Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Forever. Saison 1. Episodes 17 et 18.

8 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Forever

Critiques Séries : Forever. Saison 1. Episodes 17 et 18.

Forever // Saison 1. Episodes 17 et 18. Social Engineering / Dead Men Tell Long Tales.


Quand Forever disparaîtra à l’issue de la saison, elle ne va pas me manquer. Elle ne manquera probablement à personne. Ce n’est pas forcément une mauvaise série mais disons que le concept n’a pas été suffisamment bien exploité. La série qui devait être amusante et divertissante a fini par rapidement devenir assez ennuyeuse. Elle a réussi à tirer Cuba Gooding Jr (Jerry Maguire, The Book of Negroes) pourtant dans un épisode (en l’occurrence « Dead Men Tell Long Tales ») sauf que cela n’avait pas suffisamment d’impact dans cet épisode en question pour me dire que cette série avait un petit quelque chose. Même la fin de « Dead Men Tell Long Tales » avec Adam n’avait pas suffisamment d’intérêt à mes yeux. Le problème avec le fil rouge de la saison centré sur Adam c’est que ce n’est tout simplement pas suffisamment prenant. La série créé alors un suspense bien souvent artificiel, sans grand intérêt. Ce qui était autrement l’un des éléments qui me plaisait le plus c’était le flashback sauf que c’est devenu lassant. J’ai l’impression que les flashbacks nous racontent encore et encore les mêmes histoires. Cela manque alors de finesse et les histoires d’amour manquent aussi de caractère. Même si la rencontre de Henry à un moment donné dans le second épisode parmi les deux tente de changer un peu la donne, là aussi ce n’est plus suffisant.

Je crois que je suis arrivé à un point où je n’arrive tout simplement plus à apprécier Forever. Je suis donc lassé de cette série malgré moi. Car j’ai toujours envie de l’apprécier pour ce qu’elle est mais rien ne passe, malheureusement. Dans « Social Engineering », un hacker tue un homme nommé Eric en hackant son radiateur et en le gasant. C’est une histoire qui aurait pu faire le bonheur de CSI Cyber sauf que dans cette série, cela ne fonctionne pas aussi bien que prévu. Le souci que j’ai eu avec cette affaire c’est qu’elle n’avait pas suffisamment d’intérêt. Elle évolue de façon tellement simpliste, sans prendre de chemin sinueux. C’est sur que c’est plus facile de faire de la série policière fast-food que de nous délivrer des épisodes mieux travaillés. Alors si, Forever travaille énormément ses flashbacks sur notre héros. C’est une bonne idée dans un sens car c’est un héros qui fonctionne et que la série semble plutôt bien exploité mais je suis tout de même déçu du résultat. J’avais envie de quelque chose de légèrement différent, de peut-être un peu plus ambitieux là aussi, changeant un peu la vision de Henry. J’ai l’impression que ce dernier n’a connu que des romances et pas de zones d’ombres dans sa vie.

Cela ne suffit pas de l’interner, de le mettre en prison, tout simplement car Henry n’est pas le personnage dont je rêvais. Je voulais qu’il soit un peu comme peut l’être Castle par exemple, ce personnage fasciné par le boulot qu’il fait. On ne ressent pas vraiment cela chez Henry et ces deux épisodes me le prouve une fois de plus. C’est certes un épisode qui vient nous montrer comment la technologie a pris le contrôle de notre vie mais était-ce nécessaire de faire un énième épisode sur le sujet ? Surtout que ce n’est pas écrit avec la plus grande finesse d’écriture qu’il soit. Par ailleurs, le second épisode, « Dead Men Tell Long Tales », était complètement différent. Jusqu’à quant va t-il pouvoir garder son secret Henry car il serait tout de même temps de penser à le dire à Jo. J’ai l’impression de revivre un peu ce que j’avais vécu devant la première saison de Castle. Cette dernière n’avait pas énormément d’épisodes ce qui avait permis de rapidement passer à la seconde saison et donc de voir les personnages évoluent différemment. Mais cette saison est coincée avec ce qu’elle a déjà lancée depuis le départ. Même son fil rouge devient tout simplement l’ombre de lui-même, cela se ressent encore dans cet épisode alors qu’à la fin, l’apparition d’Adam, n’a pas de grand intérêt.

Au contraire, on sent que cela est fait pour nous dire que Forever ne va probablement jamais aller plus loin. J’ai envie que les personnages bougent, que le vilain prenne une place plus intéressante et que Forever se montre plus malicieuse. Mais cet épisode ne fait rien là dedans non plus malgré tout ce qu’ils tentent de faire autour des flashbacks. Ils sont les bienvenus dans cet épisode tout de même car il faut bien nous raconter comment Henry est devenu immortel et surtout quelles sont les origines du personnage. Mais jusqu’à présent on ne peut pas dire que les scénaristes aient forcé quoi que ce soit.

Note : 4/10. En bref, Forever ne se bonifie pas avec le temps, elle devient statique malheureusement.

Commenter cet article

Stellalatina 16/05/2015 17:51

Moi personnellement, j'aimerais qu'il y a ai une saison 2, juste pour voir comment ils pensent faire évoluer les personnages, mais je suis d'accord avec toi si ils restent statique comme tu dit, je ne voit pas l’intérêt, mais je pense qu'ils méritent une seconde chance.