Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

[CLASSEMENT] - 48 - Sons of Anarchy (Saison 7)

28 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Classement 2014-2015

[CLASSEMENT] - 48 - Sons of Anarchy (Saison 7)

La saison 7 de Sons of Anarchy a été assez problématique pour moi. C’est la dernière saison de la série et pourtant, elle a eu énormément de mal à délivrer de belles choses. Ce qui était auparavant passionnant et rugueux est devenu cette année un peu trop lancinant et pas assez impliqué dans l’histoire des Sons. Cette saison devait gérer la mort de Tara mais également la vengeance de Jax. Sauf que la vengeance de ce dernier va se transformer en quelque chose de beaucoup trop mécanique par rapport à ce à quoi la série nous a habitué depuis le début. C’est là le véritable problème de la série à mon humble avis. Jax est quelqu’un d’intéressant quand il veut se venger et la mort de sa femme l’a rendu complètement fou sauf que l’on ne nous fait pas suffisamment ressentir la détresse du héros. C’est un peu comme si dans son envie de faire ses adieux à la série, Kurt Sutter était devenu un peu plus gentil. Certes, il y a la découverte de Jax quand on lui dit que c’est Gemma, sa propre mère, qui a sonné le glas de Tara, et la mort de Gemma des mains de Jax, sauf que ce n’est pas suffisamment intéressant à mon goût. L’implication émotionnelle du téléspectateur est là mais la scène de la mort de Gemma, quand on y repense, n’était pas assez intense et surtout manquait cruellement d’intérêt.

Gemma est l’un de mes personnages préférés dans l’univers de Sons of Anarchy et je n’ai peut-être pas été séduit par la série comme j’aurais adoré l’être. Il y avait pourtant pas mal de choses à faire avec l’univers de la série en guise de fin. Je pense que de cette saison je n’ai envie de retenir que la scène de la mort de Gemma et le suicide de Jax en guise de dernière image. Kurt Sutter rappelle pour la fin de la saison ce qui avait été fait avec The Shield, l’impossibilité de dire au revoir à son passé et le besoin de poursuivre et donc de terminer comme on a commencé. Le suicide de Jax est la seule chose qui devait arriver. Si je suis donc déçu de cette saison 7 c’est en grande partie car la moitié de la saison s’égare. La vengeance de Jax est importante mais on a l’impression d’être dans une saison lambda de la série, pas du tout la saison de la fin. Les personnages n’ont pas plus d’implication que ça dans le récit final comme Bob par exemple. Ce dernier est pourtant un personnage important, notamment car il reste l’un des rares personnage moral, et puis on a l’impression que finalement Sons of Anarchy n’a pas réussi à en faire quoi que ce soit. Sa fin à lui est aussi logique mais peut-être que justement, c’est un peu trop logique. On va aussi prendre le temps de faire nos adieux petit à petit aux Sons, à Tig, à Chibs, et à Juice (la mort de ce dernier à deux épisodes de la fin reste un moment presque anecdotique).

Juice en prison c’est quelque chose que l’on a déjà connu par le passé, ça l’a même détruit, mais bon, répéter ça cette année n’était peut-être pas nécessaire. Du coup, l’impact est présent, mais l’ensemble ne fonctionne peut-être pas aussi bien que prévu. Sons of Anarchy reste une série importante, que j’ai adoré pendant ses sept années. Elle ne m’avait jamais autant déçu que pour cette dernière saison et j’en suis presque écoeuré. De me dire qu’ils n’ont fait des efforts que sur quelques épisodes stratégiques et qu’ils ont oublié de faire vraiment évoluer l’univers tout en nous proposant une conclusion un poil plus efficace… Je suis vraiment déçu. Mais je ne peux pas leur en vouloir non plus, la conclusion de la série arrive presque un peu comme un cheveu sur la soupe. Il aurait probablement fallu arrêter la série la saison dernière, ou alors avec moitié moins d’épisodes (mais FX a dû être gourmande). J’aurais presque adoré voir Clay reste plus longtemps dans la série que ce qu’il ait resté (même si cela aurait été là aussi une source de désaccord pour moi). Wendy est peut-être l’un des rares personnages à avoir pris de l’importance dans le bon sens dans cette dernière saison. J’ai adoré sa place, à mi chemin entre quelque chose de très sombre et une lueur au bout du tunnel.

 

N'oubliez pas de voter pour vos séries préférées

Commenter cet article