Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Allegiance. Saison 1. Episodes 12 et 13.

3 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Allegiance

Critiques Séries : Allegiance. Saison 1. Episodes 12 et 13.

Allegiance // Saison 1. Episodes 12 et 13. Those Who Help Themselves / Family Crisis.
SERIES FINALE


Allegiance c’est fini mais je dois avouer que j’ai réussi à trouver cette première saison bien moins mauvaise que les premiers épisodes ne le laissait apparaître. Au fil des épisodes la série de George Nolfi a su s’améliorer et prendre une dimension complètement différente de celle que j’avais imaginé au départ. Le pilote était terriblement mauvais, une vraie resucée de ce qui se fait de moins bon dans les séries d’espionnage actuelle et c’était un véritable problème à mes yeux car il n’y avait finalement aucune véritable surprise. « Those Who Help Themselves » est un épisode qui nous embarque dans les derniers retranchements de la saison et donc de la série. Victor a un plan pour infiltrer le SVR afin de couper la tête du serpent. Sauf que ce n’est pas aussi facile que l’on ne pourrait le croire. En tout cas, je trouve que les scénaristes savent transformer tout cela en intrigue vraiment intéressante et assez intelligente. Surtout quand Alex convainc Katya d’envoyer Sarah dans un endroit sûr. Il a bien raison en tout cas car le problème c’est que Alex semble être le seul à véritablement réfléchir dans cette famille alors que c’était l’un des personnages les plus décevants auparavant. L’un des atouts de cette fin de saison c’est probablement Giancarlo Esposito. Ce dernier joue toujours les méchants de la même façon mais peu importe, cela fait mouche une fois de plus.

L’histoire de cette fin de saison est une histoire d’attaque terroriste contre les Etats-Unis que notre petite famille préférée va devoir déjouer dans « Family Crisis » et ce peu importe ce que l’on peut apprendre sur la famille de chacun. Surtout que Elizabeth confesse un secret qui pourrait bien changer complètement la vie d’Alex et de toute cette petite famille (comme si la découverte d’Alex sur l’origine de ses parents n’était pas déjà un secret suffisant). Rapidement, l’épisode va parvenir à mettre en place une vraie tension qui nous prépare au dernier épisode de la saison. La façon dont la série nous prépare est tout de même assez intelligente et très différente de ce que j’avais imaginé au départ. On sent que le but de ces deux épisodes est de nous en donner pour notre visionnage. L’intrigue est un peu facile mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus important, notamment car tous les personnages servent à quelque chose. Notamment Sam qui doit trouver Christoph et qui est de plus en plus près. Ensuite nous avons tout ce qui se passe d’un point de vue de Sarah et Natalie dans le dernier épisode. Le danger est de partout et l’on sent que le but d’Allegiance est justement de nous montrer que ce danger peut venir de n’importe où. Il faut bien un peu de tension dramatique, ce que Mark et Katya nous offrent sur la fin de la saison.

C’est un peu facile que tout le monde aille bien et que l’on ait l’impression que tout va mieux dans le meilleur des mondes. Alex va donc devoir faire face à Christoph dans « Family Criss » et tout le monde s’attendait forcément à ce que les deux puissent enfin se faire face. La fin de la saison se construit donc sur ce face à face qui n’apporte pas grand chose de nouveau. Il y a eu quelque chose d’appréciable chez ces deux personnages qui fonctionne assez bien et qui change de ce que l’on avait pour habitude de voir. Au final, Allegiance reste une série assez simple, qui ne renouvelle pas trop le genre, mais qui a su, au fil des épisodes, devenir plus efficace et donc bien plus intéressante. Giancarlo Esposito est sensé être le grand méchant de l’histoire sauf que la série n’a semble t-il pas voulu trop en faire. La fin de la saison est très différente de ce que j’avais imaginé au départ. Je trouve qu’elle apporte pas forcément de nouvelles choses, simplement un bilan qui permet de conclure une partie de l’histoire de cette série. Dommage aussi qu’ils ne semblent pas vouloir rebooter la série (Alex reste sur le sol américain pour trouver encore avec la CIA alors que la famille peut enfin retourner dans son pays, la Russie). J’apprécie tout de même qu’il n’y ait pas de cliffangher (et je me demande si cela n’a pas été prévu suite aux mauvaises audiences).

Note : 5/10. En bref, fin de saison facile mais assez réussie.

Commenter cet article