Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Following. Saison 3. Episode 9. Kill the Messenger.

25 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Following

Critiques Séries : The Following. Saison 3. Episode 9. Kill the Messenger.

The Following // Saison 3. Episode 9. Kill the Messenger.


Cet épisode se concentre sur un aspect complètement différent de la saison et fait des liens avec Joe. Car sans Joe, la série ne serait rien apparemment. C’est de lui que tout démarre et c’est lui qui a plus ou moins poussé Theo à devenir ce qu’il est aujourd’hui, un véritable tueur de sang froid. Le truc dans cet épisode c’est Mark et Daisy qui font leur grand retour sur le devant de la scène et diantre qu’est-ce que c’est bon. Au début de la saison ces deux personnages étaient probablement ce qu’il y avait de plus ennuyeux car cela me donnait l’impression que The Following tentait de tirer sur la corde sans trop savoir dans quelle direction aller. Maintenant, on a donc quelque chose de complètement différent qui est en train de prendre forme et peut-être est-ce simplement car Luke a pris le contrôle de l’esprit de Mark (enfin, on sait à quel point il est schizophrène et ce n’est donc pas si étrange que ça de le voir partir dans cette direction). En tout cas, The Following est en train de faire quelque chose de très sympathique avec ses personnages et c’est une excellente nouvelle car Daisy et Mark avaient vraiment besoin de prendre du poil de la bête après m’avoir terriblement ennuyé durant les premiers épisodes de la saison. Je me demande si au fond Theo n’a pas sauvé la série.

L’histoire de Theo a permis à la série de sortir un peu de sa mécanique autour de Joe, Mark et Daisy afin de nous présenter un tout nouveau tueur. Certes, Theo a beau être solo, c’est aussi quelqu’un qui a été influencé par le travail de Joe (car ce dernier est le lien intrinsèque entre l’histoire de The Following et Edgar Allan Poe dont apparemment la série s’inspire mais je cherche toujours, peu importe). Rapidement cet épisode parvient à installer un véritable climat de tension extrême avec toutes les intrigues qui se rejoignent au même endroit. On a donc Mark et Daisy mais aussi Theo et Joe alors que ce dernier se prépare à son exécution. Mais Joe ne compte pas trop facilement dure au revoir aux personnages. Au contraire, il compte aussi nous faire comprendre que tuer reste sa vraie nature et qu’il ne peut que tuer encore même en prison. Par ailleurs, Mike et Max continuent eux aussi leur bout de chemin ensemble dans leur petite enquête. Ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus important mais cela fonctionne grâce à une ambition de la part des scénaristes. The Following continue de jouer avec le personnage de Ryan. J’aime bien ce que la série fait de ce personnage mine de rien car c’est tout ce à quoi je ne m’attendais pas du tout.

Theo est donc lié à Joe. Mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus important car ce n’est qu’une façon de faire des liens. Le danger actuel est bien plus important que l’on ne pourrait le penser, surtout pour Ryan mais aussi ceux qui l’entoure. Par ailleurs, j’ai un peu de mal à comprendre à quoi sert Mike. Ce dernier est un peu trop en retrait. Lors de la première saison j’aimais bien le fait que cela soit le petit nouveau fasciné par ce qu’a fait Ryan par le passé. Sauf que désormais ce n’est qu’un personnage vide et annexe dont la série ne semble même plus vouloir se servir. C’est dommage car je suis persuadé qu’ils pourraient faire bien plus avec lui que ce qu’ils ne font pour le moment. Heureusement que Mark/Luke est de retour, et que sa maladie mentale est plus forte que jamais. Je n’ai jamais trouvé le personnage aussi amusant que dans cet épisode. Même l’an dernier quand il était avec son frère jumeau il était ennuyeux. C’est dire. Du coup, The Following est peut-être en train de regagner des points pour moi et surtout mon envie de voir une saison 4. Mais nous n’en sommes pas encore là car je me souviens aussi de la première saison, sympathique et rapidement devenue un jump the shark s’achevant sur un dernier épisode ridicule.

Note : 7/10. En bref, cela fait plaisir à voir quand The Following exploite bien tous ses personnages.

Commenter cet article