Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Allegiance. Saison 1. Episodes 6 et 7.

7 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Allegiance

Critiques Séries : Allegiance. Saison 1. Episodes 6 et 7.

Allegiance // Saison 1. Episodes 6 et 7. Liars and Thieves / Stranger in a Strange Land.


Ce que j’ai toujours apprécié dans les séries d’espionnage c’est quand elles vont vraiment à l’étranger pour tourner des scènes qui se déroulent à l’étranger. J’aime quand une série n’a pas peur de prendre ses bagages pour s’installer dans une ville à l’étranger simplement car elle en a besoin pour nous raconter une histoire et c’est ce qui se passe dans « Stranger in a Strange Land » alors que Alex se rend à Rome en Italie afin de nous conduire à la suite de l’histoire. Après que Alex ait appris que ses parents sont des espions russes, forcément il doit maintenant tout faire pour les aider à survivre à ceux qui leur mettent la pression. La fin de « Liars and Thieves » était une nouvelle promesse de changer la donne pour Allegiance, comme lorsque les parents O’Connor ont révélé leur secret à Alex, c’était déjà une façon de dire que Allegiance était prête à aller de l’avant. La série est tout de même intelligente quand elle le veut bien. Ces deux épisodes m’ont donné l’impression de voir une série comme Covert Affairs mais en version beaucoup plus sérieuse. Cela se tient mine de rien, surtout du point de vue d’Alex qui était auparavant le pire personnage de la série et qui, en vivant des choses au travers des histoires d’espionnages de ses parents, est en train de devenir un personnage intéressant.

Natalie est un personnage qui à côté ne sert pas à grand chose. Je ne comprends pas trop ce personnage car Allegiance ne sait pas trop quoi faire d’elle. Il y a des idées dans ces deux épisodes qui fonctionnent plutôt bien dans leur ensemble. C’est tout de même dommage de voir qu’il ait fallu à Allegiance au moins cinq épisodes pour réellement démarrer. Sam et Alex sont dans « Liars and Thieves » des personnages qui ne sont pas forcément très intéressants. Car le problème c’est que Alex est intéressant quand il sort du schéma classique que la série s’est installé. Alex est plus intéressant avec ses parents et accessoirement dans « Stranger in a Strange Land ». George Nolfi connait très bien le monde de l’espionnage pour avoir déjà signé des films comme L’agence ou encore La vengeance dans la peau. Du coup, quand je vois l’évolution d’Allegiance, je me dis que cette série aurait réellement pu devenir plus intéressante. La confrontation entre Alex et Victor était assez prévisible cependant. Disons que j’imaginais bien que cela allait arriver de façon très rapide dans la série histoire de pouvoir nous emmener ailleurs. Car Allegiance a besoin justement de Victor et de créer des liens avec Alex.

L’épisode à Rome est une occasion pour Allegiance de réellement changer de direction et de nous donner une impression que la série a fait des choses complètement différentes. Les six premiers épisodes étaient mine de rien assez plan-plan. La série était en train de faire des choses intéressantes car elle réorganise son univers. Le voyage à Rome est une occasion de donner à Alex l’occasion de devenir quelqu’un d’autre. Toute la scène qui sert en partie d’épilogue prologue (et dont on va voir la suite à la fin de l’épisode) était parfaite. Elle est maîtrisée du début à la fin. C’est très classique mais c’est tout de même sacrément efficace. Je ne demandais pas énormément de choses de la part d’Allegiance au départ mais les histoires stériles des deux premiers épisodes m’avaient énormément déçus. Je ne savais pas trop pourquoi la série était allée dans cette direction car ce n’était pas du tout le style de George Nolfi. Je pense qu’il y a de vraies évolutions dans la série qui se voient au travers de personnage comme Alex qui passent de tête à claques à un personnage beaucoup moins lisse. Certes, Allegiance n’a pas encore donné suffisamment de structure à ses intrigues et ses personnages pour devenir parfaite mais ces deux épisodes montrent une voie intéressante qui me plaît, en tout cas pour un divertissement de seconde zone.

Note : 5/10 et 5.5/10. En bref, Rome a été plutôt bénéfique à Allegiance.

Commenter cet article