Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Eye Candy. Saison 1. Episode 5. IRL.

16 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Eye Candy

Critiques Séries : Eye Candy. Saison 1. Episode 5. IRL.

Eye Candy // Saison 1. Episode 5. IRL.


J’ai beau trouvé Eye Candy toujours aussi drôle par moment, elle gère plutôt bien le rythme de ses épisodes et « IRL » n’était pas différent des autres. Cet épisode joue donc le coup du huis clos dans une boite de nuit alors que tout le monde se retrouve face à un jeu qui pourrait leur permettre de gagner des dizaines de milliers de dollars simplement en faisait des tas de choses. Cet épisode m’a énormément rappelé deux films d’horreur, 13 Sins (de Daniel Stamm) dans lequel un homme doit réalisé 13 tâches afin de gagner des tas de gains au fur et à mesure qu’il va loin dans le jeu. Et tous les défis devenaient alors de plus en plus horrible. Un peu comme dans cet épisode de Eye Candy et ce même si au fond les choses ne vont pas se terminer de la même façon. Par ailleurs, cet épisode m’a également rappelé Would You Rather (de David Guy Levy) dans lequel on proposait à Brittany Snow pluvieux solutions et c’était à elle de choisir. Forcément, tout était plus ou moins horrible mine de rien. L’issue de cet épisode m’a cependant assez surpris alors que je ne m’attendais pas du tout à ce que cela soit lui qui meurt mais un autre personnage. Oliver est donc le plus malheureux pour le coup car il ne méritait pas de mourir de la sorte. Les romances gays dans Eye Candy sont elles aussi menacées ?

En effet, il n’y a donc pas que Lindy qui est en danger et le fait que Oliver semble mourir à la fin de l’épisode me laisse pantois. Par ailleurs, j’étais content de voir Jake et Lindy à la fin de l’épisode. Je ne lui fais pas du tout confiance (et je ne fais confiance à aucun personnage dans Eye Candy de toute façon, sauf peut être à Tommy et encore, ce n’est pas encore totalement gagné). Mais ce baiser était tout de même assez tendre pour nous donner envie d’en voir un peu plus. Surtout que je suis persuadé que cela met Jake sur la liste des prochaines personnes à tuer. Peut-il mourir aussi facilement et rapidement ? C’est la grande question que je me pose mais étant donné que Lindy a la poisse, cela ne serait pas étonnant. On sait en parallèle que Tommy a des sentiments pour Lindy et cela se voir encore plus à la fin de l’épisode quand il voit Lindy et Jake en train de s’échanger des fluides avec leur langue. Par ailleurs, nous allons découvrir que Hamish cachait bien son jeu alors qu’il était impliqué dans toute cette histoire de soirée complètement folle. Lui et Bubonic étaient donc de mèche. L’issue de l’épisode réserve donc là aussi de bonnes surprises même si la connexion est assez mal faite avec le reste de la saison à mon goût.

C’est ce que je trouve assez dommage avec Eye Candy. C’est une série qui pourrait faire beaucoup plus, qui pourrait nous surprendre mais qui ne semble pas vraiment encline à la faire et elle n’a donc de cesse de faire encore et encore les mêmes erreurs. Cela ne veut pas pour autant dire que Eye Candy nous a offert un épisode raté. Celui-ci était plutôt bon pour ce qui est de cette petite soirée et de ses références horrifiques. Cela a de quoi me rappelle un peu Pretty Little Liars dans ses meilleurs jours. Cette dernière adore elle aussi faire des tas de références à la pop culture horrifique de ces dernières années (voire même aux thrillers de Hitchcock et bien d’autres encore). Du coup, j’aimerais bien que Eye Candy devienne un peu plus folle dans sa façon d’utiliser ses références car mine de rien, elles fonctionnent très bien. Après cet épisode je n’ai toujours aucune idée de qui est le tueur que tout le monde recherche. Jake pourrait faire un bons suspect étant donné qu’il a prouvé qu’il n’avait rien à voir là dedans après s’être retrouvé en danger de mort. Sauf qu’il n’est pas mort et comme dans beaucoup de films et de séries de ce genre là, le tueur est parfois quelqu’un qui se met en scène dedans. On se souvient tous de Saw ou encore de Cube et bien d’autres films encore.

Note : 5.5/10. En bref, Eye Candy reste une série imparfaite mais satisfaisante dans ses imperfections.

Commenter cet article