Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 1. Episode 20. Chapter Twenty.

30 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Jane the Virgin

Critiques Séries : Jane the Virgin. Saison 1. Episode 20. Chapter Twenty.

Jane the Virgin // Saison 1. Episode 20. Chapter Twenty.


Je vais encore me répéter (et c’est embêtant dans un sens car je n’ai jamais rien à redire sur Jane the Virgin) mais ce nouvel épisode de Jane the Virgin était tout simplement brillant. J’ai pris un pied fou devant cet épisode et pas seulement, car j’ai aussi été ému par les angoisses de Jane. La façon dont elle fait face à Alba, sa grand mère, était un très joli moment auquel je ne m’attendais pas du tout mais qui fonctionne à la perfection car les scénaristes savent quoi faire des personnages de la série une fois de plus. Cet épisode est spécial car il montre une Jane brisée mais aussi une Jane forte, capable de se battre. Les deux visages de Jane que l’on peut voir dans cet épisode sont tous les deux intéressants et je dois avouer que j’aimerais bien en voir encore un peu plus. Le cliffangher de fin est un autre moment particulièrement important de la saison dans le sens où Jane, qui était une femme pas toujours sûre d’elle au début, prend ici de l’assurance et devient donc un personnage bien plus intéressant à part entière. Je ne m’attendais pas du tout à ce que Jane the Virgin aille dans cette direction mais je suis forcé de constater que les scénaristes savent très bien s’y prendre. Jane prend de l’assurance et devient donc un personnage qui est capable de prendre des décisions, aussi fortes soit-elles ces décisions. C’est une marque d’assurance certes mais aussi une volonté de sa part de prendre enfin son indépendance des hommes.

Jane the Virgin n’est pas qu’un soap, ou une telenovela, ou encore une série avec une jeune femme vierge qui va tomber enceinte. Non, Jane the Virgin c’est aussi une série sur l’émancipation d’une femme qui a ses convictions et qui compte bien s’y tenir. Au début, quand Jane the Virgin a débuté, je m’attendais à ce que Jane perde assez tôt sa virginité afin que cela ne soit plus vraiment l’un des sujets les plus importants de l’histoire de la série. Non, ce que j’ai préféré dans cette série c’est justement qu’elle laisse son héroïne vierge. Qu’elle tente de nous faire croire qu’elle va perdre sa virginité pour finalement tout faire pour ne pas qu’elle la perde. C’est presque l’un des éléments qui donne envie de revenir à chaque nouvel épisode et de découvrir où est-ce que Jane the Virgin peut encore aller afin de ne pas perdre sa virginité. Le fait qu’elle soit séparée de Rafael (indépendamment de sa volonté, mais en partie aussi de celle de Rafael qui a fait uniquement ça pour la protéger) et accessoirement de Michael (bien que ce dernier soit là, en tant qu’ami, autour d’elle pour le moment), permet à Jane de prendre enfin les armes afin de dire haut et fort ce qu’elle pensait tout bas au début de la saison. Elle est devenue une femme qui a des convictions et je trouve ça particulièrement poignant.

Mais cela ne veut pas dire que Jane n’a pas ses moments de faiblesse. Le moment où elle fond en larmes face à sa grand mère est un joli moment qui permet justement de mettre en avant les faiblesses de l’héroïne, pas dans le sens narratif du terme, mais ses fêlures, ce qui fait aussi qu’elle reste un personnage touchant et attachant. Au delà de tout ça, Rafael poursuit son histoire et Michael ses aventures de policier à la petite semaine de son côté. Mais ce ne sont pas les seuls personnages importants dans Jane the Virgin. Il y a aussi Alba qui développer sa relation avec son prêtre pas trop catholique (qui est amoureux et qui n’en peux plus, démontrant presque une zone d’impertinence dans Jane the Virgin) ou encore Xo et Rogelio. D’ailleurs, ce dernier me fait toujours rire et pas seulement pour le fait qu’il se retrouve en costume vert, mais uniquement car la série démontre encore une fois que ce personnage est finalement une très bonne idée et pas seulement pour les relations qu’il peut entretenir avec sa propre famille, aussi ses aventures professionnelles. Finalement, ce nouvel épisode de Jane the Virgin était touchant et fort à la fois, il incarne à merveille le caractère de notre héroïne qui était hésitant et qui a tendance à se durcir maintenant qu’elle a pris confiance en elle et de l’assurance.

Note : 10/10. En bref, Jane the Virgin continue d’être la parfaite petite série qui n’a de cesse de me surprendre.

Commenter cet article