quelque chose de suave et léger qui est bienvenu dans cet épisode. Surtout que l’approche du Wyoming permet de voir les choses très différemment de Chicago.

Cela permet aussi à Diane de se poser de bonnes questions, de commencer à voir au delà d’Alicia et de ce qu’elle fait actuellement à Chicago. Elle a besoin de rester authentique et fidèle à elle-même et rien que pour ça, je ne peux que l’adorer. Mais tout ce qui se déroule à Chicago en parallèle a un lien très étroit avec Alicia. Cette dernière a envie de gagner mais elle ne sait pas encore si elle peut réellement gagner, surtout quand Peter annonce à la presse qu’elle serait la prochaine State’s Attorney, comme si c’était gagné d’avance. Il n’y a rien de pire que de faire une telle déclaration, à la fois pour bousculer l’univers politique d’Alicia mais également pour donner à cette dernière le doute. Alicia doute et a peur que Peter ait voulu saborder son élection. Il y a quelque chose de vraiment intéressant dans la confrontation entre Peter et Alicia, quelque chose que The Good Wife semble hésiter à faire depuis pas mal de temps. Ces deux là avaient besoin de forcer leur face à face et la série l’exploite de façon assez intelligente. Les distractions durant cette journée d’élections sont donc nombreuses pour Alicia et toutes n’ont pas le même impact. Les parties de jeux-vidéos sont par exemple assez ennuyeuses.

Disons que cela permet de voir qu’Alicia est une combattante dans l’âme mais la métaphore ne fonctionne pas aussi bien qu’elle n’aurait probablement dû fonctionner. Car l’épisode fonctionne mieux quand il se concentre sur d’autres histoires et notamment celle de Peter et Alicia. Leur relation reste toujours aussi tumultueuse. J’ai le staff de la campagne d’Alicia aussi, ne serait-ce que lorsqu’ils tentent de regarder les résultats et que la fille d’Eli se met à utiliser le blender. Mais je me demande si le plus gros problème de l’épisode ce n’est pas Lemond Bishop et Kalinda. Cette dernière en est maintenant réduite à jouer le rôle de la babysitter pour le fils de Bishop. Elle se pose des questions et elle pose des questions. C’est ridicule et surtout terriblement ennuyeux. La pauvre Archie Panjabi n’a vraiment plus rien à faire dans The Good Wife et je pense que les scénaristes ont vraiment besoin de la faire sortir le plus rapidement possible. A mon humble avis elle aurait dû quitter la série beaucoup plus tôt, Robin ayant en plus de ça disparu (à mon grand damne tant j’adore ce personnage), je me demande vraiment comment ils vont reprendre le flambeau par la suite. Steven Pasquale (actuellement dans Bloodline sur Netflix) incarne toujours aussi bien son personnage. J’aime bien sa relation avec Alicia, complexifiée pour pas grand chose, mais aussi avec son collègue Josh qui tentent de sauver la campagne d’Alicia.

Note : 8.5/10. En bref, The Good Wife a parfois un peu de mal à proposer quelque chose de neuf mais l’épisode réussi malgré tout à conclure une partie de l’histoire de cette saison de façon simple et efficace.

Commenter cet article

Biquet 24/03/2015 03:26

Cet épisode m'a vraiment gêné pour le placement de produit Halo.

Premièrement l'omniprésence du jeu.

Les manettes qui sont parfois même pas les bonnes.

Les acteurs qui miment leurs actions. C'était risible et pour moi ça casse l'immersion. Des séries comme House of Cards arrivent à faire des placement de produit sur le jeux-vidéos sans que ce soit ridicule.

Mis à part ça, j'ai surtout apprécié la partie avec Diane et ses nouveaux "amis" républicains. Pressé de voir ce que va donner Alicia comme SA.

Je pense que l'histoire de Kalinda va très mal se finir malheureusement...

Quentin 23/03/2015 20:52

Du même avis. Je trouve que la série est assez redondante depuis quelques épisodes. En espérant qu'à partir de maintenant, ils vont pouvoir (logiquement) débuter des intrigues intéressantes, notamment par le parallèle entre Alicia et Peter. D'accord aussi pour Kalinda qui devient un accessoire, avec son regard de chienne battue face au personnage de Bishop. Je trouve d'ailleurs assez étrange qu'un perso aussi badass que Kalinda (durant la 2ème saison surtout) soit effrayé par Bishop qui ne fait pas peur du tout tant l'acteur manque de charisme. Sinon Robyn peut toujours revenir non? Car j'adore le personnage également. D'ailleurs j'ai l'impression que la série a perdu son aisance de pouvoir jongler entre différents persos et intrigues comme pendant la saison 5 qui était magique (Cary, Kalinda, Eli, Mark... autant de persos qui ne sont que des faire valoirs à présent). Enfin bon, j'avoue que même si elle a 3 saisons de plus dans les pattes, The good wife est en train de se faire dépasser en terme de qualité par The Americans qui selon moi tient une tenue de route assez brillante depuis le début.