Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Episodes. Saison 4. Episodes 5 et 6.

13 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Episodes

Critiques Séries : Episodes. Saison 4. Episodes 5 et 6.

Episodes // Saison 4. Episodes 5 et 6. Episode Five / Episode Six.


Faire en sorte que Tim quitte le projet est bien plus compliqué qu’ils ne pourraient le penser mais de toute façon, Sean et Beverly ne pouvait pas gagner tout de suite à tous les coups. Ces deux nouveaux épisodes sont parfois un peu ennuyeux, parfois difficile à cerner tant la direction de la saison semble prendre une forme assez étrange. Finalement, Episodes n’est pas une brillante série et elle démontre encore une fois toutes ses faiblesses dans cet épisode. Non pas qu’elle ne sache pas ce qu’elle veut mais disons que l’on ne sait pas dans quelle direction elle veut envoyer tout le monde et c’est un gros problème alors que l’on approche petit à petit de la fin de la saison (il ne reste que trois épisodes après ceux-ci mine de rien). Quoi qu’il en soit, Sean et Beverly aimeraient bien pouvoir faire fonctionner leur dernière idée de script sans que cela sous la houlette de Tim qui n’a pas envie de quitter le projet pour le moment. Sauf que dans « Episode Five » on semble tenter de trouver des solutions, dans « Episode Six », Sean et Beverly se retrouvent à l’hôpital avec les parents de Matt et sincèrement, j’ai eu beaucoup de mal avec cet épisode car il n’y a pas vraiment d’idée nouvelle et le côté cloisonné et huis clos n’est pas très bien exploité par l’épisode.

J’aurais largement préféré qu’ils assument le fait qu’il s’agit d’un épisode de bouteille et aller à fond les ballons là dedans. Sauf que Episodes ne veut rien assumer et les scénaristes qui sont aussi les créateurs de la série, nagent bien souvent dans le mauvais sens à un moment donné de la saison. Cette année, j’aurais pensé que Episodes allait se concentrer sur comment on fabriquer une nouvelle série après un semi-succès, comment il travaille sur deux projets en même temps et comment cela se passe quand quelqu’un d’autre à le même script que nous et nous attaque pour plagiat. Mais non, la saison se concentre alors sur énormément de futilités, là où la saison 3 s’était bien plus concentré sur le business de la télé, nous permettant de mieux cerner comment était fabriqué la grille d’un network et comment les exécutifs pouvaient être. Cette année, cette partie de Episodes est en grande partie occultée à mon grand damne puisque j’aurais tellement aimé être surpris par Carol par exemple. Cette dernière méritait bien cette place suprême qu’elle convoite depuis des années. Cela aurait en plus de ça été une façon de se concentrer un peu plus sur le sujet.

Mais non, là aussi du point de vue de Carol les choses manquent cruellement de recherches. La série ne laisse Carol que faire du sport avec Beverly ce qui permet d’avoir des discussions entre filles et rien de bien passionnant en plus. Surtout que son idée de nom d’animal pour Helen c’est assez ridicule et cela n’apporte rien du tout à l’histoire de la série. Et enfin, il reste Matt. Si j’ai pu adorer le petit caméo de David Schwimmer à la fin de l’épisode 4.05, ce n’était qu’un plaisir de courte durée sur ces deux épisodes. Car il n’y a rien dans le reste de ces deux épisodes qui m’a réellement plu, comme si finalement Episodes était déjà en train de caler à nouveau. J’avais déjà connu ça lors de la première et puis de la seconde saison, voire accessoirement un peu lors de la troisième. C’est un truc que Episodes n’arrive pas à maîtriser, probablement car tous les épisodes sont écrits par les deux créateurs de la saison, permettant certes d’avoir une seule vision des choses mais cela ne permet pas vraiment de sortir des carcans. Cela me fait penser à ce qui est arrivé à certains moments à Californication quand Tom Kapinos s’occupait d’une large partie des épisodes.

Finalement, l’épisode à l’hôpital avec les parents de Matt manque de surprises alors que le père est bougon, que Matt doit décider s’il vend ou non l’appartement de son père, etc. Il n’y a rien de bien intéressant là dedans, laissant penser que finalement Episodes n’a pas une direction bien précise pour la fin de la saison 4 que je n’ai même pas hâte de découvrir.

Note : 4/10. En bref, déception de mise.

Commenter cet article