Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Suite Française, amour de guerre

1 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Suite Française, amour de guerre

Suite Française // De Saul Dibb. Avec Michelle Williams, Kristin Scott Thomas et Matthias Schoenaerts.


Ce film est-il tout simplement une blague ? Une blague que les anglais ont voulu faire à la France au sujet de la Seconde Guerre Mondiale ? Adapté d’un livre très connu, Suite Française aurait pu être un mélodrame de guerre efficace et intéressant sauf qu’il n’est rien de tout ça. On assiste à une longue suite (et le mot est bien trouvé) de scènes toutes plus rasoirs les unes que les autres. Porté par le Label des Spectateurs UGC, Suite Française est un produit complètement raté qui passe complètement à côté du récit historique mais également de la romance pourtant intéressante sur le papier qu’il veut nous raconter. Le réalisateur du très sympathique The Dutchess (avec Keira Knightley) revient donc au cinéma avec un film qui aurait très bien pu être la suite logique de sa carrière qui semble se diriger vers les films d’époque. Le premier problème de Suite Française (et de beaucoup de films de guerre se déroulant en France mais produit pour l’international) : la langue. Depuis quand, en France, on parle anglais avec un splendide accent britannique ? Je crois que ce n’est pas possible à moins d’être dans un rêve mais si l’on occulte ce détail (qui a beau ne pas être un gros détail peut-être pour vous, mais ça l’est pour moi), le film est malgré tout raté.

Été 1940. France. Dans l’attente de nouvelles de son mari prisonnier de guerre, Lucile Angellier mène une existence soumise sous l’oeil inquisiteur de sa belle-mère. L’arrivée de l’armée allemande dans leur village contraint les deux femmes à loger chez elles le lieutenant Bruno von Falk. Lucile tente de l’éviter mais ne peut bientôt plus ignorer l’attirance qu’elle éprouve pour l’officier…

Le premier défaut de ce film est sa façon de narrer l’histoire. Le film passe complètement à côté de ce qui aurait probablement pu faire son efficacité narrative, c’est à dire parler de cette romance comme du vrai moteur historique du film. Sauf que la romance n’est finalement qu’annexée pour mettre en avant tout un tas d’autres choses et d’autres personnages qui sont parfois assez ridicules. Je pense par exemple au pauvre Lambert Wilson qui cabotine dans son rôle de vicomte, la pauvre Michelle Williams qui est très loin de faire sa plus belle prestation. Elle ressemble ici à une femme boudinée par des dialogues qui ne lui sied pas, comme si elle était hors de ce film mais que l’on voulait l’inclure malgré tout (et pourtant, c’est une actrice qui a énormément de talent mais sa composition ici est tout simplement décevante). Reste alors Matthias Schoenaerts (Bullhead, The Drop) qui ajoute ici une nouvelle palette de jeu à son talent. En soldat SS il est tout simplement brillant mais un acteur comme lui, portant un personnage aussi pauvre scénaristiquement  parlant, c’est tout de même un peu la loose. Et puis il y a Ruth Wilson, sous exploitée et pourtant ayant l’un des personnages les plus intéressants du film à jouer. C’est un comble.

Je n’ai pas trop envie d’en vouloir à Saul Dibb qui n’y est pour rien le pauvre, enfin il a tout de même co-écrit le scénario. Mais disons que sa mise en scène très léchée, souvent excluante et maniérée n’est pas forcément ce qu’il y a de pire. Les manières qu’il met lors des scènes romantiques c’est un peu too-much mais il parvient à nous offrir quelques jolies scènes malgré tout. Suite Française échoue là où il aurait justement dû briller car même si son casting ne parvient pas à aider un scénario à la peine c’est qu’il y a un véritable problème. Je n’ai pas lu le livre d’Irène Némirovsky mais je suis certain qu’elle se retourne dans sa tombe face à une telle insulte à son récit. Car de ce que l’on peut voir à écrans on récit est beau et terrible à la fois, ce récit d’une femme qui tente de survivre et surtout de vivre pleinement un amour impossible. C’est en plus de ça une histoire d’amour assez originale (en tout cas suffisamment pour être intéressante à traiter au cinéma à mon humble avis). Je pense que j’attends une nouvelle adaptation de cette histoire car l’on est très loin de vivre quelque chose à la hauteur des promesses faites.

Note : 3/10. En bref, c’est ennuyeux à souhait, souvent maniéré pour rien et malheureusement raté.

Commenter cet article

Arthur (Arthurwho.fr) 01/04/2015 12:04

Même l'affiche est selon moi très maniérée...