Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Forever. Saison 1. Episodes 19 et 20.

9 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Forever

Critiques Séries : Forever. Saison 1. Episodes 19 et 20.

Forever // Saison 1. Episodes 19 et 20. Punk is Dead / Best Foot Forward.


Forever va très prochainement débarquer sur TF1 en prime-time. C’est étrange mais je pense que c’est une bonne idée. Cela pourrait très bien cartonner si TF1 vend bien la série (et si elle cartonne et que ABC décide de l’annuler, je me demande bien ce qu’ils vont faire…). Ces deux épisodes ne changent pas ce que l’on a pour habitude de voir ces derniers temps dans Forever. Je trouve dommage que la série ne force pas un peu plus sur les scénarios car il y a vraiment matière à faire beaucoup plus. Dans « Punk is Dead », on retrouve tout ce que l’on peut déjà voir ailleurs et en mieux. Je parle bien évidemment de Bones avec une affaire dans laquelle Henry a dû enquêter avec des os, comme toute bonne Temperance Brennan qui se respecte. Ils devaient faire en sorte de trouver quelle était la victime la plus récente et forcément, tout cela va se dérouler de façon très classique, parfois même tellement classique que l’épisode lasse très rapidement. J’ai été lassé de voir encore et encore des choses que j’avais l’impression d’avoir déjà vu ailleurs. Certes, Henry et Jo continuent d’avoir cette alchimie sur le terrain qui fonctionne et qui me plaît énormément mais sincèrement, j’aurais largement préféré si cela avait été fait de façon légèrement différente.

Car j’ai besoin de fraîcheur et c’était la promesse faite dans le premier épisode de Forever. J’ai envie de retrouver cette ambiance de polar classique mais amusant avec un Ioan Gruffudd plus passionné par l’idée de nous faire vivre une aventure que de nous raconter des histoires avec des flashbacks ultra romancés. Franchement, je déteste les choses romancées à n’en plus finir car ce n’est jamais très passionnant. Il manque toujours un petit quelque chose là dedans en tout cas et c’est aussi pour cela qu’à force de le faire encore et encore à chaque épisode ou presque, Forever finit par me lasser. Comprenez qu’au bout de 20 épisodes d’une série, j’ai envie que les flashbacks qu’elle nous offre ne se ressemblent pas vraiment et c’est pourtant tout ce qui se passe. L’histoire d’Abigail n’a pas de grand intérêt pour moi car la série semble vouloir faire d’elle quelqu’un de réellement important sauf que personnellement, je trouve qu’elle n’a pas de grand intérêt. Au contraire, j’ai l’impression de voir encore et encore les mêmes choses et sincèrement, ce n’est pas du tout ce que j’attendais de la part de cette série. Une fois de plus, Forever tente aussi de nous offrir des intrigues secondaires avec notre rat de labo ou encore Abe.

Si sur le papier ce sont des personnages sympathiques et qu’ils ont parfois eu l’occasion de briller, je trouve que Forever ne sait toujours pas quoi faire d’eux. C’est un peu comme Ryan et Esposito dans Castle, il a fallu au moins deux saisons pour que les scénaristes se rendent compte de leur existence. Le seul intérêt de cet épisode est peut-être la petite référence (et réunion) qu’il y a dans l’épisode alors que David Krumholtz joue Abe en version jeune alors qu’il jouait le fils de Judd Hirsch (qui joue Abe dans Forever) dans la série Numb3rs sur CBS il y a quelques années de ça. Au delà de ça, je n’ai pas vraiment eu ce que je venais chercher en regardant cet épisode de Forever. Dommage. Avec « Best Foot Forward », Forever continue de faire ce qu’elle sait faire depuis le début de la saison. Un pied est retrouvé dans un cours de danse, Henry examine le pistolet que Adam lui a laissé et Abe est à la recherche d’Abigail mais la femme à l’autre bout du téléphone dit qu’elle ne peut pas l’aider. Tout ce qui se passe autour d’Abe dans cet épisode est sensé nous donner des réponses au sujet d’Abigail et bien que cela se déroule plus ou moins de cette façon, l’épisode s’engouffre alors avec ses flashbacks se déroulant à Paris en 1929.

Là aussi l’idée n’est pas mauvaise de nous plonger dans l’univers parisien (est-ce ce qui a motivé TF1 à diffuser Forever en prime-time ?). L’affaire de la semaine avec ce pied était pourtant assez amusante dans son ensemble. C’est d’ailleurs l’une des rares fois ces derniers temps qu’une affaire de la semaine parvient à me captiver suffisamment pour je n’ai rien à en redire. L’histoire d’Ava apporte quant à elle la bonne dose de suspense dont l’épisode avait besoin afin de nous surprendre par la même occasion. Car c’est aussi le souci de Forever, de nous surprendre. Elle ne sait pas toujours le faire de la meilleure façon. Je suis donc heureux de voir qu’en dehors des intrigues pompeuses qui se déroule dans les flashbacks la série parvient à nous offrir quelque chose d’un peu plus consistant. C’était donc un épisode que je ne peux pas qualifier de bon au sens propre du terme mais disons qu’il a ses bons moments et ses idées. Bien évidemment que la série aurait très bien pu ajouter un peu de réalisme à son histoire, ce qui aurait été un plus non négligeable et une façon pour moi d’apprécier un peu plus ce que je peux voir à l’écran. Mais non, apparemment ce n’est pas vraiment le but de Forever tout le temps de nous faire croire à ce qu’elle raconte (en dehors de son aspect fantastique).

Note : 4.5/10 et 5.5/10. En bref, toujours emplie de médiocrité.

Commenter cet article

isabelle 10/05/2015 12:49

tf1 a déjà diffusé 6 épisodes (3 par semaine). c'est bien d'écrire des blogs mais si c'est faux, quel intéret ?
De plus, la série n'aura pas de saison 2 : annulé. c'est indiqué sur pas mal de blogs internet.

Anthony 10/05/2015 11:39

La série est déjà diffusée sur TF1 depuis deux semaines & les audiences sont plutôt bonnes.
Bonne journée