Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Originals. Saison 2. Episodes 15 et 16.

23 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Originals

Critiques Séries : The Originals. Saison 2. Episodes 15 et 16.

The Originals // Saison 2. Episodes 15 et 16. They All Asked for You / Save My Soul.


Après le mariage de Jackson et Hayley, la série ne pouvait pas donner à Elijah l’occasion de ne pas aller de l’avant. Au contraire, il fallait forcément qu’il se trouve quelqu’un d’autre et c’est ce qui va se passer alors que la relation entre Elijah et Gia finie par devenir l’un des trucs les plus intéressants de « They All Asked For You ». Jackson et Hayley à côté forment eux aussi un très joli couple. Leur mariage et la beauté de l’épisode de leur mariage participe grandement à l’appréciation de cette histoire mine de rien. J’aime beaucoup les histoires d’amour dans The Originals car Julie Plec a toujours su les utiliser de façon judicieuse. C’est une force de la série que d’avoir des relations amoureuses, des triangles amoureux, etc. Si The Vampire Diaries a déjà pas mal tiré sur la cordes, The Originals est partie l’an dernier sur de nouvelles bases avec de nouveaux personnages, notamment car le départ de Mystic Falls a été plus que bénéfique à la série, revenant sur les terres originelles des vampires pour nous raconter quelque chose d’à la fois similaire et nouveau. Elijah et Gia ont quelque chose de mignon mine de rien, surtout grâce à la façon dont Elijah apprend à Gia comment être un vampire.

Ce qu’il y a de bien dans cette relation c’est qu’elle n’est pas vraiment compliquée. En tout cas à l’écran je trouve que c’est plutôt simpliste dans son ensemble et que cela permet clairement à la série de nous offrir quelque chose de très différent de ce que j’avais pu imaginé au premier abord. C’est quelqu’un de très différent aussi car Gia n’est pas comme les autres personnages de la série. Elle n’est pas sortie avec le frère d’Elijah (contrairement à Hayley par exemple) et ce n’est pas une sorcière qui ne doit pas passer du temps avec des vampires, n’a pas donné naissance au fils de son frère et ne s’est pas mariée avec quelqu’un afin de sauver son peuple et son bébé miraculeux. Leur relation est tellement simple et pourtant Gia a chamboulé un peu la vie d’Elijah qui ne jurait jusqu’à présent que par Hayley. The Originals a besoin d’aller de l’avant et je pense que cette partie là de l’épisode est une bonne chose. Par ailleurs, Hayley et Jackson forment quant à eux aussi un très joli duo. Je trouve que leur mariage est mignon comme tout et après que Hayley ait confié qu’elle s’est mariée à Jackson pour elle-même dans l’épisode précédent, c’est quelqu’un de vraiment intéressant.

Il n’y a pas grand chose à redire sur ces deux là et dans leur évolution. Disons que l’intérêt de cet épisode ne se trouve pas forcément dans les relations des personnages mais plutôt dans le cliffangher. Car cet épisode a beau se concentrer énormément sur les relations entre les personnages, le cliffangher est ce qui donne envie de revenir. C’est pour cela que pour nous préparer à tout cela, l’épisode se concentre aussi sur la mythologie de la série grâce à Freya notamment qui s’occupe du petit problème d’Elijah et Klaus : Finn. Freya est quelqu’un que j’ai tendance à trouver parfois assez étrange dans le sens où The Originals ne fait pas toujours la meilleure utilisation de ce personnage. Le problème c’est que la série a énormément donné de temps aux relations que le reste est parfois un peu laissé de côté. Je pourrais parler de la même chose du point de vue de Aiden et Klaus. C’est quelque chose qui a du potentiel mais que la série n’exploite pas nécessairement dans le bon sens. Les mignoneries des relations entre les personnages sont donc forcément beaucoup plus intéressantes à mon goût.

Puis nous avons ‘Save My Soul » qui permet en grande partie de revenir sur Dahlia. Cet épisode se concentre donc énormément sur l’histoire de Freya, déjà amorcée dans l’épisode précédent. Et bien que Dahlia semble être la pire de toutes, je pense que Freya n’est pas toujours honnête. Je n’ai pas envie de faire confiance à cette dernière. Je me demande si cela n’est pas dû au fait que Klaus ne lui fait pas confiance non plus et vu le temps qu’il a passé dans l’univers de The Vampire Diaries et maintenant The Originals, on pourrait presque avoir envie de lui faire plus confiance qu’aux autres. Ce ne serait en tout cas étonnant que Freya cache plus qu’elle ne veut bien nous le dire. Surtout que Klaus, dès qu’il a un mauvais pressentiment, il a souvent vrai. The Originals tente alors de développer des choses autour des personnages à la manière d’une bonne petite série fantastique qui implique aussi des éléments de soaps. L’univers des deux se marie très bien, surtout que The Originals a très bien cerné l’idée de base. Dahlia a côté et ses créations, c’est quelque chose de tout aussi intéressant à mon humble avis.

En grande partie aidé par des scénaristes qui savent ce qu’ils font de chacun des personnages. Car Freya est quelqu’un qui a énormément de potentiel, portant l’épisode comme il le faut. Le but n’est pas de faire de Freya quelqu’un de différent des autres ou bien de nous prouver qu’elle a plus sa place que les autres mais l’ensemble fonctionne très bien. Klaus veut protéger Hope et cela peut se comprendre, c’est ce qui permet aussi de le transformer en un paranoïaque encore plus fort. Il ne croit plus personne. Hope a apporté beaucoup à la série comme il a aussi empêché cette dernière de nous embarquer ailleurs. C’est un peu comme Hayley qui est elle aussi capable de tout pour protéger son enfant. Au moins, les parents de Hope sont les parfaits parents qui veulent faire en sorte que leur enfant survive à toutes les attaques qui peuvent venir de toutes parts. La série donne aussi l’occasion à Cami et Vincent de prendre un peu de temps pour nous parler de l’état où ils en sont. Cela a déjà été amorcé dans l’épisode précédent pour Vincent mais cet épisode fait des choses intéressantes pour les personnages. Les deux vont bien ensemble mine de rien et je pense que c’est le cas depuis que Vincent est Finncent. Leur relation permet là aussi d’apporter quelque chose de différent.

Le seul personnage que j’ai un peu de mal à cerner finalement c’est peut-être Marcel. C’était le grand méchant de la première saison (ou en tout cas l’un des méchants) et depuis cette année, The Originals l’a plus ou moins remisé dans des petites intrigues de seconde zone. C’est dommage car Marcel est quelqu’un qui a énormément de potentiel. Eva Sinclair quant à elle est probablement le personnage le plus étrange de ces deux épisodes. Va t-elle pouvoir avoir un contrôle total du corps ? Telle est la question et l’on aura probablement une réponse dans le prochain épisode.

Note : 6.5/10. En bref, deux épisodes intéressants qui permettent de développer un peu mieux l’histoire de la seconde partie de la saison.

Commenter cet article