Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Disparue. Saison 1. Episodes 7 et 8.

16 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Disparue

Critiques Séries : Disparue. Saison 1. Episodes 7 et 8.

Disparue // Saison 1. Episodes 7 et 8. Episode Sept / Episode Huit.
SERIES FINALE


France 2, les producteurs et le créateur de la série se sont mis d’accord, pas de suite est prévue. La série originale et espagnole avait connue une suite sous forme de spin off centré sur le duo d’enquêteur sauf que ce n’est pas non plus à l’ordre du jour pour cette série. Pour une série qui a connu un tel succès, je dois avouer que c’est un choix intéressant qui veut dire que la chaîne n’est pas forcément motivé que par l’idée de faire des audiences en tirant sur une corde de façon incohérente. Et Disparue est une série qui aura su rester constante du début à la fin, ce qui m’a vraiment étonné que je ne m’attendais pas du tout à ce que la série soit à la hauteur de mes attentes quand elle a débuté. Je suis forcé de constater que finalement le résultat en plus d’être au rendez-vous d’épisodes en épisodes, aura su tenir jusqu’au bout ses promesses et ce n’était pas forcément gagné d’avance. Notre couple Morel a énormément de mal à surmonter l’épreuve de la mort de Léa et ils sont au bord de la séparation. La mère tombe dans l’alcool, le père retrouvait dans l’épisode précédent sa maîtresse, etc. Tout cela est en train de partir en lambeaux. D’un point de vue purement dramatique, Disparue est une série policière intéressante qui dénote par rapport à ce que l’on a pour habitude de voir dans le registre policier.

C’est aussi un épisode qui change de ce que l’on a pour habitude de voir en France avec les séries de ce genre là. On continue de retrouver des éléments de polars scandinaves et ce jusqu’au bout, notamment dans sa maîtrise de la narration. Durant ces deux épisodes, la série nous amène petit à petit vers la fin et les révélations s’enchaînent. Mais dans un premier temps, ces deux épisodes veulent avant tout nous permettre de ressentir la détresse émotionnelle du couple Morel. A côté, Thomas, le fils, a l’étrange sentiment que Chris essaie de prendre la place de sa soeur au sein de la famille. C’est quelque chose que l’on a déjà pu voir dans les deux précédents épisodes et c’était une excellente idée. Chris est justement le genre de personnages un peu étrange que l’on a envie de soupçonner. Par chance, la fin de l’épisode 1.06 nous avait donné une nouvelle piste, un homme. Mais qui ? Telle était la question. Rapidement la réponse est donnée dans l’épisode 1.07. Mais ce n’est pas ce qu’il y a de plus important car nous ne sommes pas au bout de nos surprises dans l’épisode 1.08 alors que la série nous en révèle un peu plus sur Chris. Cette dernière n’a pas du tout la même vision des choses que les autres. Chris est vue comme une intruse par Thomas mais ce n’est pas le seul à voir quelque chose dans le manège de Chris.

C’est tout de même assez intéressant ce que tente de faire la série de ce point de vue là. C’est une occasion de renouveler à merveille l’histoire et de lui donner un véritable coup de fouet. Par ailleurs, les doutes de Julien se tournent dans le dernier épisode vers la dernière personne à qui il aurait pensé et le fait que le dernier épisode se concentre énormément sur Chris est une excellente nouvelle. Cela me fait penser à un autre thriller où une fille prend la place d’une autre quitte même à lui faire peur. On retrouve énormément d’éléments de cette série ici et c’est une excellente nouvelle. Tous les personnages parviennent à prendre une place intéressante et la confrontation entre Chris et la mère de Léa dans le dernier épisode est l’un des meilleurs moments de cet épisode. C’est dans parler de la conclusion, particulièrement efficace où un accident de voiture va permettre d’arrêter Chris et de donner à cette dernière la place qu’elle méritait (pour avoir tenté de voler la place de Léa, sa meilleure amie dont elle jalousait la vie). Elle est complètement cinglée. Finalement, cette série s'achève comme elle se devait de se terminer.

Note : 8/10. En bref, une belle révélation française même si adaptée d'un format étranger.

Commenter cet article