Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Last Man on Earth. Saison 1. Pilot et Episode 2.

3 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Last Man on Earth

Critiques Séries : The Last Man on Earth. Saison 1. Pilot et Episode 2.

The Last Man on Earth // Saison 1. Episodes 1 et 2. Alive in Tuscon (Pilot) / The Elephant in the Room.


Will Forte (3ème planète après le soleil, 70s Show) est à l’origine de The Last Man on Earth, adaptée d’un film de 1964 qui raconte l’histoire du dernier homme sur terre. Enfin, dernier homme et pas Homme puisque bien évidemment pour son plus grand plaisir une femme fait son apparition sous les traits de l’excellente Kristen Schaal (The Hotwives of Orlando, 30 Rock). On peut dire que FOX a osé car ce n’est pas une comédie facile d’accès de par son pitch mais cela attise cependant la curiosité. J’avais hâte de voir ce que cela pouvait donner sur le petit écran étant donné que c’était l’un des projets de série que j’attendais avec le plus d’impatience. Car vous savez quoi ? Il n’y a rien actuellement à la télévision comme The Last Man on Earth. Aucune série actuelle ne ressemble de près ou de loin à celle-ci. Pourtant, « Alive in Tuscon », le premier épisode aurait très bien pu ne pas du tout fonctionner. On ne sait pas exactement ce qui s’est passé avant l’épidémie, ce qui a tué tout le monde et comment Phil Miller (et accessoirement Carol) s’en est sorti. Mais de toute façon, le but premier de The Last Man on Earth n’est pas de nous donner des réponses mais plutôt de nous raconter l’histoire d’un homme seul et de ce qu’il pourrait faire avec sa solitude.

En 2020, la race humaine a été exterminée à la suite d'une incroyable pandémie. Après avoir parcouru le pays de long en large, Phil Miller doit se rendre à l'évidence : il est le dernier homme sur Terre. Il y a certes des avantages à se retrouver seul. Décorer sa maison d'oeuvres d'art inestimables, emménager dans une somptueuse propriété, se balader en caleçon tous les jours... Mais Phil est triste, et surtout très seul. Il garde pourtant l'espoir que quelque part subsiste un autre survivant. Et que peut être un jour, ils se rencontreront. Avec un peu de chance, ce survivant pourrait être une survivante. S'entendront-ils ? Comment vivront-ils dans un monde dépeuplé, sans aucune aide ? Devront-ils assurer la survie de l'espèce ?

Après tout, cette série pose de bonnes questions et apporte des réponses assez logiques. En effet, moi aussi si j’étais seul au monde j’aurais envie de faire des conneries, chercher s’il n’y a pas quelqu’un de vivant ailleurs, voler des tableaux de maître afin de les admirer chez moi, etc. Toutes ces choses sont amusantes car elles sont tellement incongrues que finalement cela donne à The Last Man on Earth l’impression qu’elle peut tout se permettre. Et il n’y a pas de limites ici. Durant les 18 premières minutes du pilote il n’y a qu’un seul personnage. On le suit en train de tenter de rester en vie car au fond de lui, sa solitude lui pèse. Le bref flashback de la vie d’avant de Phil ne sert pas encore à grand chose car il en faudra un peu plus dans les prochains épisodes afin de nous raconter ce qui s’est réellement passé. L’arrivée de Kristen Schaal sous les traits de Carol est une bénédiction. Car si le premier épisode est excellent sans elle, je ne sais pas si cela aurait été intéressant de voir une série avec un seul personnage du début à la fin (même si cela aurait été une série réellement ambitieuse pour le coup car ici on créé un peu quelque chose de facile, un homme et une femme, et ils vont forcément tomber amoureux et peut-être même avoir un bébé).

L’une des grandes qualité de The Last Man on Earth c’est Will Forte (30 Rock, Saturday Night Live). Il parvient à donner à quelque chose à son personnage qu’il a également mis dans son script. Cette série impose une réflexion sur la vie mine de rien, sur le peu de choses que l’on est sur cette terre et le fait que tout peut s’arrêter du jour au lendemain à cause d’un simple virus. Cela aurait aussi pu être un vrai drame, un film ultra émouvant sur une histoire de solitude, sauf que The Last Man on Earth est une comédie et en tant que comédie c’est très drôle et cela fonctionne très bien. La confrontation qu’il y a entre nos deux héros fonctionne à la perfection car ils ne tombent pas dans les bras l’un de l’autre et ont une concept de ce « nouveau monde » totalement différente. Les running gag (le fait qu’il faille respecter les règles même s’il n’y a plus personne pour les faire appliquer) sont intelligentes et basés sur des choses terriblement logiques. La série bénéficie également de la mise en scène de Phil Lord et Chris Miller à qui l’on doit des films comme La Grande Aventure LEGO ou encore 21 et 22 Jump Street. Ce sont des as de la comédie et donnent à The Last Man on Earth un vrai style esthétique.

Avec toutes ces têtes et surtout bonnes têtes, ce n’est pas surprenant que The Last Man on Earth soit drôle. La vraie surprise finalement c’est que FOX ait pariée sur une série comme celle-ci qui, en plus d’être un concept ambitieux est aussi une série qui repose sur si peu. Avant que cela ne commence, je me suis dit que The Last Man on Earth pourrait être bien en tant que film d’une heure et demie ou comme sketch amusant, sauf qu’en série j’avais du mal à voir ce que cela pouvait donner. Ces deux épisodes parviennent à éliminer mes doutes même si je ne vois pas cette série durer des années non plus.

Note : 8/10. En bref, ambitieux et drôle, une excellente comédie.

Commenter cet article

madced1983 04/03/2015 17:08

Sympa a regarder mais ne dureras pas plus d'une saison...

Arthur (Arthurwho.fr) 04/03/2015 18:41

Pourquoi ? En terme d'audience, 2.3% chez les 18-49 ans pour 5.7 millions de téléspectateurs, ce n'est pas mal du tout !

Arthur (Arthurwho.fr) 04/03/2015 14:44

Ta critique donne vraiment envie de regarder cette nouvelle série ! Je vais regarder ça très vite !