Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nashville. Saison 3. Episode 16. I Can’t Keep Away From You.

11 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Nashville

Critiques Séries : Nashville. Saison 3. Episode 16. I Can’t Keep Away From You.

Nashville // Saison 3. Episode 16. I Can’t Keep Away From You.


Cela fait un petit bout de temps que l’on n’a pas vu d’épisode de Nashville mais c’est toujours aussi dramatique. Les personnages sont toujours dans des histoires toutes plus moroses les unes que les autres. Cela ne veut pas dire qu’ils sont mauvaises. En tout cas, cet épisode va permettre de mettre les choses à plat entre Deacon et Rayna et les deux vont enfin pouvoir débuter une relation qui je l’espère sera bien plus saine que toutes leurs précédentes relations. Car Deacon et Rayna ensemble ce n’est pas un évènement dans cet épisode mais c’est important pour Nashville. La série a besoin de quelque chose de ce genre là afin de pouvoir évoluer dans la bonne direction. Je ne m’attendais pas forcément à ce que les deux puissent enfin se réconcilier mais je trouve que ce qui est fait est tout simplement magique. Car cette relation on l’attend depuis tellement longtemps que de la voir enfin prendre racine est une excellente idée. En espérant que cela dure bien évidemment. Deacon pense que ce qu’il mérite c’est de mourir. Je ne suis pas du tout d’accord avec ça. Il a fait des erreurs, comme tout être humain et il tente tout simplement de les corriger. Cela commence par Rayna. J’a adoré voir à la fin de l’épisode le visage de Maddie s’illuminer quand elle apprend que c’est bon, ils sont ensemble.

Mais cet épisode a tout de même de quoi nous offrir des surprises d’un point de vue purement dramatique. Nous avons dans un premier temps Will qui n’arrive pas à écrire de nouvelles chansons et ce qu’il a besoin c’est de l’aide de Layla. Il sait qu’avec elle il pourra écrire des chansons d’amour sans problème sauf que cette dernière sait pertinemment qu’elle ne peut plus rien faire avec lui. Leurs sentiments ont été trop différents l’un pour l’autre (même si Will tente de nous faire croire le contraire). Ce que j’attends maintenant c’est de voir où est-ce que sa relation avec Kevin va nous embarquer. Les deux ont une vraie alchimie qui se ressent tout de suite. Kevin n’a de toute façon pas besoin de trop réfléchir pour comprendre ce qui se passe. Cela me rappelle que j’ai déjà vécu un peu ce que Will vit, le fait d’être perdu. Bon, je n’avais pas son âge et j’étais bien plus adolescent que ça, mais disons que ce n’est pas facile d’être perdu dans sa vie amoureuse, de ne pas forcément comprendre où l’on est et ce que l’on doit attendre de nous par la suite. Layla de son côté a engagé Jeff pour qu’il devienne son manager. Jeff est tellement une vraie pourriture que j’ai peur que Layla devienne pareil ou bien finisse très mal.

Toute l’histoire de Teddy à côté n’a pas de grand intérêt. Nashville tente de nous préparer une sorte de scandale sauf que cela ne fonctionne pas vraiment. En tout cas, je trouve que cela a énormément de mal à fonctionner car la série ne sait pas trop dans quelle direction elle doit aller. Il y a des idées c’est certains mais ce n’est pas suffisant à mon goût. Surtout que Teddy est tellement exécrable. Je n’arrive pas à le voir à l’écran. Dès que je le vois, j’ai envie de le gifler et je ne pense pas être le seul. Nashville a tout fait pour le transformer en tête à claque et cet épisode ne va pas vraiment changer ce que je pense de lui. Le cliffangher est quant à lui très soap-esque. Le fait que Sadie tue Pete et que Luke soit le seul témoin est forcément quelque chose d’intéressant. Je me demande si Nashville ne va pas se débarrasser de Luke et Sadie de la sorte cette année. Ce serait un mal pour un bien, d’une part car cette histoire commence sérieusement à traîner en longueur depuis le début de la seconde partie de la saison et d’autre part car Luke n’a de toute façon plus grand chose à faire. Complice d’un meurtre, pourquoi pas après tout…

Je sais que je n’ai pas grand chose à dire de Gunnar, Scarlett et Avery mais leur petit groupe a fait une très jolie chanson sur scène. J’ai tout simplement adoré cette scène et je ne m’attendais pas à ça, en grande partie car je déteste habituellement toutes les petites histoires de ces trois personnages. Mais Gunnar est bien plus intéressant dans ce groupe, Scarlett quand elle chante et Avery quand il ne pense pas au bébé de sa Juliette préférée (même si Nashville se fait un malin plaisir de nous le rappeler encore une fois).

Note : 7/10. En bref, Nashville a vraiment repris du poil de la bête ces derniers temps.

Commenter cet article