Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey’s Anatomy : Herman sauvée des eaux

5 Mars 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

Grey’s Anatomy : Herman sauvée des eaux

Grey’s Anatomy // Saison 11. Episode 13. Staring at the End.


Cet épisode est celui d’une aventure, l’aventure d’Amelia pour tenter de sauver le Dr. Herman. Je trouve cette histoire assez remarquable et je n’en demandais pas moins de la part de la série. Cette année, Grey’s Anatomy a su se créer tout un tas d’histoires différentes qui ont toute quelque chose d’original par rapport à ce que la série avait pu faire l’an dernier. L’an dernier, Grey’s Anatomy était un peu coincée, par le départ de Cristina et par bien d’autres choses qu’elle n’a tout simplement pas su mettre en place. Cet épisode et toute la saison 11 prouvent que Grey’s Anatomy n’est pas une mauvaise série, loin de là, car elle sait très bien comment elle doit faire pour aller au bout de la saison sans encombre. Les épisodes s’enchaînent et ne donnent pas l’impression de se ressembler. Celui-ci fait partie des épisodes plus originaux de la saison avec une Amelia sur le devant de la scène. Sincèrement, j’aime beaucoup Amelia. J’ai tendance à oublier de parler d’elle (comme la semaine dernière lors de son baiser échangé avec Hunt. Mais je ne trouve pas que cela soit la scène la plus importante du personnage depuis le début de la saison. Cet épisode est aussi intelligent dans sa narration qui change des autres épisodes, ou encore dans son découpage très rythmé qui ne laisse jamais de temps au spectateur de respirer entre deux dialogues.

Amelia est sûre d’elle dans cet épisode et c’est certainement son plus gros point fort dans l’épisode. Elle parvient à faire des choses assez sympathiques autour d’Herman, ne serait-ce que pour le fait de tenter de la convaincre de la sauver. Plus les semaines passent et plus l’auditorium se rempli durant les leçons d’Amelia. Herman et Arizona tentent de leur côté de régler 4 mois de chirurgie en seulement 8 semaines pendant que Herman doit passer des rayons car la fin de sa vie est proche et qu’elle peut encore être sauvée. La plus belle image de cet épisode c’est clairement celle d’Amelia, combattive jusqu’au bout qui a envie de résoudre. Elle a la gniak et je dois avouer que je trouve ça merveilleux. En tout cas de ce point de vue là. Herman et Arizona continuent de créer des liens ce qui change un peu de tout ce que l’on avait pu voir avec Arizona depuis le début de la série. Car la relation que les deux entretienne est tout de même assez intéressante. Elles ont toutes les deux faillis mourir et n’avaient à un moment pas envie d’être sauvées. Arizona par rapport à sa jambe, elle a cru mourir lors du crash et finalement elle a été sauvée mais s’est faite aussi amputée.

C’est un peu la même chose avec Herman qui peut mourir de son cancer mais qui peut aussi très bien être sauvée tout en y perdant forcément quelque chose. Herman a peur. Elle a peur des rayons et de bien d’autres choses comme de perdre ses cheveux. Je pense que je ne sais même pas ce que je dirais dans sa situation. Je n’aimerais tellement pas avoir de cancer mais étant donné que c’est la maladie du siècle, je pense qu’une grande partie de la population va y passer sans pour autant en mourir car l’on ne meurt pas toujours d’un cancer non plus. Amelia va détailler toute la procédure de l’opération d’Herman, créant forcément quelque chose de différent mais aussi de très intelligent car l’on a une vraie opération qui nous est décrite de façon très intellectuelle. On sent que le but de cet épisode de Grey’s Anatomy n’est pas d’en faire des tonnes non plus, mais seulement de nous raconter une histoire presque terrible mais surtout touchante et très médicale. Je me demande bien ce que les prochains épisodes de Grey’s Anatomy nous réservent au sujet d’Herman car je suis persuadé que si une partie de la bataille a été gagnée, cela ne veut pas dire que la guerre l’est aussi.

Note : 7.5/10. En bref, Amelia au sommet de sa forme.

Commenter cet article