Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Cougar Town. Saison 6. Episodes 12 et 13.

5 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Cougar Town

Critiques Séries : Cougar Town. Saison 6. Episodes 12 et 13.

Cougar Town // Saison 6. Episodes 12 et 13. A Two Story Town / Mary Jane’s Last Dance.
SERIES FINALE


Cougar Town n’avait pas le droit à l’erreur. Disons que terminer une série qui a été aussi tendre, touchante et drôle par le passé, ce n’est pas facile. Surtout que la saison 6 est globalement très ratée. C’est une saison qui n’était pas à la hauteur de mes attentes, qui manquait tout simplement. Avec « A Two Story Town », la série tente de nous offrir une dernière aventure avant un dernier épisode de belles émotions. Cet épisode tente d’aider Tom avec son nouveau « crush ». On sent que cette saison veut donner à Tom une vraie place dans l’histoire de Cougar Town car la série ne pouvait pas dire au revoir aux personnages sans avoir donné l’occasion à Tom de parler. J’ai adoré l’idée mine de rien même si ce n’était pas aussi bon que prévu à l’écran. Je préfère largement la façon dont les autres personnages gravitent autour et tentent justement de l’aider. Comme Greyson qui va tout faire pour que Tom évite de dire des choses étranges, Andy qui leurs acheter des tickets de cinéma, Laurie et Travis rester eux même, sans parler d’Ellie et Chick qui vont prendre le temps de se moquer complètement de la situation. Cougar Town parvient à délivrer quelque chose de très intelligent autour de ses personnages sauf Tom. Tom n’est qu’un accessoire dans cet épisode qui permet de rassembler tout le monde autour d’une seule et même histoire.

Mais cet avant dernier épisode prépare le terrain pour le dernier épisode, pour se permettre de se concentrer sur l’anniversaire de Jules. Je dois avouer que j’ai adoré cette histoire et la beauté des émotions qui se dégagent à la fin de l’épisode. « Mary Jane’s Last Dance » est une occasion pour tout le monde de partir et dire au revoir à Jules avant de finalement dire que personne n’est parti, car personne ne pourrait quitter le Cul de Sac. C’est une fin sans être une fin au fond sauf que c’est magnifique car ce dernier épisode symbolise à merveille cette série et ce qu’elle veut être depuis le départ. Ces dernières années, on a vu disparaître tout un tas de comédies qui ont en plus de ça très bien réussi leur dernier épisode. On a donc le ridicule et la folie de Two and a Half Men mais aussi 30 Rock, Parks & Recreation ou encore The Office, des comédies qui ont su dire au revoir avec l’émotion nécessaire tout en restant hilarant. Cougar Town est donc la dernière en date à nous quitter. Je n’ai pas forcément envie de dire au revoir à Cougar Town mais l’on s’est rendu compte cette année que la série n’avait plus grand chose de nouveau à nous raconter. J’étais terriblement déçu alors forcément, il fallait que Cougar Town puisse s’achever de façon judicieuse.

Je pense que les scénaristes ont vraiment gardé pour ce dernier épisode toute la magie de cette comédie. On sent que cette saison était aussi celle où Cougar Town pouvait tout mettre sans trop se soucier du reste car le but était seulement de nous embarquer dans une dernière aventure, mettant en scène chaque personnage dans des intrigues diverses et variées mais qui font souvent écho à des choses que la série a pu faire par le passé. Ce dernier épisode est une occasion de revenir aussi sur Jules et le caractère si important que le personnage a dans cette série. Grayson a créé un anniversaire très étrange pour celle qu’il aime mais c’est aussi un anniversaire qui colle parfaitement à l’image de Jules et ses excentricités. Elle va pouvoir se rendre compte de ce que tout le monde pense qu’elle, de l’amour qu’ils peuvent lui porter, etc. Ce dernier épisode fait écho à un autre épisode de la série, « Ain’t Love Strange » (le premier épisode de la saison 3). Le fait que Bill Lawrence et Kevin Biegel, les créateurs de Cougar Town soient revenus pour écrire ce dernier épisode était forcément important. C’est une façon d’allier tout ce qui a été fait sans eux et tout ce qui a été construit au départ avec eux. L’association des deux permet aussi de nous offrir un épisode assez cocasse. L’humour est vraiment présent, très souvent. C’est un épisode vraiment jouissif.

La scène finale n’était pas parfaite mais elle était tout de même assez intelligente dans son ensemble. J’ai trouvé intéressant la façon dont la charge émotionnelle apparaît petit à petit dans ce dernier épisode. C’est un moment tellement mignon aussi, et tout cela se voit à la fois au travers de l’émotion qui transparait dans la mise en scène, dans le scénario, dans la relation entre les personnages, etc. Le but de ce dernier épisode n’est pas vraiment de refaire tout ce que Cougar Town a déjà fait mais simplement de rendre un joli hommage à l’héritage de la série et cet héritage passe au travers des personnages. C’est eux et non pas leurs actions l’héritage de Cougar Town et c’est probablement ce que Bill Lawrence et Kevin Biegel ont cerné quand ils ont écrit cet épisode. Par ailleurs, je pense que l’on peut dire une bonne fois pour toute que l’équipe créative de la série est brillante. Elle a su trouver à chaque nouvel épisode depuis la saison 2 une façon de se moquer du titre ridicule de la série qui ne correspondait à rien du tout de ce que Cougar Town a réussi à devenir une fois passé les quelques premiers épisodes de la saison 1. On ne pouvait pas nous faire rire avec une histoire de cougar même si Courtney Cox est excellente dans le rôle de la cougar. Je préfère la vision de Cougar Town que l’on a suivi au fil de ces 6 saisons, celle d’une comédie totalement différente de ce que j’avais pu imaginer au départ, remplie de bons sentiments, de tendresse, d’humour et le tout sans se prendre la tête.

Note : 5.5/10 et 10/10. En bref, je pense que Cougar Town est peut-être la meilleure comédie de « potes » que le monde des comédies nous ait offert depuis l’arrêt de Friends et par chance, l’une de têtes de cette série est un ancien membre du casting de Friends.

Commenter cet article