Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 6. Episode 17.

23 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Vampire Diaries

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 6. Episode 17.

The Vampire Diaries // Saison 6. Episode 17. A Bird in a Gilded Cage.


L’épisode précédent était parmi les meilleurs épisodes de The Vampire Diaries depuis un sacré bout de temps. J’avais enfin retrouvé la série que j’aime, celle qui est capable de nous amuser autant que de nous offrir des moments un peu plus troublants. C’était probablement ce qui se rapprochait le plus de la première et de la seconde saison, juste avant que la série ne fasse des choses complètement différentes. J’ai bien aimé dans l’épisode précédent la façon dont Caroline utilisait sa vie sans avoir son humanité. Stefan avait alors éteint son humanité comme s’il avait appuyé sur un bouton et tout cela pour mieux se venger de Caroline. Dans cet épisode il va tenter de l’embarquer dans sa spirale infernale et le moins que l’on puisse dire c’est que cela fonctionne plutôt bien dans son ensemble. Mais si l’on pouvait croire dans l’épisode précédent que les deux allaient former un duo, j’aime bien que Stefan agisse contre le bien de Caroline. Ce serait un peu trop facile de le faire pour le bien de Caroline. Cette dernière a besoin d’un véritable électrochoc mine de rien. La façon dont ce duo est exploité dans cet épisode est une bouffée d’air frais. Si le coup de la moto était un peu facile voire ridicule, j’ai adoré l’issue, celle de la tentation où Caroline se retient et laisse presque entrevoir la possibilité qu’elle ne va pas redevenir humaine tout de suite.

C’est un choix judicieux aussi pour Stefan. Cela se voit un peu moins chez lui son inhumanité mais la série parvient à faire des choses assez intéressantes dans leur ensemble. Par ailleurs, nous avons Elena. Cette dernière découvre l’existence de la mère Salvatore et pense donc avoir trouver le moyen de ramener Stefan. Ce n’est pas facile mais ce que je trouve d’intéressant de ce point de vue là c’est le fait que Elena passe au second plan. The Vampire Diaries n’a pas besoin de mettre en avant Elena tout le temps. On a donc ici l’occasion de voir d’autres choses et le moins que l’on puisse dire c’est que cela fonctionne à merveille. Elena n’a pas besoin d’être tout le monde le centre névralgique d’un épisode et rien que de la voir fricoter avec Damon (pour se faire surprendre par Bonnie), c’est de ce genre de moments plus légers dont The Vampire Diaries a réellement besoin. Pour sauver tout le monde, Bonnie va accepter d’aller dans la prison de 1903 avec Elena, Damon et Kai, même si ce dernier elle n’exècre plus que tout au monde. La relation entre Bonnie et Kai est un autre aspect intéressant de cette seconde partie de saison. Bonnie n’a pas encore accepté le fait que Kai a réellement changé.

Il est donc intéressant de voir la série tenter des choses dans les relations entre ses personnages même si tout n’est pas encore parfait bien évidemment. Bonnie n’est pas encore totalement guérie non plus et c’est là que la série tente de nous raconter de nouvelles choses. Bonnie a passé tellement de temps en 1994 qu’elle n’est plus la même. C’est probablement devenue à mes yeux l’un des meilleurs personnages de The Vampire Diaries alors que tout ce que je voulais auparavant c’était qu’elle disparaisse totalement de la série. Bonnie a beaucoup grandi aussi avec ce qui s’est passé avec elle durant la première saison de la saison. Enzo de son côté a un peu de mal à avancer. Je trouve dommage que les scénaristes n’arrivent pas toujours à pousser le vice un peu plus loin. Surtout avec l’absence de Matt et Tyler, prouvant une fois de plus que l’histoire d’Enzo est peut-être quelque chose d’un peu trop périodique que la série ne maîtrise pas complètement. Je ne sais pas trop quoi attendre de la suite de la saison mais en tout cas depuis l’épisode précédent j’ai de plus en plus hâte de voir chaque nouvel épisode de The Vampire Diaries. La série a tellement de choses à nous offrir mine de rien.

Note : 7.5/10. En bref, la saison poursuit le développement de bonnes intrigues.

Commenter cet article

Fandango 24/03/2015 23:05

J'avoue que depuis l'épisode 16, j'ai retrouvé la série que j'aimais, Bad Steroline c'est vraiment top, je comprends tout le monde adore Caroline sans son humanité, perso ça donne du punch mais c'est pas non plus aussi excitant que Stefan en mode ripper et t'as oublié de parler du retour du remède