Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : La Grande Aventure de Maya l’Abeille, gelée royale

12 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : La Grande Aventure de Maya l’Abeille, gelée royale

La Grande Aventure de Maya l’Abeille // De Alexs Stadermann. Avec la voix VO de Beate Gerlach et Stefan Krause.


De Maya l’Abeille je ne connais que la petite série animée et je pense que beaucoup d’enfants ont déjà vu des épisodes de cette petite série racontant l’histoire de Maya, une abeille pas comme les autres. La dernière fois que j’ai vu un film sur des abeilles c’était en 2007 avec Bee Movie, drôle d’abeille et sincèrement, ce n’était pas très bon. Je suis aller voir La Grande Aventure de Maya l’Abeille presque à reculons car j’avais peur de ne pas trouver mon bonheur. Surtout quand on voit l’affiche du film qui est certainement l’une des affiches les plus moches de ces dernières années pour un film d’animation. Je suis quelqu’un d’influençable qui peut aller voir un film car l’affiche me donne envie (et inversement aller voir un film à reculons si l’affiche est moche). Je ne suis pas le plus grand fan qu’il soit des aventures de Maya l’Abeille et je ne trouve pas que ce film soit exceptionnel mais disons qu’il délivre tout ce que l’on peut attendre d’une telle aventure. Destiné à un public très jeune (à partir de 4 ans), le film saura ravir les papilles des jeunes enfants qui ont envie de voir sur grand écran une vive aventure haute en couleurs. L’histoire n’est pas forcément brillante mais la façon dont tout est mis en scène, sans parler de la qualité assez sympathique de l’animation permet de passer un agréable moment.

Dans l’univers bien ordonné des abeilles, la petite Maya a bien du mal à trouver sa place, et ses tentatives aussi drôles que maladroites pour s’intégrer lui attirent les foudres de la sévère Buzzlina, conseillère de la Reine. Accompagnée de Willy, son meilleur ami, Maya s’envole pour une aventure exaltante.

On retrouve donc dans La Grande Aventure de Maya l’Abeille l’esprit légèrement bucolique de la série animée culte dont tout le monde a déjà entendu au moins une fois le générique. On peut également être séduit par l’animation qui ne trahit pas ce qui a déjà été fait avec la série animée par le passé. Cette 3D permet donc d’apporter un peu de relief au tout sans pour autant renouveler le genre. Le but de ce film n’est pas du tout de nous proposer le film d’animation le plus technique et le plus original du monde. L’histoire de base, entre la découverte du monde extérieur et un vol de fiole de gelée royale, il y a donc tout un tas de choses assez convenues qui finalement sont parsemées de quelques gags divertissants. C’est ce qui permet de ne pas trop se poser de questions et de passer un agréable moment. Notamment car les quelques rebondissements du film fonctionnent plutôt bien dans leur ensemble. Mais tout cela n’est pas un film destiné à un public adulte (qui sera plus séduit par le fait qu’il a fait plaisir à son enfant qu’autre chose). Car les enfants vont voir ici tout ce qu’ils pourraient avoir envie de voir dans un film d’animation.

C'est peut-être un peu long à démarrer au départ car il faut nous présenter les divers personnages mais heureusement que certains gags sont plus intéressants que d’autres. En tout cas, je ne m’attendais pas nécessairement à ce que La Grande Aventure de Maya l’Abeille me plaise. Je ne vais pas dire que j’ai trouvé ce film particulièrement brillant dans le sens où il apporte tout un tas de trucs un peu trop légers par moment, et le message qu’il y a derrière est peut-être un peu trop gentil car même la vilaine qui a volé la fiole dans le film n’est pas le genre de méchant que l’on a envie de voir. Heureusement que La Grande Aventure de Maya l’Abeille évite de tomber dans le trop plein de choses. On évite donc le trop de musique, le trop de trucs parasites qui viendraient gâcher ce qui est finalement un joli petit film d’action. La Grande Aventure de Maya l’Abeille est donc une assez bonne surprise dans son ensemble, une surprise que je ne m’attendais pas à voir et qui vient démontrer que le cinéma d’animation allemand n’a rien de honteux (même s’il est rare d’en voir de très bons films sortir, j’ai des mauvais souvenirs d’un truc avec un poisson ou un dauphin si mes souvenirs sont bons).

Note : 5.5/10. En bref, un joli petit film d’animation bucolique. Pas mémorable mais sympathique.

Date de sortie : 4 février 2015

Commenter cet article