Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dig. Saison 1. Episode 5. Emma Wilson’s Father.

14 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Dig

Critiques Séries : Dig. Saison 1. Episode 5. Emma Wilson’s Father.

Dig // Saison 1. Episode 5. Emma Wilson’s Father.


Je pense que cet épisode est le premier épisode émotionnel de Dig et ce n’était pas si mal que ça. Pour une fois que je trouve un épisode de cette série pas trop mal, je pense que ce jour est à marquer d’une pierre blanche. Dig souffre encore et toujours des mêmes problèmes scénaristiques (et cela ne semble pas prêt de changer) mais de toute façon, on sait pertinemment que cela ne va probablement pas durer. Car il y a toujours des scènes qui ne servent pas le récit, qui semblent être là pour faire passer le temps car USA Network a été trop gourmande. Je me demande ce que Dig aurait donné si elle n’avait eu que 6 épisodes. Cela aurait probablement été un peu plus efficace, mieux rythmé, enfin c’est ce que je suppose quand on voit à quel point ils ont étirés la structure de la série. Je pense que c’est donc là que la série doit tenter de trouver un certain équilibre. Ce que j’apprécie dans la mécanique de cet épisode c’est la façon dont l’émotion tente de prendre le pas sur le reste. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile mais cela fonctionne malgré tout suffisamment bien. En se concentrant sur Lynn, Peter et Golan et ensuite Yussef, les aventures des personnages vont se retrouver de façon assez sympathique au sein même de cet épisode.

C’est ce qu’il y a de plus important bien évidemment. Il y a aussi une scène qui semble être tout droit sortie d’un épisode de la saison 4 de Homeland (le moment où Lynn se retrouve tirée en dehors de sa voiture et que son garde du corps, Narvad s’est retrouvé lui aussi au milieu de cette histoire sans l’avoir voulu. Cela m’a étrangement rappelé ce que Homeland avait déjà pu faire la saison dernière et c’est dommage car j’aurais apprécié que la série puisse vraiment nous donner l’impression qu’ils vont quelque part. Mais ce n’était qu’un plaisir de courte durée car le problème c’est que Lynn ne sert toujours pas à grand chose et que la série n’arrive pas à créer de vrais liens intéressants entre elle et Peter par exemple. Je sais bien que Peter est un personnage qui est sensé être notre porte vers la conclusion de cette série et ses découvertes, mais je préfère largement quand Peter se retrouve avec Golan. L’association de ces deux personnages fonctionne de façon un peu plus intéressant à mon goût. Anne Heche reste cependant très convaincante dans ce rôle, bien plus convaincante que dans les dernières comédies où elle a pu jouer. La fin de l’épisode était de ce fait un peu téléphonée.

Si j’ai apprécié en partie cet épisode c’est au moins car il parvient à développer quelques bonnes scènes émotionnelles. Anne Heche est l’une des raisons de cette réussite bien entendu mais pas seulement. Plus Peter enquête sur le meurtre d’Emma et puis cette dernière lui rappelle sa fille, Vicki et il est difficile de ne pas voir des similitudes. Compte tenu de la nature de cette série et de son sujet de base, je me demande si Peter n’a pas été amené à cet endroit spécialement pour Emma. Comment et pourquoi, on ne sait pas encore mais c’est forcément quelque chose que l’on va apprendre petit à petit. Le contraire serait tout de même étrange. Jason Isaacs continue d’être l’un des atouts de Dig même si je trouve que sa prestation ronfle un peu trop. Disons que la série ne vient pas nous faire des propositions complètement différentes autour de lui : il a toujours perdu sa fille, son enquête piétine et il découvre toujours des trucs plus rocambolesques les uns que les autres mais Dig, qui pourrait faire office de Da Vinci Code version série n’arrive toujours pas à la cheville de son idée. Cela me rappelle énormément Zero Hour (de Paul T. Sheuring) qui voulait aussi faire une sorte de Da Vinci Code en série sans succès.

Note : 4.5/10. En bref, pour saluer les idées, je suis plus indulgent.

Commenter cet article