Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Les Gorilles, la brute et l'autre

16 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Les Gorilles, la brute et l'autre

Les Gorilles // De Tristan Aurouet. Avec JoeyStarr, Manu Payet et Alice Belaïdi.


Des comédies françaises qui ne sont pas très bonnes, on en produit à la pelle chaque année et pourtant elle partent parfois d’un bon sentiment et c’est notamment le cas de Les Gorilles. Mais j’aurais du comprendre que « par les producteurs de Hollywoo » qui n’était pas une bonne idée étant donné que ce dernier est une catastrophe. Tristan Aurouet est pourtant à l’origine de Les Lascars, une comédie française réussie qui a même donné lieu à une série (enfin la première saison) réussie. C’est bien la preuve que l’on peut donc vraiment se retrouver à faire des films ratés après en avoir fait des bons. Le problème c’est aussi que cette comédie de seconde zone ne s’assume pas vraiment en tant que tel. C’est clairement un truc qui se veut américain (et d’ailleurs on aurait probablement pu voir Vin Diesel et Chris Rock faire équipe par exemple) sans parvenir à y arriver. Tous les gags de ce film tombent à plat et pourtant, comme je le disais l’idée de base de ce film n’était pas si bête que ça et le casting était lui aussi très bon mais quand on n’exploite pas une once de ce casting dans de bonnes scènes de comédie, forcément il ne faut pas s’étonner que le film soit aussi raté.

Alfonso, agent blasé et brutal du Service de Protection des Hautes Personnalités, est obligé de faire équipe avec Walter, jeune recrue inexpérimentée, fasciné par le monde du show-biz.
Ce duo improbable est chargé de la protection de Jal-Y, jeune star du R'n'B, menacée par son ex, un criminel en cavale.

Les Gorilles reprend en plus de ça des poncifs du genre de la comédie américaine : deux flics (enfin ici des gardes du corps) qui n’ont rien à voir et qui vont se retrouver ensemble et partager de bons moments sur une affaire. Les Gorilles c’est aussi un produit pour faire des suites à la pelle derrière. La formule est cependant usée jusqu’à l’os, comme si le film n’avait pas suffisamment de surprises à nous offrir. Et Manu Payet en abruti ou encore JoeyStarr en brute c’est pas le genre de choses que l’on n’a pas pour habitude de voir. L’inverse aurait pu être drôle même si difficilement croyable. Le début du film n’est pas ce qu’il y a de plus affligeant. En effet, au départ c’est une comédie qui démarre doucement mais avec laquelle on pourrait bien s’entendre sur des efforts sont fait. Mais rien, on ne fait qu’attendre des séquences qui ne viennent jamais et une évolution des personnages qui n’apporte finalement rien du tout. Je me suis donc drôlement ennuyé, un peu comme Hollywoo qui avait souffert des mêmes problèmes de comédie bas de gamme et pas très réfléchie qui préfère se reposer sur son casting qu’autre chose.

Car le casting est même, même Alice Belaïdi ne s’en sort pas trop mal non plus sauf que voilà, ce n’est pas suffisamment punchy et les personnages manquent cruellement de développement. Certaines histoires personnelles sont balancées au milieu du reste sans grande cohérence (je pense au personnage de Manu Payet qui annonce comme si on attendait qu’il annonce ça comme il a fait pour devenir garde du corps sans problème). Même ça, qui aurait pu être drôle sur le papier, ne fonctionne pas du tout à l’écran. Manu Payet n’est pourtant pas le plus mauvais dans le registre de la comédie. On lui dit notamment Situation Compliquée l’an dernier mais je pense que c’est aussi bien mieux quand il est à l’écriture également. Et puis il faut arrêter de penser en France que quand on veut faire des comédies qui s’exportent, il faut soit jouer sur les clichés français soit fait dans le film américanisé. Non. On n’a pas besoin de ça. On a besoin de comédies sincères, bourrées de gags qui ne se prennent pas la tête car c’est aussi ça une bonne comédie française même si Babysitting est le parfait exemple de la comédie française américanisée qui fonctionne.

Note : 2/10. En bref, ennuyeux et surtout pas drôle pour un sou.

Commenter cet article