Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 1. Episode 19. Chapter Nineteen.

22 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Jane the Virgin

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 1. Episode 19. Chapter Nineteen.

Jane the Virgin // Saison 1. Episode 19. Chapter Nineteen.


Rafael est tellement amoureux de Jane que pour ne pas la faire souffrir avec ses propres problèmes, il préfère la quitter. Jane est de son côté décidée à reconquérir celui qu’elle aime, Rafael. Elle veut tout faire pour qu’il soit au mieux de sa forme et ils ont même failli coucher ensemble lors d’une scène dans la piscine qui était féérique. J’aime beaucoup la façon dont Jane the Virgin transforme bien souvent les scènes romantique en des scènes idylliques. On a envie que cela se passe comme ça aussi pour nous sauf que l’on sait que cela ne peut pas se dérouler de cette façon et puis l’on sait également qu’un petit truc vient toujours casser le moment le plus important : celui où Jane décide qu’il est temps pour elle de perdre sa virginité. J’ai trouvé intéressant les flashbacks qui nous ramènent au moment où durant sa jeunesse sa grand mère lui a appris que si elle couchait avant le mariage, alors cela pourrait être dramatique pour elle. Mais au delà de ça, j’ai adoré la réaction de ses camarades de classe. Jane était persuadée que ce que sa grand mère lui a dit d’horrible était vrai et c’est pour cela qu’elle est encore vierge aujourd’hui même si sa virginité semble être sur le point de lui échapper au fur et à mesure que le temps passe. Je me demande d’ailleurs si Jane the Virgin ne compte pas faire perdre sa virginité à Jane des mains de Michael histoire de créer une nouvelle embrouille dans le couple qu’elle formait avec Rafael.

Je sens déjà ce retournement de situation venir. Mais bon, la série parvient à exploiter le tout de façon particulièrement intéressante car la rupture de Rafael et Jane dans l’épisode précédent, se confirme dans cet épisode. Ils ne sont donc plus du tout ensemble et ce pour le plus grand damne du téléspectateur que je suis et qui était tombé lui aussi amoureux mais de ce couple si tendre et si touchant. Je préfère largement Jane et Rafael à Jane et Michael alors que lors des deux ou trois premiers épisodes de la saison j’étais plutôt dans le camp de Michael. Peut-être car j’ai souvent plus de peine pour quelqu’un qui vient de se faire larguer que l’inverse. En tout cas, Jane est maintenant bien seule, sauf qu’elle a aussi Michael. La fin de cet épisode m’a laissé pantois car je ne m’attendais pas du tout à ce que Michael ait gardé autant de liens. Mais je ne serais pas surpris non plus que le but de la grand mère de Jane est de la marier à Michael car c’est pour elle le meilleur mari qu’elle puisse trouver (mais bon, Michael n’a pas vraiment attendu Jane et l’a semble t-il abandonné assez facilement). Cet épisode permet également de prendre un peu de recul et de se concentrer à nouveau sur la virginité de notre héroïne. Je me demande si sa virginité est le but final de la série ou bien quelque chose qui va pouvoir lui échapper rapidement afin d’aller de l’avant.

Car Jane ne peut pas rester vierge jusqu’à la fin de la série (même si Ugly Betty est restée ugly jusqu’à l’issue de la série, je ne veux pas que Jane the Virgin prenne trop exemple là dessus). Mais peu importe, le côté telenovela continue de faire des émules et surtout de fonctionner. Au delà de toutes ces petites scènes entourant Jane, il y a Petra qui se retrouve dans la partie la plus policière et thrilleresque de la série. Là aussi Jane the Virgin brille de milles feux. Je dois avouer que j’ai trouvé drôle de voir Petra tuer quelqu’un sans vraiment prendre le temps de se rendre compte qu’elle a tué quelqu’un, sans parler de tout ce qu’ils pourraient faire durant la saison prochaine avec Petra dans ce genre de registres. Du côté de l’histoire de Rogelio et Amanda, sans parler de Xo, là aussi la série gère très bien les personnages et les émotions que cela peut dégager. Les scénaristes savent très bien ce qui peut séduire le téléspectateur derrière son écran et Jane the Virgin finit donc par devenir au fil des épisodes l’une des séries à voir absolument. Je ne serais presque prêt à vous dire que j’attends chaque nouvel épisode de Jane the Virgin beaucoup plus que 90% de toutes les séries actuellement diffusées.

Note : 10/10. En bref, un délice.

Commenter cet article