Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Nashville. Saison 3. Episode 18. Nobody Knows But Me.

29 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Nashville

Critiques Séries : Nashville. Saison 3. Episode 18. Nobody Knows But Me.

Nashville // Saison 3. Episode 18. Nobody Knows But Me.


Cet épisode a plusieurs éléments importants à nous faire partager. Le premier c’est l’arrivée de Christina Aguilera, actuellement aussi coach dans The Voice. Cette dernière semble s’être amusée à se grimée de la sorte comme si la mode des années 90 était de retour sauf que c’est un retour manqué. En tout cas peu importe, elle incarne le rôle de Jade St. John, une artiste qui ne sert pas à grand chose dans l’épisode. Son introduction avec Luke était aussi assez étrange. Je ne sais pas trop dans quelle direction la série veut réellement aller avec le personnage surtout qu’elle ne sert pas à grand chose. Ce que je ne comprends pas non plus c’est pourquoi elle sert aussi de contexte au développement de Jeff. J’ai comme l’impression que Nashville n’a pas trop su quoi faire de l’artiste et s’est simplement donné pour objectif de la mettre sous les feux des projecteurs quelques temps et de lui donner une (bonne) chanson. Ca le titre de Jade est efficace et a vraiment de quoi plaire mais l’intrigue qui entoure Jade ne sert strictement à rien. Je n’ai même pas envie de revoir Jade moi qui était si excité à l’idée de voir Christina Aguilera faire une apparition dans Nashville. Si un jour Taylor Swift venait à faire une apparition j’aimerais bien que cela soit bien différent et surtout beaucoup plus intéressant car ce que l’on voit là n’a strictement aucun intérêt.

Cela va mettre en plus de ça Jeff et Luke sur le côté alors que ces deux là ont pourtant des choses à raconter (bien que cela ne soit pas mes personnages préférés pour autant non plus). Dans le reste de l’épisode, Deacon passe beaucoup de temps chez Rayna et il était donc normal que Maddie se demande pourquoi il n’emménage tout simplement pas chez eux. Je trouve ce petit couple mignon car cela change de ce couple impossible que cela pouvait être à un moment de la série. Nashville tente donc enfin d’utiliser Deacon et Rayna en tant que couple de façon judicieuse et le pire c’est que cela fonctionne à merveille. Tout ce que je pouvais attendre de la part de la série en somme. Ce couple j’ai envie de le voir se former depuis la première saison, il faut dire que Rayna était coincée avec un personnage aussi mou et irritant que Teddy donc elle n’était pas aidée non plus. Par ailleurs, Layla ne sert pas à grand chose. L’intrigue de cette dernière est un peu trop liée à Jeff. C’est dommage, moi qui pensait que Layla allait enfin faire des choses intéressantes avec son association avec Jeff. Mais il n’en est rien car apparemment ce n’est pas trop le but de la saison. Tout l’épisode enchaîne donc de bonnes idées avec de très mauvaises intrigues (Jade, Layla, Teddy, etc.).

Les deux intrigues qui m’ont réellement plu dans cet épisode sont celle des Three Xs (avec tout ce qui se passe dans la vie personnelle de chacun, entre Avery qui a besoin de quitter le groupe, Juliette qui met la pression à ce dernier car elle se sent seule, Scarlett qui est perdue, Gunnar tout autant, etc.). C’est une bonne idée que d’avoir créé un groupe et cela fonctionne bien mais j’espère qu’ils ne vont pas encore exploser les personnages dans leurs petites intrigues bien rangées car c’est tout sauf passionnant. Et puis l’autre bonne intrigue c’est celle de Will et Kevin. Will a mis du temps à accepter le fait qu’il est gay et maintenant qu’il a rencontré Kevin, il semble un peu plus enclin à se laisser aller. J’aime beaucoup ce petit couple qui est en train de se former, en espérant que Nashville n’en fasse pas des broutilles. J’ai envie que cela soit un tremplin vers un Will plus assumé et surtout vers son coming out. Je vois mal comment cela ne pourrait pas arriver cette saison, surtout que Will est bien plus en paix avec lui-même. La façon dont il demande à Kevin s’il veut sortir avec lui était mignon comme tout. C’était terriblement maladroit. Je ne vais pas me moquer de lui car personnellement je suis pareil que lui dès que je dois demander à quelqu’un de sortir avec moi. Il y a une part de honte, de timidité, et de tout un tas d’autres choses qui viennent s’ajouter.

Note : 4.5/10. En bref, des intrigues superficielles viennent gâcher la fête.

Commenter cet article