Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Dig. Saison 1. Episode 6. The Well of Souls.

27 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Dig

Critiques Séries : Dig. Saison 1. Episode 6. The Well of Souls.

Dig // Saison 1. Episode 6. The Well of Souls.


La série continue de s’emmêler dans ses propres (mauvaises) idées. Quand on a l’impression que la série est en train de décoller, finalement ce n’est pas totalement le cas. En effet, je trouve dommage que Dig n’ait pas vraiment l’occasion de nous surprendre de la meilleure façon qu’il soit. Je n’arrive tout simplement pas à me laisser prendre par l’histoire de Debbie. Cette dernière manque cruellement de caractère. Les personnages dans Dig ne sont pas suffisamment développés pour être intéressants, surtout quand on sort un peu de l’histoire de Peter et de son collègue israélien. Dès que la série tente de se concentrer sur d’autres aspects de l’histoire c’est tout de suite bien moins passionnant. Et je pense que je suis encore moins intéressé par le personnage maintenant que le petit Joshua est en train d’agir (presque) comme tout enfant normal. Il y a quelques épisodes de ça, on avait l’impression de voir l’Antéchrist et maintenant on a l’impression de voir un garçon comme les autres. Je suis parfois un peu perdu par les élucubrations de Dig car la série part dans tous les sens sans jamais nous donner l’impression qu’il y a une vraie cohérence entre les scènes et les intrigues. Debbie est donc un dommage collatéral dans cette série et pourtant j’aime beaucoup Lauren Ambrose mais ce n’est juste pas possible de la sous exploiter de la sorte.

Puis il y a toujours Peter et Golan, notre petit duo de flics. Ils ne me lassent jamais étrangement. En effet, j’aurais pu croire qu’ils allaient parvenir à m’ennuyer et finalement pas du tout. Plus le temps passe et plus je trouve que ces deux là fonctionnent bien l’un avec l’autre. Peter a beau souvent prendre une place plus important (c’est le héros), dès qu’il se retrouve avec Golan à l’écran c’est tout de suite un vrai duo de flics amusants et même pertinent. Dig ne peut pas se faire dans l’histoire d’Avram. Il y a derrière cette histoire un semblant de réflexion qui fonctionne de façon très correcte. Je ne vais pas dire que cela me fascine car de toute façon rien ne me passionne vraiment dans Dig. La série continue de développer le personnage et son histoire. Cela permet à Avram de nous faire comprendre ce qu’il y a derrière le personnage et ce que cela peut bien impliquer pour la suite de l’histoire. J’aimerais bien apprendre des choses aussi car à chaque nouvel épisode, j’ai plutôt l’impression que la série fait les choses de façon légèrement différentes (de ce que j’aurais pu penser au départ). Heureusement à côté que Peter est celui qui n’est pas prêt à abandonner tant qu’il n’aura pas de réponses à ce qu’il cherche.

C’est bien d’avoir un personnage qui cherche vraiment des réponses quand les autres ne cherchent pas grand chose. Au contraire, les autres préfèrent cacher des choses pour la plupart. Ils ont bien raison de cacher des choses sauf que l’on voit ce qu’ils cachent bien souvent des tas d’épisodes avant et l’on se retrouve donc à se poser tout un tas de questions qui ne vont pas vraiment dans le bon sens. En tout cas, pas dans celui que j’aurais probablement espéré. C’est sans parler d’Emma. Cette dernière est là pour apporter une petite partie de l’histoire et bien entendu, j’ai comme l’impression qu’elle peut apporter de la lumière au sujet de tellement d’histoires. Ce serait dommage de ne pas en profiter un peu plus. Finalement, cet épisode n’a de cesse de nous raconter des histoires qui nous donnent l’impression que l’on se moque cruellement de nous. Je pense que le problème de l’histoire de Dig est aussi que l’on ne sait pas vraiment sur quel pied danser, ce que la série veut réellement nous raconter. Je pense par exemple au The Wicker Man. C’est une idée intéressante sur la papier mais la série est tellement tombée ans les pièges de la narration fouillis et peu compréhensible que c’est rapidement devenu ennuyeux. Cela me rappelle énormément la première partie de la saison 3 de Heroes, confuse à souhait.

Note : 3/10. En bref, la série continue d’être confuse.

Commenter cet article