Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Odyssey. Saison 1. Episode 4. Tango Uniform.

2 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #American Odyssey

Critiques Séries : American Odyssey. Saison 1. Episode 4. Tango Uniform.

American Odyssey // Saison 1. Episode 4. Tango Uniform.


Car American Odyssey n’est pas une série faite pour développer de bonnes intrigues, au fil des épisodes je me rends de plus en plus compte de la vacuité de l’histoire de cette série et c’est dramatique car j’avais mis de l’espoir dans cette série mais elle n’a de cesse de me décevoir et d’être tout l’inverse de ce que j’avais imaginé au départ. Cela me rappelle Allegiance qui semblait elle aussi prometteuse mais qui a su développer petit à petit son univers et de très bonnes idées divertissantes. « Tango Uniform » est donc avant tout là pour rappeler que cette série ne sait pas du tout dans quelle direction aller et elle ne semble pas prête à avoir une idée. Dans l’épisode précédent, le père d’Harrison et sa maîtresse étaient abattus par Ruby pendant que Peter avait la preuve que SOC finance le terrorisme, une preuve qu’il a eu grâce à Sophia Tsaladari, la candidate vedette au poste de premier ministre grec. Cet épisode gère donc les conséquences de la mort du père d’Harrison et c’est sacrément long. Car les conséquences n’ont rien de bien palpitant. Harrison a beau être un personnage avec du potentiel, American Odyssey n’en a jamais rien fait. J’ai l’impression que la série ne sait pas du tout dans quelle direction aller et c’est embêtant car pour aller au bout de la saison, ils vont devoir nous dégoter de bons rebondissements.

Odelle de son côté a failli être tuée par un homme d’Ansar rien et est aussi interrogée par Omar. D’ailleurs, cette partie de la série est sensée être le vrai point de départ de l’histoire et faire le lien de toute la conspiration sauf que je ne vois pas du tout où est-ce qu’ils peuvent en venir et surtout pourquoi SOC est impliqué là dedans étant donné que les liens ne sont pas forcément ce qu’il y a de plus évident. Certes, le but n’est pas de tout interconnecter tout de suite je suppose mais cela manque de liens entre les intrigues et les personnages. Même Harrison de son côté ne semble pas trop savoir où aller alors que c’est sensé tout de même être un personnage important de l’histoire d’American Odyssey. C’est l’un des gros problèmes de cette série de ne pas savoir où est-ce qu’elle doit aller pour tenter de nous surprendre un poil plus que ce qu’elle a pu faire jusqu’à présent pour ça. Les conséquences de la mort du père pour Harrison sont un peu trop lourdes et l’épisode prend trop son temps pour s’appuyer sur la peine, sur le deuil et sur ce que cela peut induire alors que cela n’a pas de grand intérêt au fond. D’un point de vue purement dramatique, je trouve que c’est même assez faiblard alors que American Odyssey avait voulu faire les choses en grand dans le premier épisode.

Les émotions ce n’est pas quelque chose d’artificiel mais cet épisode n’a de cesse de nous montrer le contraire, que justement c’est artificiel et qu’il n’y a pas tant de façon de faire que ça pour tenter de nous surprendre. Du coup, je me demande vraiment où est-ce que la série veut nous embarquer. Odelle est censée être un pion important, mais la série n’en fait pas grand chose et la laisse stagner avec quelques moments de tension artificiels installés ici et là. Plus le temps passe et plus le scénario semble de moins en moins fluide. On retrouve tous les poncifs d’un genre qui a déjà été éculé au fil des années alors que les séries d’espionnage et de conspiration c’est pile poil ce dont je suis fan. Mais depuis quelques années, ce genre semble s’essouffler et nous proposer encore et encore les mêmes façon de lire les choses. On a eu The Americans, NBC fait Allegiance. On a eu Homeland, NBC fait American Odyssey. C’est apparemment comme ça que cela fonctionne on ne peut pas avoir de série d’espionnage qui sort un peu plus du lot. A la limite, j’aurais préféré un rebut d’une série comme Charlie’s Angels et que cela fonctionne car c’était une proposition de série d’espionnage différente de ce que l’on voit de partout actuellement et je crois que la télévision en a besoin.

Note : 2/10. En bref, la faiblesse de la série continue de se voir, malheureusement.

Commenter cet article