Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Episodes. Saison 4. Episodes 3 et 4.

30 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Episodes

Critiques Séries : Episodes. Saison 4. Episodes 3 et 4.

Episodes // Saison 4. Episodes 3 et 4. Episode Three / Episode Four.


L’ancien partenaire d’écriture de Sean débarque à Los Angeles afin de faire valoir ses droits sur le script de Sean et Beverly. En effet, Sean avait donné l’idée d’une série que son ancien partenaire d’écriture avait noté de son côté et avait pris le soin de développer. Il estime donc qu’il a été plagié et Sean et Beverly sont maintenant coincés. Cette partie de l’épisode était assez sympathique surtout qu’elle permet de donner à Sean et Beverly l’occasion de voir un autre envers du décor. Car ce genre de choses arrive probablement souvent sauf que Sean a été suffisamment bête pour crier haut et fort qu’il a eu telle et telle idée devant quelqu’un qui pourrait facilement la lui piquer. Forcément, les similitudes sont là et l’idée devient rapidement cocasse. La fin de l’épisode était vraiment intéressante car cela permet de changer aussi un peu la direction de la saison qui semblait aller vers le script commandé quelque part. Si certains pourraient juger ça comme un twist qui n’était pas nécessaire pour le bon déroulement de la saison, je dirais personnellement que c’est tout le contraire et que cela fait même son petit effet.

Dans l’épisode 4, cet ancien collègue va mettre la pression sur Sean et Beverly afin qu’ils acceptent ses requêtes. C’est un script qui est très demandé, par beaucoup de chaînes, sauf que pour le moment personne ne l’a et je suppose que cela va rapidement changer quand cet homme va entrer dans la danse dans le prochain épisode. Mais cet épisode ne permet pas forcément à Sean et Beverly de faire énormément de choses. Ces deux là sont coincés de partout. A commencer par Pucks ! dont ils n’ont rien à faire puis par ce script qui les bloque réellement. C’est amusant de voir Episodes évoluer de la sorte mine de rien et c’est même assez appréciable puisque l’on va dans une direction complètement différente de ce que l’on aurait probablement pu imaginer au premier abord. Pendant ce temps, Matt et Carol se retrouvent dans des situations assez drôles eux aussi même si je regrette que la romance semble passer à côté le reste. Matt et Diane ce n’est pas forcément ce que Episodes a fait de plus intelligent non plus. Mais c’est le problème avec le personnage de Matt. La série ne semble pas trop savoir quoi faire de lui et l’on se retrouve donc avec des trucs légèrement ennuyeux.

Car les aspects romancés, ce n’est pas ce que Episodes a pu faire de plus intelligent jusqu’à présent. Cela a même été souvent l’un des défauts de la série. Pour ce qui est de Carol, je préfère, car cela reste un moteur comique plutôt amusant. Si Carol n’est pas bisexuelle, je dois avouer que j’aurais adoré qu’ils creusent encore un peu plus l’idée. Enfin, il y a Merc dans l’épisode 3 qui propose une nouvelle idée d’émission qu’il va proposer au network. Une émission farfelu comme tout mais justement, c’est ce qui fait la folie et le succès de Merc maintenant qu’il a perdu sa place de leader de la chaîne. « It's "Survivor" meets "Big Brother" meets "Millionaire" meets "Survivor" all over again! ». Dans le second épisode de cette salve, Carol commence enfin une nouvelle relation et pour être tout à fait franc, je dois avouer que ce n’est pas ce qui m’intéresse le plus chez Carol. Je préfère quand elle cherche à être la présidente de la chaîne et qu’elle continue de tenter tout en restant déçu. Car les romances dans Episodes finissent toujours par devenir ennuyeuses. Je pense grandement à Matt qui dans cet épisode pourrait bien avoir trouver une solution à ses problèmes.

Sauf que ce n’est malheureusement pas très efficace non plus. Matt me fait toujours décrocher quand je regarde Episodes. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais disons qu’il ne sert pas à grand chose. Ce n’est même pas un moteur comique de la série alors que justement, il pourrait être beaucoup plus intéressant à se retrouver le dos au mur.

Note : 5/10 et 4.5/10. En bref, reste toujours des éléments décevants dans une série qui ne parvient jamais à démontrer qu’elle est plus intelligente qu’elle n’y paraît.

Commenter cet article