Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grimm. Saison 4. Episodes 15 et 16.

20 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grimm

Critiques Séries : Grimm. Saison 4. Episodes 15 et 16.

Grimm // Saison 4. Episodes 15 et 16. Double Date / Heartbreaker.


J’ai été assez heureux de découvrir avec les deux épisodes précédents que Grimm pouvait encore nous offrir de très solides épisodes autour de la mythologie propre de la série mais également autour des cas de la semaine divers et variés. Malheureusement, « Double Date » et « Heartbreaker » ne sont pas suffisamment bons pour les égaler. Avec ces deux épisodes j’ai eu l’impression que Grimm revenait un peu en arrière, au côté ultra formulaïque de la série qui ne lui réussi pas toujours. Je pense notamment au cas de ce Wesen qui se trouve être une variété de grenouille vénéneuse et qui en peut donc pas être touchée au risque de tuer ceux qui la touche. C’est une histoire sympathique sur le papier mais qui à l’écran est étrangement ridicule. Alors certes, quand elle se transforme en crapaud c’est assez drôle mais en dehors de ça, le cas de la semaine a énormément de mal à piquer ma curiosité. Tout commence cependant avec « Double Date ». La série a toujours aimé l’idée de la dualité et que si la série tente de développer tout un tas de choses au travers de ses cas de la semaine et de la place de chacun dans un monde qui n’est pas forcément fait pour eux (ou en tout cas par rapport à la vision des Grimm et des Wesen en tout genre, un monde où il y a des créatures plus fortes que d’autres).

Souvent, on a des épisodes qui se ressemblent dans leur formule et la façon d’utiliser la mécanique de Grimm. C’est d’ailleurs quelque chose qui au fond est assez problématique car trouver de nouvelles façons de raconter des histoires dans Grimm n’est jamais toujours couronné de succès. C’est pourtant ce qu’ils tentent de faire avec « Double Date » et cet épisode est sur le papier assez intéressant. À la surface, cet épisode est comme les autres, voire même encore plus ennuyeux car il ressemble à tout ce que l’on a déjà plus ou moins pu voir. Un Wesen utilise ses pouvoirs afin de commettre un crime. L’affaire n’était pas bête et aurait pu délivrer tout un tas de choses amusantes. Cela m’a en partie rappeler ce que l’on pouvait voir dans Angel par exemple (et ce n’est pas étonnant quand on sait que les créateurs et showrunners de la série sont des anciens de la série de vampires avec David Boreanaz). Malgré tous les problèmes inhérents à Grimm, cet épisode voulait en tout cas fait une vraie position, tente de faire évoluer la formule afin de nous proposer de nouvelles idées. Mais il n’en est rien car l’épisode manque cruellement de surprises au fil des minutes qui passent.

Je me suis donc légèrement ennuyé car cet épisode donne avant tout l’impression que les scénaristes sont arrivés au bout d’un cycle, qu’ils n’ont donc plus vraiment d’idées pour tenter de raconter de nouvelles aventures avec des Wesen. La façon dont l’on résout le cas du Hunta Lami Muuaji et ses deux entités qui coexistent au sein du même corps, donne l’impression qu’après une idée de départ, Grimm n’a pas du quoi faire de plus autour de cette aventure. La série laisse alors en partie de côté tout ce qui était intéressant en parallèle : Adalind, Renard, Juliette et la relation qu’elle entretient maintenant avec Nick et son côté Hexenbiest. C’est sans parler de Rosalee et Monrie qui restent fidèles à eux même sans aller trop loin. « Heartbreaker » fait plus ou moins les mêmes erreurs avec un cas de la semaine qui manquait cruellement de surprises. L’idée est intéressante et change en partie des Wesen que l’on a déjà pu voir depuis 3 saisons sauf qu’au delà, il n’y a pas de grandes surprises. On se retrouve alors avec un épisode qui ne semble pas trop savoir où est-ce qu’il peut bien aller. Du coup, ce qu’il y a de plus intéressant dans cet épisode ce n’est pas le cas de la semaine qui m’a plutôt emmerdé, littéralement qu’autre chose.

L’histoire de Renard est bien plus intéressante, surtout dans sa façon de parler de la mythologie de la série. On a l’impression que la série évolue réellement, qu’elle vient nous faire de vraies propositions. L’idée de mettre en scène le danger autour des cauchemars de Renard est quelque chose que Grimm parvient à exploiter de façon assez intelligente. J’ai toujours eu un peu de mal à voir où est-ce voulait en venir l’histoire des familles royales. Je me rends compte que les choses prennent enfin une place qui me plaît. Surtout que l’on voit enfin des méchants se révéler, des idées prendre une vraie forme plus simple et moins confuse. Car Grimm nous a habitué à tellement de choses étranges au fil des années qu’une certaine notion de stabilité n’est pas de trop. Au contraire. Je me demande bien comment la saison va prendre forme par la suite car plus rien n’évolue vraiment autour des autres personnages. Je pense à Monroe et Rosalee et leur magasin mais ce n’est pas la seule chose qui n’évolue pas, Nick et Juliette dont l’évolution ne semble plus être la chose la plus importante, sans parler de tout un tas d’autres choses comme Nick et Hank qui semblent faire encore et encore les mêmes choses.

Note : 4.5/10. En bref, déçu de voir que de bonnes idées sont cachées derrière des trucs un peu moins intéressants.

Commenter cet article