Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Crime. Saison 1. Episode 9.

3 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #American Crime

Critiques Séries : American Crime. Saison 1. Episode 9.

American Crime // Saison 1. Episode 9. Episode Nine.


Quand on s’approche petit à petit de la fin de la saison de American Crime on se rend compte que la série a beaucoup plus à nous raconter qu’elle ne voulait probablement le laisser transparaître au départ. Car cet épisode rappelle encore une fois tout la complexité des sujets traités par la série. C’est un épisode très important dans l’histoire de la série car il permet de se concentrer sur des personnages qui n’ont pas forcément eu le temps de parole nécessaire dans les épisodes précédents. J’aime beaucoup Aliyah dans cet épisode, surtout dans sa façon de faire ses choix et surtout de tenter de sauver son frère. Car elle n’a peur de rien pour le sauver et c’est forcément quelque chose que la série a besoin de faire. Aubry de son côté apporte lui aussi quelque chose à l’épisode alors qu’il décide de se confesser une bonne fois pour toute, réclamant la responsable de la mort de Matt Skokie et d’avoir blessé Gwen. Petit à petit, la série fait évoluer de façon très intense l’univers de ses personnages et c’est donc très important que les scénaristes ne plient pas les intrigues en un clin d’oeil. Au contraire, on remarque que chacun des points de vue développés depuis le début de la saison sont très importants. Jusqu’à présent, on ne sait pas grand chose de ce qui s’est passé le soir de l’incident et c’est quelque chose que American Crime se garde bien de nous dire.

Car la série veut créer petit à petit des surprises et de toute façon, si l’on savait déjà tout, connaître le point de vue de chacun ne serait pas intéressant. Mais c’est aussi logique que quelqu’un vienne dire qu’il ou elle est responsable de ce qui s’est passé cette nuit là. C’est pour cela que la confession d’Aubry n’est pas étrange et est même assez logique dans son ensemble. De toute façon, peu importe si Aubry dit la vérité pour le moment car l’histoire est cohérente et logique. Elle sait des choses que personne ne sait et tout semble coïncider avec ce qui s’est passé ce soir là. Mais la série aime nous révéler des tas de choses sur les personnages, on a même appris que Matt était en fait assez raciste, comme sa mère, et qu’il avait des secrets particulièrement imposants. L’histoire d’Aubry n’a pas besoin d’être vraie pour changer grand chose à la série, cela a juste énormément de sens. La série parle énormément de crimes de haine raciale et au fond ce ne serait pas étonnant que cela soit le cas, qu’il y ait une certaine forme de lien au travers de tout ce que American Crime cherche à nous raconter. La façon dont les révélations s’imposent dans l’épisode est aussi très intéressant car je ne m’attendais pas du tout à ce que la série cherche à garder autant sa structure de départ. On a l’impression qu’il n’y a rien d’imposant là dedans finalement.

Ce qui, en somme, n’est pas bête. Bien au contraire, je trouve que c’est même une excellente nouvelle. Hector est sorti de prison et peut voir sa famille alors qu’il tente toujours de faire des plans sur la comète pour le futur. Russ va retrouver Barb afin de lui rappeler qu’elle est responsable de toutes les bonnes et belles choses qu’il y a dans la vie de ses enfants (et notamment le fait que son fils ait trouvé l’amour). C’est une façon de partager un peu d’éléments positifs dans la vie d’une femme qui est en train de tomber au fond d’un trou. Finalement, American Crime nourri ses personnages avec des intrigues diverses et variées de façon très intelligente. On en s’attend pas forcément à ce que les choses évoluent autant, surtout du point de vue d’Aubry mais c’est très différent de ce que j’avais imaginé au départ. Il reste encore deux épisodes avant la fin de la saison (et probablement de la série) et l’on sait que l’on aura une conclusion à cette arc narratif. Je me demande comment American Crime compte conclure l’histoire racontée dans cette première saison dans les prochains épisodes car il y a encore tellement de choses à dire sur tout le monde (même Aubry peu importe si ce que le personnage dit est vrai ou faux).

Note : 8/10. En bref, encore du bon.

Commenter cet article