Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 3. Episode 19. Broken Arrow.

16 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

Critiques Séries : Arrow. Saison 3. Episode 19. Broken Arrow.

Arrow // Saison 3. Episode 19. Broken Arrow.


Cet épisode est intéressant pour la façon dont il parvient à nous faire profiter de la fin de l’épisode précédent. Ce qui m’intrigue cependant c’est que je ne sais pas du tout où est-ce que la série veut bien nous embarquer. Roy à l’issue de l’épisode précédent déclarait aux yeux du monde être The Arrow. Si Roy a fait ça c’est simplement car il pense que Oliver a plus à faire pour le monde que lui. C’est très généreux de sa part sauf que Lance n’en a pas fini avec Oliver, il a envie de le faire tomber et il n’est pas prêt de lancer tomber sa garde. Je trouve en tout cas que la série exploite à merveille l’histoire d’Oliver et de Lance. Les deux ne s’entendent plus du tout et c’est mis en avant de façon très intelligente. Je ne m’attendais pas forcément à ce que cela aille dans cette direction mais rapidement « Broken Arrow » sait installer un climat de tension. L’épisode en lui-même n’est pas aussi bon que le précédent mais il fonctionne suffisamment bien pour que l’on ne s’ennuie pas une seule seconde. Roy est maintenant parti et je pense que c’est une bonne idée. Le départ de ce personnage n’est pas quelque chose que j’avais forcément vu venir (même si la fin de l’épisode précédent m’y avait déjà préparée). Je me demande bien pourquoi Arrow n’a pas développé ce type d’intrigues plus tôt cette année afin de faire bouger un peu plus l’univers tant il semblait être statique à certains moments de la saison.

Oliver est très surveillé par Lance ce qui l’oblige à être d’autant plus vigilant et surtout à faire profil bas car sinon, il risque bien de se faire prendre sur le fait et que Lance se lance à nouveau contre lui et qu’il se fasse arrêter par la même occasion. C’est d’autant plus difficile quand il homme avec des pouvoirs tout droit sorti d’un comics apparaît à Starling City afin de mettre le souk. Je trouve d’ailleurs ce metahuman assez sympathique. C’est l’occasion pour Arrow de plonger un peu plus dans le surnaturel alors que jusqu’à présent la série a surtout apprécié nous délivrer des intrigues très humaines, souvent même réalistes (après tout Oliver est un homme comme les autres qui a la particularité d’avoir tout un tas de gadgets). Mais heureusement pour Oliver qu’il y a quelqu’un d’autre dans les parages : Ray Palmer. Ce dernier est donc un atout de taille sous les traits de The Atom. L’arrivée de Ray a forcément permis aussi de faciliter le développement de cette intrigue et le truc c’est que cela fonctionne même très bien comme ça. Je ne m’y attendais pas forcément, surtout quand on voit à quel point les scénaristes ont écarté l’histoire de Ray dans un premier temps, peut-être car ils ne veulent pas trop l’intégrer à l’univers de la Team Arrow et préparer alors le terrain pour le futur spin off que The CW risque de probablement commander (en tout cas je serais surpris qu’elle ne le fasse pas).

Tout ce qu’a pu faire Roy a forcément des conséquences. Mais ce n’est pas des répercussions sur Oliver, également sur Arrow. Bien entendu, il y a toute l’histoire de Ra’s al Ghul qui est prévisible en parallèle et que l’on voit venir à des kilomètres à la ronde mais peu importe, je ne peux pas en vouloir à la série de passer dans ce registre là. Tout simplement car la série sait très bien se servir de tout ça de la meilleure façon. La conclusion de cet épisode me laisse cependant un peu pantois. Certes la série prépare encore une fois un futur cross-over avec The Flash mais la présence de Cisco me laisse tout de même dubitatif. Si The Flash peut avec sa première saison avait besoin de Arrow, Arrow n’a pas besoin de The Flash alors il serait dommage de faire un peu de remplissage avant de nous lancer dans les derniers épisodes de la saison. C’est en tout cas ce dont j’ai un peu peur. Mais la direction que prend l’histoire de Ra’s al Ghul me plaît malgré son côté ultra prévisible et puis l’on sent que la série se préparer à atterrir pour la fin de la saison. C’est tout ce que j’attendais de la part de la série et on l’a eu ! Il était tout de même temps. Reste aussi Thea. Alors cette dernière me fait bien rire car ce n’est pas ce que Arrow a fait de plus efficace pour le moment. Cela a certes attisé ma curiosité mais rien de plus.

Note : 7/10. En bref, on se prépare petit à petit pour un final explosif.

Commenter cet article

4evaheroesf 16/04/2015 23:21

Points positifs
- On utilise Roy avant son départ.
- Ollie et Roy.

Points négatifs
- Même refrain : Papa Lance, l'ennemi, Iron Man, flashbacks, Ras.
- Le troll pour les cellules à Star Labs.
- La fin de l'épisode.

Bilan : épisode correct.

MrSylar 16/04/2015 19:10

Bon ben au final personne n'est mort ou ne va mourir car on se doute bien de la suite des choses (Lazarus , oui je parle de toi) . on met un rebondissement ridicule avec roy qui n'a jamais eu d'importance ou le temps d'en avoir dans la série. Lance est devenu une fonction sans nuance . Felicity est horripilante . Ray avec son costume cheap d'iron man est ridicule ( les sfx ......). Je ne parlerais pas des flash back qui n'ont même plus de sens avec ce qui se passe dans l'épisode.
Alors oui il semble qu'à quatre episodes de la fin , les scénaristes ont décidé de mettre en place l'intrigue que l'on aurais du voir dans toute la saison. Mais cela semble vraiment trop tard.

PS: Je n'avais jamais remarqué que le scombats d'arrow etait d'une nullité sans pareil (mention au combat entre thea et ras al ghul) , mais avec l'arrivée de daredevil , il y a vraiment un gouffre.