Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Fortitude. Saison 1. Episode 11.

10 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Fortitude

Critiques Séries : Fortitude. Saison 1. Episode 11.

Fortitude // Saison 1. Episode 11. Episode Eleven.


Après l’épisode précédent, je pense que j’aurais dû le douter ce qui allait se passer au début de cet épisode de Fortitude. La mort du DCI Morton est donc un choc que j’ai encore un peu de mal à avaler car c’était un personnage qui au départ était fait pour être un héros de l’histoire, mais que Fortitude a voulu noyer au milieu des autres personnages afin de faire de Fortitude, la ville, le véritable héros. Puis il est vraiment devenu le héros, un personnage important de cette histoire. Avant de maintenant mourir à quelques épisodes de la fin de la saison. C’est tout de même dommage de ne pas avoir pu profiter plus amplement du talent de Stanley Tucci mais il a suffisamment fait pour cette série en 10 épisodes. C’est tout de même impressionnant cette scène d’ouverture qui nous permet de comprendre tout depuis le début et surtout la scène d’ouverture du pilote. Cela nous permet de comprendre ce qui s’est passé, pourquoi cela s’est passé et surtout comment cela s’est passé. Cette révélation fonctionne de façon très intelligente et permet en parallèle de dire au revoir à Morton. Il va me manquer ce dernier, c’était un vrai bon « fouille merde ». Il savait où aller et c’était quelque chose de magnifique. Petit à petit, la série n’a de cesse de nous offrir des scènes d’horreur épouvantables mais pas pour le divertissement qui reste sans failles.

Les scènes finales de cet épisode apportent également leurs lots de belles surprises. Surtout que cela permet de réellement entrevoir tout ce que Fortitude a encore en stock pour nous. Mine de rien, c’est un truc de fous ce qu’ils ont réussi à faire avec cette série. La série n’a de cesse de nous offrir des scènes particulièrement graphiques depuis la fin de la première moitié de la saison, une fois pour elle de se renouveler et de nous donner l’impression qu’elle a encore énormément de choses pour nous surprendre dans son chapeau. Cette série n’a jamais été celle de Morton de toute façon et pourtant dans n’importe quelle autre série cela aurait été le principal protagoniste, celui autour duquel tout tournerait (et cela a bien failli être le cas à certains moments de la saison). Cet épisode était également très riches en révélations, en surprises et en scènes graphiques. Cet épisode sert une fois de plus le récit, à la fois au travers de la narration très énergique mais aussi de la mise en scène particulièrement bonne. La façon dont tout c’est filmé est très important et il y a toujours une façon de filmer pour chaque élément de cet épisode, que cela soit un filtre jaune ou bien de la lumière, tout est étudié.

C’est d’ailleurs associé à une bande son nerveuse, souvent là pour entretenir le suspense et surtout l’ambiance de la série qui n’est pas forcément celle d’une série tranquille. L’agression de Pettigrew sur Elena était une scène violente, inconfortable mais aussi dramatiquement importante pour le scénario de Fortitude. Et le pire c’est que cela fonctionne à la perfection. Cet épisode permet aussi de cerner d’autres personnages comme par exemple Dan et de voir où est-ce que tout cela peut bien aller à la fin de la saison. Je me demande aussi si Sky et Pivot vont renouveler Fortitude pour une nouvelle saison car la série a à mon sens énormément de choses à raconter au delà de ces histoires  de meurtres car au fond cette série n’a jamais été une série de meurtres (ce n’était qu’un sujet parmi tant d’autres, une façon de nous offrir une porte ouverte dans cette série et ce qu’elle raconte). Cela me fait penser à bon nombre de films qui nous introduisent des personnages diverses et variés afin de pouvoir pénétrer dans un autre univers que l’on ne connait pas forcément. En tout cas cela me fascine et cela fonctionne à la perfection. L’histoire des pustules est encore un autre truc bien dégueulasse que Fortitude veut nous montrer à sa façon.

Finalement, Fortitude démontre une fois de plus qu’elle sait très bien ce qu’elle veut devenir et surtout qu’elle a les moyens de se remettre en question constamment. Ses personnages n’ont de cesse de prendre de l’ampleur et le propos fait ainsi de même. La mort de Morton est loin d’être une fin en soi, c’est presque une façon de redéfinir la série, de nous donner un but complètement différent puisque Morton ne peut plus être notre porte d’entrée, celui qui pose les questions qu’il ne faut pas poser, celui qui plonge dans les petits secrets de chacun. Tout cela est terminé.

Note : 8.5/10. En bref, encore un très solide épisode de Fortitude.

Commenter cet article