Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grace and Frankie. Saison 1. Pilot.

12 Mai 2015 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Grace and Frankie

Critiques Séries : Grace and Frankie. Saison 1. Pilot.

Grace and Frankie // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Netflix a probablement voulu son Absolutely Fabulous et quand on regarde ce premier épisode d’un peu plus près, je pense que l’on peut dire qu’ils l’ont trouvé. Créée par Martha Kauffman (Friends) et Howard J. Morris (Papa Bricole), Grace and Frankie est une association parfaite entre nostalgie et modernité. La série prend un sujet assez classique et légèrement déjà vu pour nous en offrir un traitement moderne. En effet, pas de Will & Grace, de One Big Happy, etc. mais une série qui se rapproche beaucoup plus d’autres choses vues notamment au cinéma. En tout cas, Grace and Frankie est une bonne comédie si l’on se réfère à ce premier épisode qui nous introduit à merveille et avec beaucoup d’humour Grace et Frankie, ennemies liées par un terrible secret : celui de leur mari. Ce qui fait le succès de cet épisode c’est la façon dont Lily Tomlin (Desperate Housewives) et Jane Fonda (Sa mère ou moi) parviennent à confronter leurs façons de vivre et leurs idées. Elles sont ennemies mais le fait que leurs maris les quittent pour que les deux puissent se mettre ensemble est quelque chose de terrible (mais qui fait son petit effet).

Grace et Frankie sont les pires ennemies du monde. Mais quand leurs maris respectifs leur annoncent qu'ils s'aiment et vont se marier, les deux femmes voient leurs vies basculer, et surtout s'entremêler.

Ces deux actrices fonctionnent si bien ensemble que cela se voit dès la scène du restaurant. Afin de nous introduire au mieux le sujet de la série, cette dernière décide de faire les choses bien et dans le bon ordre. On retrouve dans le ton de cette série des choses que l’on peut voir dans les comédies multi-cam (ce qui fait l’angle légèrement nostalgique de cette série) mais on se retrouve dans une comédie en single-cam qui parle en plus de ça de choses assez modernes (la famille recomposée, l’homosexualité que l’on peut enfin assumer avec un mariage à la clé, etc.). Ce premier épisode tente de nous permettre de comprendre que Grace et Frankie sont deux femmes qui ne peuvent pas se voir. C’est assez drôle car je ne m’attendais pas du tout à ce que Grace and Frankie ressemble à quelque chose de cet acabit. Ces deux personnages sont en tout cas bien plus que des personnages de sitcom basiques. Ce sont des femmes qui pourraient être n’importe quelles femmes mariées. Il y a a donc quelque chose de plus profond qu’une comédie des années 90 en multi-cam, une vraie réflexion émotionnelle au travers de la détresse des deux personnages.

Les femmes de plus de 60 ans sont rarement des actrices principales dans une série et je trouve que c’est un choix à la fois judicieux et osé de la part de Netflix que de tenter une telle comédie. Surtout que celle-ci fonctionne très bien. Dès que la révélation est faite, la série enchaîne alors les gags (au restaurant notamment mais pas seulement). Si Jane Fonda s’en sort bien, c’est Lily Tomlin qui m’aura déclenché le plus de fous rires au travers de ce premier épisode. Du point de vue des maris, Martin Sheen et Sam Waterston (The Newsroom) apportent eux aussi leur lot de bonnes surprises même si eux ne sont pas forcément là pour déclencher le rire mais être des portes paroles des rires qui déclenchent les deux héroïnes de la série. Si ces deux femmes vont parvenir à trouver une sorte de lien et de point commun à la fin de l’épisode, je me demande comment les scénaristes vont bien pouvoir explorer la relation entre ces deux personnages étant donné qu’elles ne sont pas faites pour s’entendre au premier abord. Reste alors la confession de Frankie à Grace, particulièrement touchante. Grace and Frankle laisse l’envie d’en voir beaucoup plus à l’issue de ce premier épisode, une excellente nouvelle en somme.

Note : 7/10. En bref, un pilote réussi et délicieux.

Commenter cet article