Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago P.D. Saison 2. Episode 21.

10 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Chicago P.D

Critiques Séries : Chicago P.D. Saison 2. Episode 21.

Chicago P.D. // Saison 2. Episode 21. There’s My Girl.


Cet épisode gère les conséquences de la mort de Nadia et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est assez fort émotionnellement, surtout pour Lindsay. Elle tente de se mettre à fond dans le travail afin de se sortir la mort de Nadia de la tête mais ce n’est pas possible. La façon dont Chicago P.D. fait fondre l’histoire de Lindsay au fond du gouffre est quelque chose de particulièrement intéressant. Va t-elle sombrer dans l’alcoolisme chronique ? Pourquoi pas, ce pourrait être une perspective d’évolution intéressante pour un personnage qui jusqu’à présent n’a jamais vraiment eu de chance et encore moins avec la mort de Nadia. Le truc c’est que Lindsay s’en veut car elle pense que c’est de sa faute ce qui est arrivé à Nadia. Ce qui est compréhensible tout de même. Mais je ne peux pas lui en vouloir de se morfondre de la sorte car c’est forcément quelque chose de très important. C’est de toute façon une étape dans le deuil que Chicago P.D. tente de faire. Le départ de Nadia est plus important pour la série que l’on aurait pu le penser et même moi, en tant que téléspectateur, je suis déçu de son départ car il y avait tellement de choses à faire avec ce personnage. Je suis tout de même heureux que cela ne soit pas un autre personnage auquel je suis bien mieux attaché.

La mort de Nadia est arrivée particulièrement tôt dans la série. Mais c’est une façon de réinventer la série à la façon dont les scénaristes semblent vouloir le faire. Je dois avouer que c’est tout de même assez intelligent que de nous proposer une relecture aussi différente de la série car c’est une occasion en or de nous donner envie de nous attacher aux personnages. Les conséquences pour Lindsay c’est la seule chose que l’on a envie de suivre dans cet épisode, rien d’autre. C’est peut-être aussi pour cela que le cas de la semaine n’a pas de grande importante et que le scénario ne donne donc pas trop de temps à certains personnages. Mais j’apprécie tout de même que Chicago P.D. veuille aussi faire mourir ses personnages avec de vraies conséquences. On ne s’attend pas forcément à ce que les choses aillent dans cette direction mais peu importe, de tout façon le but n’est pas non plus de nous embarquer dans une aventure complètement ennuyeuse. Il y a des rebondissements dans cet épisode, pas seulement pour les personnages, également pour les intrigues fil rouge, et aussi pour la dynamique. Car la dynamique devient de plus en plus attachante, on veut nous permettre de voir d’autres choses chez chacun de ces personnages et d’ailleurs cela fonctionne même assez bien dans son ensemble.

Finalement, si ce nouvel épisode de Chicago P.D. ne nous offre pas forcément du grand policier, il cherche à nous montrer que dans une série quelqu’un qui meurt a toujours des conséquences et que tuer un personnage ne se fait pas à la hâtive contrairement à ce qui pourrait être pensé. Si la fin de la saison devrait donc se jouer autour de la mort de Nadia, des conséquences émotionnelles pour Lindsay, j’espère sincèrement qu’ils ne vont pas nous offrir un truc d’action plutôt que la suite de ces conséquences. Chicago P.D. est d’ailleurs l’une des rares séries policières qui pourrait faire un épisode sans intrigue policière, uniquement centré sur les personnages et leur façon de voir les choses, leur petite vie. C’est quelque chose que Chicago P.D. fait déjà mais il y a toujours un cas de la semaine qui arrive pour rappeler que c’est une série policière et rien d’autre. Voight à côté reste impassible, comme à son habitude. Sa relation paternaliste avec les autres membres de son équipe fait qu’il impose son charisme et qu’il impose aussi son autorité. Heureusement pour lui sinon ce serait bête de l’avoir transformé en « chef de fil » de la série.

Note : 6.5/10. En bref, forts émotions.

Commenter cet article