Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grey’s Anatomy : L’amour fou

11 Avril 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

Grey’s Anatomy : L’amour fou

Grey’s Anatomy // Saison 11. Episode 19. Crazy Love.


C’est bon, Meredith et Derek sont à nouveau le couple qu’ils étaient lors de la première saison, capable de coucher encore et encore sans se fatiguer. C’est une bonne idée que de les voir tous les deux aussi joyeux l’un avec l’autre. Je me demande si au fond ce n’est pas une façon de renouveler vraiment cette relation et de lui offrir une seconde jeunesse. Je pense que Grey’s Anatomy avait besoin d’une scène d’ouverture de ce genre là car la morosité ambiante qu’il y avait dans ce couple n’était pas ce qu’il y avait de plus intéressant à mon goût. J’ai beaucoup aimé aussi le fait que cet épisode ne cherche pas à trop en faire autour de notre couple vedette. Du coup, la série cherche à développer d’autres histoires et aussi à confronter notre couple à d’autres choses. Le but est de vraiment renouveler le ton de cette série qui en avait sacrément besoin. Avant la diffusion de cet épisode, les téléspectateurs de ABC on put revoir le pilote de Grey’s Anatomy. C’est rare qu’une chaîne rediffuse le pilote d’une série qui a plus de 10 saisons à son actif en guise de lead-in. Je j’ai pas revu le pilote de la série depuis un sacré bout de temps mais je suis persuadé que l’expérience de voir les deux l’un à la suite de l’autre avait tout son intérêt. En tout cas, Meredith réalise dans cet épisode que Amelia et Owen passent du bon temps ensemble.

Elle va alors tenter d’en apprendre un peu plus en posant des questions sans prendre de gants. J’ai adoré le moment où elle demande si ce n’est que pour le sexe ou bien s’il y a quelque chose de plus entre ces deux personnages. C’est droit car Grey’s Anatomy gère plutôt bien les dialogues de ce point de vue là. Je ne m’y attendais pas du tout. La façon dont Meredith pénètre un peu par force la vie privée d’Amelia est assez cocasse. Meredith a en plus de ça retrouver le sourire après avoir passé du bon temps en lit avec son mari. Mais « Crazy Love » reste un épisode de Grey’s Anatomy qui fait ce que Grey’s Anatomy sait faire. On a donc bien entendu des cas de la semaine dont celui d’un homme qui arrive à l’hôpital avec… le pénis coupé. Il se trouve que la femme de ce dernier lui a tout simplement découpé le pénis et il va l’apporter à l’hôpital dans une petite boîte d’un restaurant chinois. J’ai trouvé ça assez drôle même si l’histoire médicale qu’il y a derrière est tout de même terrible. Vous imaginez perdre votre pénis ? Personnellement, en tant qu’homme, je dois avouer que ce serait quelque chose de terrible. Cela permet à April d’avoir besoin de l’aide de Catherine Avery, sa belle mère. Ce que j’aime quand Grey’s Anatomy fait revenir ce personnage. Elle n’est pas toujours passionnante mais elle nous démontre ici qu’elle sait ce qu’elle veut.

En tout cas, on ne peut pas en vouloir à Grey’s Anatomy de tenter quelque chose. Cela va permettre à Richard et Catherine à nouveau de confronter l’aspect à la fois professionnel et personnel de leur relation. L’épisode se concentre également sur d’autres personnages comme Maggie et Alex. Ce n’est pas ce que l’épisode fait de plus intéressant car l’on a l’impression que ce n’est pas ce qui a droit à une grande considération de notre part. Comme quoi… En tout cas, je ne sais pas du tout où est-ce que va bien pouvoir aller notre couple vedette car Meredith et Derek vont ensemble dans une toute nouvelle direction. Grey’s Anatomy prouve avec cet épisode qu’elle est dans une direction plus légère. L’épisode est souvent amusant et surtout très rythmé. C’est très différent de cette ambiance morose qui planait à un certain moment cette année. Je trouve que cela correspond aussi au besoin de Grey’s Anatomy de sortir de cette morosité ambiante, de revenir à quelque chose de beaucoup plus léger comme lors de la première saison de la série. Je me demande si au fond diffuser le pilote juste avant n’était pas une excellente idée qui permet de mettre en lumière l’évolution tout en nous disant que Grey’s Anatomy peut reste elle-même et celle qu’elle a été par le passé.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode léger et sympathique comme tout.

Commenter cet article